05/11/2008

La nouvelle loi sur les Stups... La lettre et l'esprit...

Bonjour à toutes et à tous,

swissdrugtourisme.jpg
 

 

 

 

 

 

 

 

un vieil ami, aujourd'hui parti pour un monde meilleur, m'expliquait la loi lorsque j'étudiais cette dernière il y a fort longtemps.

Devant la complexité des textes de loi, il m'avait ouvert la réflexion en me disant :

-"Stéf, dans toute loi il y a la lettre et l'esprit"

La modification de la loi sur les stupéfiants ne déroge évidemment pas de cet adage.

L'esprit de la modification est clairement une catastrophe annoncée.

C'est pourquoi, Mesdames, Messieurs, chers lecteurs de ce blog, je vous invite à lire avec moi certains articles de cette modification :

Section 2 : Thérapie et réinsertion

Article 3d, alinéa 5 :

-"Le Conseil fédéral édicte des recommandations concernant les principes relatifs au financement du traitement de l'addiction et des mesures de réinsertion."

 

En somme, l'Etat va payer... et l'Etat c'est nous. Nous allons donc payer pour celles et ceux qui consomment volontairement des stupéfiants car personne n'attrape une addiction... les stupéfiants se prennent volontairement.

Plus aucun souci, devenez addict, l'Etat se chargera de vous. Droguez vous l'esprit libre...

A ce titre, lorsque La Suisse comptera plus de toxico-dépendants que de gens "normaux" qui s'occupera d'eux ?...

Article 3e, alinéa 1 :

-"La prescription, la remise et l'administration des stupéfiants destinés au traitement des personnes dépendantes sont soumises au régime de l'autorisation. Celle-ci est octroyée par les cantons."

 

Il n'y a pas besoin d'avoir fait de longues études de droit aussi fastidieuses pour comprendre cet alinéa...

L'Etat devient un dealer.

Nous allons donc, le plus officiellement du monde distribuer des stupéfiants à qui en veut... et cerise sur le gâteau, qui paiera les stupéfiants ?

Nous.

Waow ! Là, nous rejoignons l'article précédent, droguez vous, l'Etat se charge de tout... Il fournira la dope, le matériel d'injection, et vous assurera un cadre social vous permettant de vous droguer sans le moindre souci du lendemain...

Est-ce avec ce genre de mesures que nous favoriserons un retour à une vie normale pour ces personnes ?

Vous tenez votre réponse.

Section 3 : Réduction des risques et aide à la survie

Article 3g :

-"Les cantons prennent des mesures de réduction des risques et d'aide à la survie en faveur des personnes ayant des troubles liés à l'addiction afin de prévenir ou d'atténuer la dégradation de leurs conditions médicales et sociales. Ils créent les institutions nécessaires à cet effet ou soutiennent des institutions privées répondant aux critères de qualité requis."

 

Alors, cette loi sensée aider les toxico-dépendants est en fait une manière claire de conforter lesdits toxicomanes dans leur dépendance. Leur assurant au passage, des locaux d'injection, des "parachutes sociaux" pour éviter une dégradation de leur condition de vie.

Encore une fois, pourquoi se priver de stupéfiants, droguez vous, l'Etat s'occupe de tout. Donc, espérons, un peu à l'image de l'AVS, que dans les prochaines années, il restera assez de gens "normaux" actifs pour financer une telle politique complètement irresponsable.

Le Conseil fédéral et les initiants ouvrent la boîte de Pandore avec cette modification de la loi.

Aujourd'hui on dénombre, sauf erreur de ma part, 40'000 toxico-dépendants sur el territoire, mais demain avec cette loi ?

Comment peut - on prétendre à la vue de ce qui précède, que cette loi vise l'abstinence ?

De qui se fout-on ?

Pourquoi voulez - vous qu'un drogué arrête, s'abstienne, renonce à la dope si vous créez les conditions idéales à la consommation de stups ?

Plus aucune raison d'abandonner l'addiction... car détrompez vous, le seul truc qui est chiant dans la dépendance, c'est le prix des produits. Et ce prix encore relativement prohibitif est garanti par la répression.

Cette modification de loi est un non sens.

Mieux encore... nous allons être à la pointe du trafic de dope, vous ne vous étonnerez plus, lorsque vous passerez une frontière avec votre joli passeport helvétique à croix blanche sur fond rouge, d'avoir droit à une visite complète de la part des douanes dans le monde...

Jugez par vous même :

Section 4 Coordination, recherche, formation et assurance qualité

Article 5, titre et alinéa 1

Importation, exportation et transit

-"Une autorisation de l'institut est requise pour toute importation et exportation de stupéfiants soumis au contrôle. Cette autorisation est accordée conformément aux conventions internationales. Une autorisation d'exportation qui n'est pas requise par la présente loi ou par les conventions internationales peut être accordée si elle est exigée par le pays destinataire."

 

Là, vous m'excuserez du peu, mais nous allons devenir un centre mondial de distribution de stupéfiants.

Une étatisation du trafic de drogue... Joli... BRAVO ! CLAP CLAP CLAP ! APPLAUSE MODERATE

Préparez vous, Mesdames, Messieurs, à des visites de votre anatomie propre en ordre de la part des douanes à travers le monde. Remarquez, c'est la première fois qui fait mal...

En résumé, je me demande qui a osé, qui a écrit, qui, normalement constitué et cérébralement dans la norme, proposerait une telle modification de la loi avec l'aplomb nécessaire pour dire :

Cette loi est une avancée ?

A mon humble avis, après lecture de la modification de la loi, je sais pertinnement ce que je voterai le 30... mais surtout, j'invite les auteurs à consulter rapidement, les symptômes sont clairs...

Ou alors à profiter de l'offre touristique libyenne... parce que pondre un texte pareil doit être fatiguant...

TRIPOLIDAY S.A. vos vacances en méditerrannée :

OFFRE EXCEPTIONNELLE

105 jours à 0 .-

Vos réservations directement auprès du Ministère de l'Intérieur Libyen

Avec le personnel de l'Ambassade,

boycott_libya.jpgdont_forget_our_citizens.jpg105ème jour de captivité pour nos deux ressortissants

En attendant de devenir président

Des voix remontent de la cave...

-"C'est encore loin la Libye?"

-"Tais - toi et creuse !"

 

Bien à toutes et à tous,

Stéphane

30/10/2008

37... 38... M. Moutinot sait-il compter ?

Bonjour à toutes et à tous,

udc-ch-logo-f.jpgil y a quelques jours à peine, un policier de la sûreté tirait la sonnette d'alarme dans les lignes de la Tribune au sujet des dossiers de plus de 200 individus, récidivistes, sans papiers...

Il y a quelques mois, un sans papier, qui avait fumé son premier joint selon ses dires, s'en prenait violemment à octogénaire en la rouant de coups de pieds, elle en est décédée. Résultat... En plus d'un non lieu... il a reçu l'autorisation de pursuivre ses études sur le territoire ! Bravo ?

Aujourd'hui, lire l'article ? , on apprend là encore, qu'un sans papier multirécidiviste a tranquillement violé une mère de famille de 41 qui rentrait tranquillement chez elle...

37 fois l'indivdu en question s'est fait arrêter... 37 fois...

Non seulement il se trouve en situation irrégulière dans le pays, mais de plus il viole nos lois, pour ne pas dire nos gens...

Après, on se demande pourquoi un certain parti, l'UDC, veut expulser les criminels étrangers du territoire ?

  1. Sur quelques forums, quelques commentaires sur certains blogs, on peut lire que des citoyens sont "border line" avec la mise sur pied d'une milice citoyenne en raison du manque d'effectif de notre police.
  2. Notre prison est surchargée et nos magistrats ont les mains liées pour appliquer les peines. Et les "jours amendes" n'ont en rien résolu la problématique de la surcharge carcérale.

 =

Nos autorités politiques doivent absolument faire quelque chose car tous les ingrédients sont réunis pour que la vraie xénophobie apparaisse et que notre cohésion sociale, basée sur la sécurité pour tous, vole en éclat.

Nos concitoyens sont patients, respectueux des lois, mais il arrive un moment où le ras-le-bol peut gagner les plus modérés d'entre eux.

Je le dis avec d'autant plus de conviction que je suis quelqu'un de modéré, mais là j'avoue... y en a marre de "ces petits cons" qui ne respectent rien.

Nos politiques doivent absolument réagir avant que ce ne soient nos concitoyens qui le fassent.

C'est à l'Etat d'assurer la sécurité de ses concitoyens.

Cette femme violée portera les séquelles de son agression durant des années... un petit con aura suffit à passez moi l'expression : foutre en l'air sa vie...

Comme je sais qu'il vous arrive de lire ce blog, M. Moutinot prenez vos responsabilités, vous êtes le patron de la sécurité des Genevois et c'est à vous de régler cette question.

Les victimes s'additionnent cher Monsieur et la colère monte dans la population.

TRIPOLIDAY S.A. vos vacances en méditerrannée :

OFFRE EXCEPTIONNELLE

100 jours à 0 .-

Vos réservations directement auprès du Ministère de l'Intérieur Libyen

Avec le personnel de l'Ambassade,

boycott_libya.jpgdont_forget_our_citizens.jpg100ème jour de captivité pour nos deux ressortissants

En attendant de devenir président

Des voix remontent de la cave...

-"C'est encore loin la Libye?"

-"Tais - toi et creuse !"

 

Bien à toutes et à tous,

Stéphane

 

PS. Peut - être que Le Maire de la Vilel de Genève a d'autres idées de statues pour la ville ? Comme par exemple, une statue à la gloire des victimes de violences gratuites ?

25/10/2008

Légalisons la dope...

Bonjour à toutes et à tous,

2milliards.jpgle 30 novembre, à l'appel des principaux partis de Suisse, à l'exception de l'UDC, absolument résolus à encaisser deux milliards de recettes fiscales supplémentaires sur le dos de nos enfants, nous serons appelés à voter sur la dépénalisation et la modification de la loi sur les stupéfiants.

2x NON

La drogue ça existe apprenons à vivre avec... nous explique Mme Roth-Bernasconi qui nous écrit de Baden...

Ce genre d'arguments me fait presque sourire... j'ai bien dit presque... parce que la pédocriminalité ça existe aussi, allons nous aussi apprendre "à vivre avec".

2x NON

En légalisant le marché de la cannabis, les "petits entrepreneurs" de la branche ne vont pas s'arrêter là... croyez-en mon expérience : la marge bénéficiaire va s'écrouler et alors que se passera t'il ?

Bah... imaginons que vous dealez... votre marchandise n'est plus attractive pour vos clients qui peuvent se la procurer ailleurs... que feriez vous ?

Eh bien, facile, comme tout "bon entrepreneur" vous vendrez autre chose. Pour vous en convaincre, faites 100 mètres au centre d'Amsterdam... vous verrez...

A 60 - 100 francs la dose de cocaïne sur le marché actuellement, le calcul est vite fait et la suite logique facile à comprendre :

Il y aura un transfert du deal de cannabis vers des produits nettement plus puissants.

2x NON

Le deal ne s'arrêtera pas, il changera juste de visage, de produit et surtout de client.

Mais aussi... la vente de cannabis légalisée pour les adultes entrainera obligatoirement une vente directe du produit vers ceux qui ne pourront s'en procurer légalement...

Qui sont ils ?

Nos enfants...

 Mesdames, Messieurs... voilà qui paiera cette absurdité.

2x NON

De plus, aujourd'hui, le cannabis de "papa maman", de ma génération donc... n'est plus ce produit festif, bio, que l'on consommait tranquilles et sans la moindre modération... car refermant des doses de THC "normales"...

Le cannabis actuellement en vente : Skunk, Super Skunk, etc... renferment des taux...

40 x supérieurs aux doses "normales" 

1 joint d'aujourd'hui = 40 joints de l'époque

2x NON

La schizophrénie est quasiment assurée à des doses pareilles.

Ensuite, qu'allons nous rétorquer à nos enfants, lorsque complètement défoncés, le neurone en déconfiture, nous les verrons arriver à la maison ?

-"Fume pas, c'est pas bien... "

-"mais papa, c'est légal"...

Le dernier mur, c'est encore de pouvoir dire que c'est illégal... ça ne résoud pas le fond, nous sommes bien d'accord, mais au moins la forme permet de prendre des mesures.

Et nous allons voter pour faire sauter ce dernier verrou ?

2x NON

La drogue n'est ni festive, ni intelligente, ni le signe d'être branché... et si l'on peut apprendre à "vivre avec" pour reprendre l'argumentaire aberrant de Madame Roth Bernasconi qui nous écrit de Baden... on peut tout aussi bien VIVRE SANS.

Consommer de la dope c'est s'exposer à court ou moyen terme à ceci : http://www.quandladrogue.com/recherches/drg02-04.html

Il me serait facile de dire : -"moi je m'en suis sorti, c'est facile, au fond la dope m'a fait du bien, regardez mon parcours..."

Pour une personne qui s'en est bien sorti, comme c'est mon cas... combien ont traversé l'enfer... combien sont morts... après avoir détruit leur entourage ?

Parce que la dope ne fait pas du mal qu'à ceux qui la consomme... mais aussi à ceux qui nous entourent.

D'ailleurs si j'ai pu m'en sortir... c'est surtout parce que consommer de la dope était illégal... si la dope avait été légale à l'époque, aujourd'hui, je serais une loque.

La vérité c'est ça.

L'argumentaire des initiants reprend les traditionnelles recettes angéliques 68 tardes... Il est interdit d'interdire... et bla, et bla... enrobé dans des promesses aussi intenables qu'irréalistes et surtout esquivant merveilleusement bien un point :

2 milliards dans les caisses sur le dos de nos enfants

NON et NON

2x NON

La dope ne passera pas par moi

Au lieu de nous pondre des absurdités pareilles, les Conseillers nationaux devraient s'occuper à faire leur travail : veiller au bien être des Suisses... ici ou ailleurs !

Avec le personnel de l'Ambassade,

boycott_libya.jpgdont_forget_our_citizens.jpg95ème jour de captivité pour nos deux ressortissants

En attendant de devenir président

Des voix remontent de la cave...

-"C'est encore loin la Libye?"

-"Tais - toi et creuse !"

 

Bien à toutes et à tous,

Stéphane

11/10/2008

Lorsqu'un parti lâche sa Conseillère...

Bonjour à toutes et à tous,

de bon matin, lisant ma Julie... je tombe inévitablement sur cet article, à lire absolument avant de poursuivre la lecture au combien intellectuelle de ce billet qui ne l'est pas moins...

plante_carnivore_09.jpg:o)

Les fleurs sont gratuites aujourd'hui...

Ce ne sont pas des roses et pour cause... le parti de Madame la Cheffe du Département Fédéral des Affaires Etrangères s'apprête à lui offrir un nouveau département.

Semble t'il, que pour nos amis Socialistes, le DFAE n'est pas un département important, au fond...

Réfléchissons, quelle importance peut avoir un département pareil ?...

Il est vrai que depuis quelques temps, en dehors du fait que notre neutralité active, (je me demande bien qui a pu trouver une appellation pareille) entraîne de jolis feux avec notre drapeau around Ze World, que nous avons des otages retenus par un clan familial, que nous nous sommes mis à dos La Colombie, qu'Israël ne nous invite plus, que nous sommes tellement intelligents que nous envoyons une femme Ambassadrice en Iran pour favoriser le dialogue sans doute... que nous avons été capables de donner un milliard à un pays détenteur de la bombe atomique sous prétexte de "l'Aide au développement"... Sans doute ce qu'on appelle un "micro crédit" ?

On se dit que franchement, nos amis Socialistes ont bien raison, ce département n'est pas vraiment important.

Bien heureux sera celui qui devra, comme pour les finances à Genève, reprendre le département de Madame la Cheffe du DFAE.

Mais revenons à l'article en question... quel parti politique oserait dire que les Affaires Etrangères sont en fait un département de seconde zone pour justifier d'un "larguage propre en ordre" d'une Conseillère Fédérale ?

Décidément l'introspection, la remise en cause, chez Les Socialistes entraîne des considérations particulières assez surprenantes.

Vous le saurez, désormais, le DFAE est un département de seconde zone qui n'intéresse pas les Socialistes !

Dès lors... on comprend mieux la GABEGIE.

stef_fosse_reflux_.jpg

 Partant du principe évident que je porte le "voile" à merveille... Avouez qu'il me sied à ravir ?...

Mesdames, Messieurs, Chers Conseillers Fédéraux, Chers Conseillers Nationaux, je suis à votre disposition pour reprendre ce département de seconde zone qu'est le DFAE.

Mes qualifications en matière de relations diplomatiques étant ce qu'elles sont, je pense sérieusement pouvoir répondre à vos attentes en terme de diplomatie active.

De toute manière, il me sera difficile de faire pire... :o)

Suis dans l'annuaire si besoin ou bien adressez vos demandes directement à l'UDC - Genève.

Libre de suite ou à convenir...

 

Avec ceux qu'on oublie pas,

Avec le personnel de l'Ambassade,

boycott_libya.jpgdont_forget_our_citizens.jpg83ème jour de captivité pour nos deux ressortissants

En attendant de devenir président

Des voix remontent de la cave...

-"C'est encore loin la Libye?"

-"Tais - toi et creuse !"

 

Bien à toutes et à tous,

Stéphane

 

 

07/09/2008

51 jours et notre Cheffe de la diplomatie se plaint ?

Bonjour à toutes et à tous,

boycott_libya.jpg

chaque fois que je vois le titre d'un article faisant allusion au DFAE ou à sa cheffe, je me dis c'est bon ! Nos otages sont libres !!!

Mais non... je ne lis que les frasques de cette dernière... du genre : "invitons Ben Laden pour une garden party" pourquoi pas à un botellòn au Bastion ???? Remarquez...Peut être que ça le décoincerait... Mais pas le dénouement de cette affaire qui est pourtant de son ressort.

A moins que je ne me trompe sur le cahier des charges de notre Département des Affaires Etrangères.

51 jours de captivité dans un pays qui n'a rien de démocratique, rien d'une royauté constitutionnelle, rien d'exemplaire...

Madame Calmy Rey m'excusera du peu, mais ne serait il pas temps de s'atteler à faire libérer nos otages ? Au lieu de bourder chaque fois qu'elle peut ?

C'est marrant Libye et Colombie ça rime... avec gabegie.

Evidemment, qui sont ces deux Suisses du bout du monde que personne ici ne connait...? Deux votes ne manqueront pas... hein ?

En attendant Mesdames, Messieurs, si vous pouviez simplement faire le plein dans des Stations Services qui n'appartiennent pas au groupe TAMOIL...

Alors Mesdames, Messieurs, chers lecteurs, si c'était vous qui étiez retenu en otage dans un pays comme la Libye et que votre Ministe des Affaires Etrangères passe son temps à tout, sauf à s'occuper de votre affaire, que votre Président va en Chine, et que pratiquement aucun quotidien du pays ne parle de votre situation... que ressentiriez vous ?

Eh bien sans trop m'avancer... on peut imaginer que vous sentiriez le poids de la solitude comme jamais.

Alors, saluons ici l'excellent travail que fournit notre Ambassadeur en Libye qui gère pratiquement seul ce dossier, son équipe qui offre au quotidien aide et assistance à nos deux compatriotes, et bien évidemment à nos deux ressortissants retenus là bas.

dont_forget_our_citizens.jpg

Nous ne sommes que de simples blogueurs chers amis et notre action est sûrement dérisoire, mais elle a le mérite d'exister et tant que vous ne serez pas rentrés sains et saufs, nous ne lacherons pas. Et ce clin d'oeil est tout pour vous ;o)

Bien à eux,

Bien à toutes et à tous,

Stéphane