08/05/2018

Merci Messieurs Parmelin et Rebord !

savoie_retour_yvoire.jpg

A Monsieur Guy Parmelin
Conseiller fédéral,
A Monsieur Philippe Rebord
Commandant de corps.

Messieurs, ma moyenne terminera vendredi prochain son paiement de galon de Sergente au sein de l'une de nos troupes combattante d'élite. La confidentialité, liée à sa spécialisation, m'interdit de publier ici des remerciements à son Commandant d'école, ainsi qu'à ses adjudants instructeurs. Vous aurez loisir de transmettre.

Confier ma moyenne à l'armée, si cela m'a rempli de fierté, avait soulevé aussi quelques inquiétudes. Un petit bout de femme au milieu de centaines d'hommes. Comme tout père si, d'une part j'étais fier et heureux qu'elle serve notre pays, de l'autre, j'étais un brin inquiet.

Le professionnalisme des Officiers, des sous officiers instructeurs, sous officiers; la qualité du recrutement des soldats, l'instruction donnée, la discipline imposée au respect des femmes incorporées aura très vite levé la moindre inquiétud

e.

Elle termine son paiement de galon, forte d'une expérience où le sexe n'a eu que peu ou pas d'incidence sur l'instruction donnée, reçue, les tâches de responsabilité, les spécialisations acquises. Jamais le moindre dérapage ni des h

ommes de troupes, ni des sous officiers ou officiers.

Notre Armée prouve ainsi, à travers plus de dix mois au sein des troupes, que les femmes ont parfaitement leur place, que nos cadres sont parfaitement formés, et que nous savons accueillir nos partenaires féminines avec le respect qui incombe à toute unité combattante.

Comme l'expression le dit : un poisson pourrit toujours par la tête. Démontrant qu'aujourd'hui, la tête de l'Armée dont vous êtes les garants, est entre de bonnes mains.

Pour toutes ces raisons, MM. Parmelin, Rebord, je vous présente mon salut le plus respectueux, et vous transmets par la même, l'expression de ma très haute considération.

Semper fidelis

16:40 Publié dans Suisse | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.