17/02/2009

Stéphane, Stéphane et nos amis du MUR

Bonjour à toutes et à tous,

camisole.jpgcomme depuis quelques temps, en parcourant les blogs, je me suis rendu compte que mes parents ne m'avaient pas affublé d'un prénom unique, il semble qu'un homonyme prénominal commente des billets.

Outre le fait que je suis très déçu de ne pas être le seul et unique Stéphane du Canton de Genève et du monde, je constate avec effroi que nos amis du MUR lui posent des questions en pensant qu'ils s'adressent à Je-moi et moi-même que je m'aime... ajoutant de fait à ma frustration de ne pas avoir un prénom unique :o)

Alors pour répondre à nos amis du MUR, le Stéphane de l'UDC Vernier, je, donc, n'ai pas de grands projets non... juste des petites avancées* pour nos concitoyens, notamment pour les handicapés et personnes à mobilité réduite. Cause que vous vous étiez appropriée un temps... sous l'appellation Comité Alerte pour ensuite l'abandonner et devenir le MUR... et soyons en sûrs bientôt autre chose...

C'est quoi la suite ? La défense des feuilles de salade décoratives ?

*Avancées possibles grâce à une majorité des Conseillers municipaux appartenant à des groupes différents qui ont soutenu cette motion afin que nous puissions travailler et avancer ce genre de projets... (quel projet, de quoi il parle ? :o) D'ailleurs, je les remercie d'avoir soutenu ce projet qui espérons - le aboutira... Merci :o)

Eh ouais, pendant que nos amis du MUR révolutionnent la blogosphère et le monde entier comme ils l'ont fait pour leurs semblables souffrants de handicaps, les politiques verniolans et probablement ailleurs, eux, travaillent pour améliorer le quotidien de leurs concitoyens...

Ensuite, pour l'autre Stéphane, pas moi donc... inutile de vous alarmer aux sujet de nos amis du MUR qui nous ont promis un crochet de boucher pour les sympathisants UDC, MCG, comme pour toutes celles et ceux qui ne partagent pas leur vision du monde, car cela ne peut être considéré comme une menace.

De fait, la loi est très claire sur la définition de "menace", notamment que le plaignant doit justifier "d'avoir été effrayé par les propos..."

chihuahua.jpgEn effet, comme j'ai eu la chance et le privilège de rencontrer nos amis du MUR, Les nouveaux Che's genevois et du monde libre et communiste et marxiste qu'ils vont nous réinventer un monde qu'il est bÔ, j'aurai vraiment beaucoup de peine à justifier une plainte pour menace... parce que bon... en dehors de leurs propos révolutionnaires de petits khmers en devenir, ils sont à mes yeux aussi effrayants qu'un chihuahua sous l'emprise de caféïne. La caféïne devant ajouter au sérieux de la situation. C'est pour dire à quel point c'est effrayant...

Pour terminer, lorsque je commente un billet, je le signe car j'assume mes propos.

Et pendant ce temps, un autre vraiment mûr... me fait vraiment souci :

TRIPOLIDAY S.A. vos vacances en méditerrannée :

OFFRE EXCEPTIONNELLE

205 jours à 0 .-

Vos réservations directement auprès du Ministère de l'Intérieur Libyen

Avec le personnel de l'Ambassade,

boycott_libya.jpgdont_forget_our_citizens.jpg205ème jour de captivité pour nos deux ressortissants

En attendant de devenir président

Des voix remontent de la cave...

-"C'est encore loin la Libye?"

-"Tais - toi et creuse !"

 

Bien à toutes et à tous,

Stéphane 

15:28 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : mur, mûrs, mur quoi... |  Facebook |

13/02/2009

Le salaire minimum... légal, mais est-il idéal ?

Bonjour à toutes et à tous,

smicfinal.jpgen parcourant les "meilleurs blogs" de la blogosphère, j'ai lu le blog de Solidarité qui fait état de la légalité de sa démarche d'instaurer le salaire minimum. L'équivalent du SMIC bien connu en France voisinne.

Un projet légal, mais est-il idéal dans notre système ?

Cette mesure, qui semble de prime abord intelligente, ne résiste pas à une analyse profonde. Analyse tirée des années d'expérience qu'en ont nos voisins. Lire l'analyse

Cette mesure annoncée comme devant palier le dumping salarial, rien n'est moins sûr, ne résoudra en revanche pas le problème du dumping de compétence, pire elle y contribuera avec force.

De fait, avec une telle mesure, on met pratiquement fin aux CCT (convention collective de travail) propres à chacun des domaines où elles sont établies en fonction des compétences requises.

Prenons un exemple, la vente, si pour toucher le minimum, l'employeur défini que la base requise est le CFC pour prétendre au salaire minimum, cela mettera sur le carreau toutes les personnes qui évoluent dans ce domaine sans titres reconnus.

A mon humble sens, en nivelant au minimum le salaire, on donne un point de départ qui dans la plupart des domaines sera la norme.

A ce titre, je ne suis pas sûr que le but recherché sera atteint avec ce moyen... cet outil risque même d'être totalement détourné de sa finalité et prétéritera nombres de salariés qui avec ce systême perdront plus qu'ils n'y gagneront.

Ce système de "valorisation minimum du travail" a démontré chez nos voisins ses limites...

Et n'oublions pas...

TRIPOLIDAY S.A. vos vacances en méditerrannée :

OFFRE EXCEPTIONNELLE

201 jours à 0 .-

Vos réservations directement auprès du Ministère de l'Intérieur Libyen

Avec le personnel de l'Ambassade,

boycott_libya.jpgdont_forget_our_citizens.jpg201ème jour de captivité pour nos deux ressortissants

En attendant de devenir président

Des voix remontent de la cave...

-"C'est encore loin la Libye?"

-"Tais - toi et creuse !"

 

Bien à toutes et à tous,

Stéphane 

31/01/2009

Selon l'instruction publique, l'UDC est un parti d'extrême droite

Bonjour à toutes et à tous,

petit déjeuner en famille, ce matin...

Comme toujours, en famille, le moment du petit déjeuner, des repas en général, est consacré aux discussions.

Ma grande m'interpelle, elle me demande :

-"Papa t'es UDC !?"

A quoi je lui réponds :

-"Oui pourquoi ?!"

Photo319.jpgEt là, elle m'informe que dans les cours de géographie, dans le programme officiel du Cycle d'Orientation, ils abordent les questions politiques et que là,  l'UDC est cité comme exemple de parti raciste et xénophobe.

Ce qui bien évidemment l'a fortement surprise car elle me connaît très bien et sait qu'on ne peut me prêter ni l'un, ni l'autre de ces qualificatifs.

Alors si il est vrai que dans les les hémicycles communaux, nous nous situons à l'extrême droite de la table. Situation liée simplement au fait qu'aucun parti d'extrême droite ne siège à notre gauche, et donc à l'extrême droite.

Alors qu'adhérer à l'UDC c'est simplement être d'accord avec trois principes fondamentaux :

  1. Etre contre l'adhésion à l'Union Européene,
  2. Etre pour le renvoi des criminels d'origine étrangère,
  3. Etre pour la baisse des impôts.

Combien d'entre vous pensent-ils ainsi ?... car si vous pensez ainsi ? vous êtes des racistes et des xénophobes selon l'instruction publique.

Démarche psychologique intéressante hein ?

Si bien évidemment, je suis un convaincu de la responsabilité personnelle, que je me demande ce que je peux faire pour mon pays plutôt que d'attendre que mon pays fasse quelque chose pour moi, que nos institutions et notre démocratie ne doivent pas être bradées. Que j'aime ce pays viscéralement... si cela est considéré comme l'extrême droite...

Avant de mettre en place le programme officiel, est - ce que le département de l'instruction publique a pris le temps de lire le programme de l'UDC ?

Avant de juger, il faut s'informer : Programme_UDC_2007_2011.pdf

En fait d'instruction publique, nous pourrions l'accréditer de département de la propagande publique. Le DPP.

De fait, peu à peu, les gens commencent à faire la différence entre ce que l'on considère "extrême droite" et la droite "dur" conservatrice à laquelle j'appartiens.

De fait, l'analyse du programme de l'UDC et des actions menées par le parti débouche sur un constat clair, nous ne sommes ni racistes, ni xénophobes...

Tout adulte normalement constitué cérébralement arrivera à comprendre, mais enseigner à des adolescents des contre-vérités...

Par conséquent, M. Charles Beer devrait s'enquérir de ce qui est enseigné à nos enfants. Je trouve inacceptable qu'on enseigne à nos enfants des fausses vérités et que l'on forge, sur de fausses informations, l'opinion de générations entières.

Il revient maintenant aux instances de l'UDC de savoir quelle suite elle donnera à cette dérive inacceptable de l'instruction publique.

Avec mes meilleures pensées pour nos otages.

TRIPOLIDAY S.A. vos vacances en méditerrannée :

OFFRE EXCEPTIONNELLE

190 jours à 0 .-

Vos réservations directement auprès du Ministère de l'Intérieur Libyen

Avec le personnel de l'Ambassade,

boycott_libya.jpgdont_forget_our_citizens.jpg190ème jour de captivité pour nos deux ressortissants

En attendant de devenir président

Des voix remontent de la cave...

-"C'est encore loin la Libye?"

-"Tais - toi et creuse !"

 

Bien à toutes et à tous,

Stéphane 

 

 

 

29/01/2009

8 février... un vote pour beurre ?

Bonjour à toutes et à tous,

balance_justice.jpgle Tribunal Administratif a décidé de ne pas suspendre la votation du 8 février sur le vote par Internet.

Votation qui ne concerne pas seulement le vote par Internet, mais aussi la modification de l'Article 48 de la Constitution qui affectera les droits populaires.

De fait, le TA n'a pas encore statué sur le fond de l'affaire, sans pour autant décider de suspendre cette votation dans l'intervale.

Bien évidemment, il est de la plus stricte liberté des magistrats de prendre leur décision...

Résultat, nous voterons le 8 février sur un sujet qui n'a pas été présenté de manière objective.

Cependant, je tiens à attirer l'attention du Tribunal Administratif, des lecteurs et lectrices, sur une conséquence de cette décision.

En effet, à la vue des éléments présentés, il est probable que le Tribunal Administratif choisira de prononcer l'annulation de cette votation.

Qui dit annulation, dit remise sur l'établi de cette votation.

Donc, quelque soit la décision du peuple sur cet enjeu, il est pratiquement sûr que nous devrons revoter sur ce même objet d'ici à quelques mois...

C'est pourquoi, je regrette la décision du Tribunal Administratif car nous allons, très probablement, voter "pour rien".

Pour ma part, je ne crois pas que le vote par Internet stimulera le sens civique de nos concitoyens, mais une chose est certaine, les manquements constatés dans des opérations éléctorales se répètent et commencent sérieusement à démotiver les votants... il ne faut donc pas s'étonner du manque d'intérêt croissant de la population et que l'abstentionnisme gagne de plus en plus la population.

C'est regrettable.

Et n'oublions pas nos deux compatriotes qui eux pourront voter, directement...

TRIPOLIDAY S.A. vos vacances en méditerrannée :

OFFRE EXCEPTIONNELLE

188 jours à 0 .-

Vos réservations directement auprès du Ministère de l'Intérieur Libyen

Avec le personnel de l'Ambassade,

boycott_libya.jpgdont_forget_our_citizens.jpg188ème jour de captivité pour nos deux ressortissants

En attendant de devenir président

Des voix remontent de la cave...

-"C'est encore loin la Libye?"

-"Tais - toi et creuse !"

 

Bien à toutes et à tous,

Stéphane 

 

 

09:27 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : votation, 8 février, rien |  Facebook |

20/01/2009

Annulation de la votation sur le vote par Internet

Bonjour à toutes et à tous,

safe_network.jpgl'enjeu de la votation par Internet est trop important, tant au niveau cantonal que fédéral.

Il faut absolument reporter cette votation pour différentes raisons qui tombent sous le bon sens.

De fait, si Genève accepte, la Confédération projette d'élargir cette forme de scrutin à toute la Suisse et donc aux votations nationales.

Nous sommes le 20 janvier, le matériel de vote est arrivé dans la plupart des ménages avec une brochure explicative curieusement vide d'arguments contre. Lire l'article ?  Un citoyen, bien inspiré a décidé de faire appel au Tribunal Administratif qui espérons le concluera au report de cette votation.

Ici à l'image, le seul réel moyen de protéger une connexion à Internet ! :o)

Tout d'abord, comme expliqué dans l'article en question, il y a une disparité trop importante entre les arguments pour et la place laissée aux contre arguments.

Ensuite, il n'y a pas eu de vrais débats sur cette question en dehors de Radio Cité qui y a consacré un 8h à 9h... mais aucun vrai débat avec des partisans et opposants.

Pour terminer, non seulement nous voterons pour le mode de scrutin par Internet mais aussi pour la modification de l'Article 48 alinéa 4 de la Constitution qui concentre le pouvoir d'élire la commission éléctorale au seul Grand Conseil.

En résumé, sur une question aussi importante où les experts essaient de se faire entendre, en l'absence de réel débat, avec cette brochure explicative qui ressemble au parfait manuel marketing d'une publicité, les citoyens ne pourront pas s'exprimer en connaissance de cause.

pc-casse.jpgC'est pourquoi, bien évidemment, je voterai NON si le report n'était pas avalisé par le TA, mais si le Tribunal Administratif décidait de reporter l'objet, j'invite les médias télévision et quotidien à s'emparer du sujet pour que nous puissions informer nos concitoyens afin qu'ils puissent décider en toute connaissance de cause.

Ce qui n'est pas le cas actuellement.

Les affirmations contenues dans la brochure n'ont pas été débattues auquel cas, nous pourrions affirmer qu'elle contient des contre vérités faciles à démentir.

D'ailleurs vous aurez sans doute remarqué que plusieurs professionnels, des spécialistes, des Universités de renom, des centres de recherche affirment tous que c'est une erreur et que le vote par Internet n'est pas fiable... seuls quelques amateurs et politiques mal informés s'en font les défenseurs...

Il est essentiel qu'il y ait un réel débat sur ce sujet qui dépasse largement du cadre du Canton.

Mesdames, Messieurs, si le Tribunal Administratif ne tranche pas pour un report et en l'absence d'un réel débat sur un sujet particulièrement important pour les générations futures, je vous invite à voter NON.

Pour celles et ceux qui ne me connaissent pas, je suis ingénieur systèmes certifié et, comme nombre de confrères tous opposés à ce mode de scrutin, j'ai donc l'avantage de savoir de quoi je parle, votez NON.

Vendons ce genre de système à des pays démocratiquement libre et socialement islamique... là bas, nul doute personne ne verrait la différence de scrutin... suivez mon regard... : 

TRIPOLIDAY S.A. vos vacances en méditerrannée :

OFFRE EXCEPTIONNELLE

180 jours à 0 .-

Vos réservations directement auprès du Ministère de l'Intérieur Libyen

Avec le personnel de l'Ambassade,

boycott_libya.jpgdont_forget_our_citizens.jpg180ème jour de captivité pour nos deux ressortissants

En attendant de devenir président

Des voix remontent de la cave...

-"C'est encore loin la Libye?"

-"Tais - toi et creuse !"

 

Bien à toutes et à tous,

Stéphane