09/09/2007

Allô Monsieur Moutinot ????

Bonjour à toutes et à tous,

quelle douce nuit de septembre les habitants de notre quartier viennent de passer...

En effet, quoi de plus gai qu'une bande de fêtards ivres morts, chantonnant et discutant à 2h du matin... Attendrissant au point qu'on se dise : -"bah, aller ils font la fête, c'est le week end..."

A 4h30 du matin, on pense que peut être ils pourraient tranquillement rentrer chez eux, cuver à l'abris des regards au lieu d'hurler des insanités...

Mais à 5h20 on se dit, purée, j'appelle la police... ce que j'ai fait comme nombre d'habitants du quartier. La police ayant été avertie, on se dit c'est une question de minutes.

A 6h25, n'ayant toujours pas vu la police se manifester, nos gentils fêtards eux se sont dispersés.

Alors plutôt que de penser : -"mais que fait la police", je pense que nos chers conseillers du conseil d'Etat au lieu de griller l'argent du contribuable dans des travaux pharaoniques pour développer notre réseau de tram, devraient d'abord s'attacher à garantir la tranquilité publique.

En effet, il serait tellement facile de s'en prendre aux services de police, car avec le manque d'effectif chronique dont souffre l'institution, on ne peut que les plaindre et s'estimer heureux des efforts qu'ils fournissent alors qu'on ne leur rembourse même plus leurs heures supplémentaires.

En revanche, nos conseillers eux savent pertinemment que la police souffre d'un manque d'effectif depuis des années, que Genève ville internationale de son état devrait être en mesure, au delà de la frime internationale, d'assurer à ses concitoyens à l'année le minimum de services.

Alors, la prochaine fois que les habitants de mon quartier auront besoin de faire appel à la police, je les invite à vous appeler M. Moutinot...?

Moins de fric gaspillé, des services minimum assurés, est-ce trop demander ou avons nous juste le droit de nous taire ?

Bien à toutes et à tous,

Stéphane V.

08/09/2007

Le fantasme de l'anti Blocher...

Bonjour à toutes et à tous,

à en croire les partisans de l'UDC, il existerait un complot anti Blocher dans ce pays...

Je cite : -"Des gauchos appartenant à des groupuscules obscurs" opéreraient dans l'ombre pour nuire à un conseiller fédéral...

On se fout de qui ?

Après nous avoir traité de moutons, l'UDC voudrait jeter le discrédit sur des institutions telles que la justice ?

Les étrangers ne leur suffisent donc plus, bientôt et désormais, en Suisse nous serons tous coupables de ne pas vouer une adoration à notre gourou en chef, M. Blocher.

La Justice dans notre pays, les magistrats qui la compose, ne sont peut être pas parfaits, mais l'attachement qui est le leur au respect de nos institutions elles... reste leur cheval de bataille.

Quel parti, quel citoyen, remettrait en cause les principes de liberté de la justice ?

Apparemment, à l'UDC, la Justice dérange...

Ils vont jusqu'à dire un complot anti Blocher... On se fout de qui ?

M. Blocher, que je respecte pour l'homme d'affaire qu'il est, à qui je peux rendre hommage pour son application littérale du libéralisme, son souci du profit de l'entreprise familiale... oui, il faut le lui reconnaître, c'est un homme d'affaire hors pair qui malheuseusement n'a pas sa place à la tête d'un pays.

Un pays n'est pas une entreprise privée.

Mon pays ne peut souffrir de doutes mettant en cause l'indépendance de sa Justice.

Que M. Blocher et son parti se plient aux doutes que la Justice estime justifiés, de sorte à prouver son attachement à nos institutions.

Pour défendre les valeurs d'un pays, il faut les respecter.

Que l'UDC nous lâche avec ses histoires de complot... Ils se ridiculisent et pire ridiculisent notre pays. La Suisse n'est pas une république bananière, nous sommes un Etat de droit. La réalité c'est que M. Blocher est simplement un incompétent appliquant le principe de Peter's à la lettre. A savoir : le nivellement par le bas, c'est la faute de l'autre...

4 ans qu'il est à la tête du département de justice et police pour quel résultat ?

(statistiques disponibles sur le site de l'Office fédéral de la statistique)

Les Suisses se sentent-ils mieux protéger ?

Vous vous sentez mieux protégés ?

Vous connaissez la réponse,

Bien à toutes et à tous,

Stéphane V.

 

PS. Le Suisse que je suis, attend toujours des excuses de l'UDC pour l'affiche le traitant de mouton, blanc soit-il.

07/09/2007

Heureusement je ne suis pas candidat...

Bonjour à toutes et à tous,

quel plaisir de partager avec vous, et en primeur, ma non candidature.

 

Ma

 

Une bonne analyse de la situation permet de mieux comprendre les besoins.

Comprendre les besoins c'est apporter des solutions concrêtes et efficaces.

En attendant... paissent les moutons... bercés par de douces promesses inefficaces.

Après le fameux : "mangez des pommes", le tout nouveau "broutez de l'herbe"...

Bien à toutes et à tous,

Stéphane V.

06/09/2007

M. Blocher me fatigue...

Bonjour à toutes et à tous,

partant du principe que se taire revient à cautionner, il est temps de réagir.

Notre conseiller en charge du département de justice et police commence largement à déborder, de là lui signifier qu'il ne bénéficie pas du soutien inconditionnel d'un peuple de moutons...

Les affiches de son parti, au-delà de leur caractère raciste ou non, me pose un vrai problème de fond. En effet, pour un parti gouvernemental le message est on ne peut plus clair : nous, Suisses, sommes des moutons.

N'en déplaise aux partisans de l'UDC, si eux ne voient aucun inconvénient à être traités de moutons, personnellement ça me dérange qu'on me prenne pour un "con", n'ayons pas peur des mots.

La forme me dérange.

Au delà de la forme, si le parti de notre chef du département de justice et police, pense sérieusement résoudre l'insécurité en renvoyant quelques étrangers chez eux, c'est très bien... cependant, cela n'augmentera pas le nombre des fonctionnaires de police sur le terrain.

Sur le fond l'UDC nous jette un peu de poudre aux yeux, manoeuvre purement politicienne qui ne résoudra en rien le problème du sentiment d'insécurité.

A ce propos, on se demande comment M. Blocher, avec les pitoyables résultats qui sont les siens en matière de sécurité, se permet de rester au gouvernement et son parti défendre une incompétence qui influe sur nous tous vu qu'il s'agit de notre sécurité au quotidien.

Depuis que ce Monsieur est en charge du dit département, les Suisses ne se sont jamais sentis moins en sécurité, n'y a t'il pas là un paradoxe entre les propos d'un parti qui se veut la pierre angulaire de la sécurité et les résultats médiocres obtenus par son fer de lance médiatique ?

Rendons à César ce qui lui revient, M. Blocher est un homme d'affaire accompli et talentueux, sa place est donc aux affaires et non à la gestion de notre pays.

Non Messieurs de l'UDC, tous les Suisses ne sont pas des moutons et leur sécurité dépend d'abord et avant tout du nombre d'agent en charge de leur sûreté, des magistrats, des places dans nos prisons.

Virer quelques étrangers indélicats ne changera rien au fond du problème, à savoir... l'abandon par l'Etat de son rôle de garant de notre constitution.

Plus de gendarmes dans nos rues, des postes de police ouverts jour et nuit, une justice plus rapide, des prisons adaptées et surtout moins de blabla politiciens.

Je le disais, les frasques de M. Blocher me fatiguent car en attendant les moutons c'est nous.

Bien à toutes et à tous,

Stéphane V.

Votre premier billet

Bonjour,

Merci d'avoir créé votre blog sur notre plateforme. Vous pouvez dès à présent bloguer librement, mais nous vous conseillons de paramétrer d'abord votre blog à l'aide de quelques menus simples qui se trouvent sur la colonne de gauche de votre administration:

1. Paramétrer le blog

Sous Paramètres / Blog, vous pouvez donner un nom à votre blog. C'est ce nom qui apparaîtra dans les pages d'index. Vous pouvez également mettre un sous-titre et une description qui permettra aux moteurs de recherche de mieux vous trouver.

2. Paramétrer les commentaires

Sous Paramètres / Commentaires, vous pouvez choisir si vos visiteurs peuvent commenter librement vos billets ou si vous préférez les modérer (les lire) avant d'autoriser la publication.

3. Décrivez-vous

Sous Auteur, Editer Auteur, vous pouvez insérer toutes les caractéristiques personnelles que vous désirez. Et vous pouvez choisir lesquelles vous voulez voir publiées lorsqu'un visiteur cliquera sur le lien "A mon propos" de votre blog.

4. Choisissez les catégories de vos billets.

Au moment de la création de votre blog, vous avez choisi une catégorie générale pour votre blog, celle qui apparait en troisième colonne de l'index de nos blogs. Mais vous pouvez aussi catégoriser vos billets à l'intérieur de votre blog (les catégories qui apparaissent en 2e colonne de votre page d'accueil). Allez dans Notes / Catégories, et choisissez celles que vous voulez.

5. Ecrivez votre premier billet

Ceci fait, lancez-vous dans la rédaction de votre premier billet. Dans Notes / Nouvelle note, vous pouvez lui donnez un titre, une catégorie , et écrire jusqu'à... 65'535 caractères. A l'aide du menu au-dessus du texte, vous pouvez insérer du gras, de l'italique, faire des listes, insérer des liens hypertextes ou des images. Lorsque vous avez terminé, il suffit de cliquer sur "Bloguer ceci!" pour que votre billet soit publié.

6. Corriger un billet paru

Personne n'est parfait. Pour corriger un billet paru, aller sous Notes / Editer une note. Vous pourrez modifier n'importe quel billet déjà rédigé. C'est également là que vous pourrez effacer un billet, comme par exemple ce premier billet que nous avons placé pour vous.

7. Editer et corriger des commentaires

Dans Notes / Commentaires, vous pourrez intervenir également sur les commentaires liés à vos billets. C'est également là que vous pourrez les publier si vous avez choisi l'option Commentaires modérés.

8. Créer une liste de liens

Sous Liens / Liens, vous pouvez créer une liste de vos liens favoris qui seront affichés en 2e colonne de votre blog.

9. Voir votre audience

Sous Statistiques / Webalizer, vous pourrez suivre jour après jour votre succès et découvrir combien de visiteurs sont venus lire vos billets.

10. Envoyer des billets par votre téléphone mobile 

Vous pouvez bien évidemment consulter votre blog sur votre téléphone mobile en reprenant l'adresse de votre blog et en la terminant par /mobile

Vous pouvez également envoyer des billets depuis votre téléphone mobile. Pour cela, il vous suffit de créer une adresse e-mail dans Auteur / Editer Auteur. Puis, depuis votre téléphone mobile, créer un MMS que vous enverrez à cettre adresse pour publier votre billet. 

Bonne chance!