05/08/2008

Nos otages vont bien...

Bonjour à toutes et à tous,

18ème jour de captivité en territoire libyen pour nos deux compatriotes.

Nous pensons à vous et nous ne vous oublions pas

 18.jpg

Eh oui, 18 petites barettes écrites avec un morceau de charbon...

Les jours passent et plus personne ne nous donne de nouvelles de nos ressortissants.

Si cette mésaventure vous arrivait, pensez - vous que vous seriez heureux de savoir qu'on ne parle plus de votre situation aux infos ?

Avons nous tellement l'habitude d'avoir des concitoyens retenus dans un pays, contre leur volonté, que ce simple fait ne fasse pas les faits divers ?

Notre gourvernement, fidèle représentant de notre volonté souveraine, comme on le constate, ne devrait-il pas se fendre d'un bulletin quotidien, nous informant, sinon des avancées diplomatiques, des conditions dans lesquels vivent nos deux otages ainsi que le personnel de l'Ambassade confronté à une situation difficile ?

Où est-ce à moi, simple pékin, de vous transmettre que nos otages vont bien malgré qu'ils soient éprouvés par ce qu'ils ont vécu et le fait qu'ils sont "coincés" dans notre Ambassade et que notre personnel sur place est lui aussi très éprouvé par la situation.

Au delà de l'issue qu'aura cette affaire, la gestion de la crise restera le témoignage d'un "j'm"enfoutisme" de nos autorités et d'un manque de respect pour toutes celles et ceux qui attendent des nouvelles tous les jours.

Aussi, le simple fait pour nos journaux, téléjournaux, de commencer leur revue quotidienne par : 18 ème de captivité pour nos otages.... serait le témoignage qu'on ne les oublie pas.

A ce titre, si vous étiez coincé dans l'une de nos Ambassades et que vous appreniez qu'au pays plus personne ne parle de vous... vous vous sentiriez comment ?

Abandonné ?

Rappelons que nos concitoyens sont allés travailler pour nos grandes entreprises Nestlé, ABB, pour apporter notre technologie, notre savoir faire alimentaire, dans un pays avec qui nous avons des relations commerciales depuis 50 ans... et qu'ils sont injustement détenus pour des raisons arbitraires.

Rappelons aussi, que le pétrole arrive avant nos concitoyens... une belle réussite diplomatique qui reflète surtout les intérêts de quelques élites et surtout la lucidité du gouvernement libyen conscient qu'en ne nous livrant plus, nous irions immédiatemment nous approvisionner ailleurs...

Mais les Suisses, eux, préféreraient voir leur deux compatriotes revenir sains et saufs...

100_free_of_libyan_oil.jpgTamoil en Suisse c'est fini...

Maintenant, nous pouvons demander à ce que plus une goutte de pétrole libyen coule dans nos réservoirs...

Chers blogueurs et Internautes à vos claviers, il reste deux de nos compatriotes à sortir de là.

En attendant, boycottez Tamoil comme vous le faites si bien depuis plus de deux semaines !

BRAVO

Nos meilleures pensées accompagnent nos ressortissants à qui nous faisons un COUCOU ainsi qu'à tout le personnel de l'Ambassade qui traverse une situation difficile et qui travaille de manière admirable à une solution rapide.

Il n'y a pas si longtemps, une telle situation n'aurait jamais duré aussi longtemps...  boycott_libya.jpg

Avec eux,

Bien à toutes et à tous,

Stéphane

 

Nous pensons à vous et nous ne vous oublions pas

 

06:34 Publié dans Monde | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : libye, otages, suisses, nouvelles |  Facebook |

03/08/2008

Nos Sages écoutent-ils le peuple ?

Bonjour à toutes et à tous,

16ème jour de captivité en territoire libyen pour nos deux compatriotes.

Le silence toujours assourdissant de nos médias sur le sort de nos otages... alors que soulagé le Conseil Fédéral annonçait la reprise des livraisons de pétrole libyen...

CLAP CLAP CLAP... sauf que... le Conseil Fédéral aurait peut - être dû se fendre du sentiment de la population... qu'il est sensé représenter et servir.

Parce que, sans être un institut de sondage à moi tout seul, 99 % des personnes qui m'entourent ne veulent plus du pétrole libyen... On ne parle plus ici que de Tamoil... on parle du pétrole avec lequel la Libye voulait nous faire chanter...

Chanter "les trois cloches" ?

Ensuite quand j'entends les propos de Moritz... Leuenberger... je tombe à la renverse... si nous avons une crise avec la Libye c'est parce que nous ne sommes pas membre de l'Union Européenne ?... !

KNUPPPPPPP !

Alors je lui retourne la phrase : -" l'Union Européenne à part exiger sans cesse que nous Suisses nous nous alignons sur eux... OU SONT ILS DONC EN CE MOMENT ?"

Alors au cas où le Conseil Fédéral avait oublié un ou deux "détails" dans l'affaire libyenne : "nous avons toujours deux ressortissants retenus sur place, et que la majorité de la population préférerait les savoir de retour, que de savoir qu'ils pourront continuer à consommer du pétrole libyen dont nous ne voulons plus ! "

Chers Conseillers Fédéraux de mon coeur citoyen, demandez à vos compatriotes qui forment le souverain de ce pays ce qu'ils et elles pensent et vous serez surpris.

100_free_of_libyan_oil.jpg

La majorité des Suisses attendent le retour des otages du régime libyen.

La majorité des Suisses attendent l'interdiction des importations de pétrole libyen et de ses dérivés

La majorité des Suisses attendent de la fermeté à l'encontre du régime libyen

La majorité des Suisses attendent que vous preniez vos responsabilités

La majorité des Suisses attendent des nouvelles régulières sur le sort de nos otages

 

Les Suisses n'ont pas envie de voir le pays tout entier se coucher devant une dictature pour quelques gouttes de pétrole car vous nous mettez tous en danger.

Avec nos otages,boycott_libya.jpg

Bien à toutes et à tous,

Stéphane

 

 

 

PS. Ou alors comme le dit notre Président, un bon peuple souverain, c'est un peuple qui ne conteste rien !

10:16 Publié dans Monde | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : libye, otages, suisses, boycott |  Facebook |

02/08/2008

Shell, BP, Esso et Agip pourraient lancer un label

Bonjour à toutes et à tous,

16ème jour de captivité en territoire libyen pour nos deux compatriotes

Nos meilleures pensées accompagnent le personnel de l'Ambassade ainsi que tous les Suisses de Libye à qui nous faisons un "COUCOU"

De fait, sans même qu'on le leur demande, les Suisses se sont naturellement détournés des stations Tamoil, témoignage de soutien "folkloricodérisoire" pour certains... mais qui a le mérite d'exister spontanément.

Continuons à boycotter Tamoil tant que nos compatriotes ne seront pas revenus sains et saufs...

Les Compagnies SHELL, ESSO, BP, AGIP, COOP, MIGROL, et autres pourraient lancer un label exclusif pour la Suisse, une idée marketing qui devrait leur plaire, jugez plutôt :

100_free_of_libyan_oil.jpg

De plus, j'ajouterai après avoir pris contact avec mes amis dans le Golfe, qu'ils trouvent la démarche des Khadafi complètement absurde... car nos amis du Golfe savent très bien que la Suisse ne prend pas de mesures arbitraires envers quiconque, arabe ou non... et regrettent le comportement du gouvernement libyen.

Mais eux les fadaises libyennes ils en ont l'habitude... et pour le Brent, ils seraient prêts, eux aussi, à nous livrer toutes les quantités dont nous pourrions avoir besoin. Nos diplomates n'ont qu'à le leur demander.

La Libye devrait vite comprendre qu'elle n'est pas le seul pays producteur de pétrole.boycott_libya.jpg

En attendant, continuons à boycotter Tamoil...

Bien à toutes et à tous,

Avec nos captifs,

Stéphane

30/07/2008

Nos otages presque libres...

Bonjour à toutes et à tous,

quelle belle et bonne nouvelle de lire que nos otages ont été libérés, libérés de prison...

Pas encore libres de quitter le pays... pour des gens ayant soi disant violés le loi sur l'immigration... c'est curieux.

Mais je suis heureux d'apprendre qu'ils ont pu rejoindre l'ambassade de Suisse.

Maintenant, il ne reste qu'à attendre qu'ils arrivent sains et saufs en Suisse.

Mes meilleures pensées à eux et à leur famille,

Bien à toutes et à tous,

Stéphane

boycott_libya.jpg

00:55 Publié dans Monde | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : otages, suisses, libye |  Facebook |

29/07/2008

11ème jour pour nos otages

Bonjour à toutes et à tous,

 

11ème jour de captivité pour les otages suisses retenus en Libye

 

Aujourd'hui, non content d'avoir pris des mesures arbitraires contre nos ressortissants, la Libye ajoute l'ironie...

Lisez l'article paru ici.

 

BOYCOTTEZ

Changez de station service

 Nous ne laisserons pas tomber nos compatriotes retenus en otage

boycott_libya.jpg
Vous aussi... témoignez votre soutien aux otages !

 

Bien à toutes et à tous,

Stéphane