01/09/2009

Le 4 septembre, fête ou démonstration ?

Bonjour à toutes et à tous,

le 4 septembre nous serons sur la Place des Nations à 12h.

dont_forget_our_citizens.jpgFêterons nous le retour des deux Suisses... ou manifesterons nous, tous unis pour soutenir les familles...?

La balle est dans le camp des autorités libyennes.

Honoreront ils leurs engagements  comme nous avons respecté les nôtres ?

Notre part du marché est honoré.

La réponse Vendredi 4 septembre à 12h... Place des Nations.

409ième jour...

Bien à toutes et à tous,

Stéphane

 

08:55 Publié dans Suisse | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : otages, suisses, libye |  Facebook |

31/08/2009

Vendredi 4 septembre 12h Place des Nations

Bonjour à toutes et à tous,

Retenus en Libye depuis 408 jours coupables d'être Suisses

Nous sommes toutes et tous avec vous et avec vos familles.

 

VENDREDI 4 SEPTEMBRE 2009

 

Manifestation nationale de soutien à nos deux otages

Place des Nations

12h - 14h

 

Suspendons un drapeau à nos fenêtres, notre voiture, notre scooter, notre vélo

 

PARTOUT EN SUISSE, SOUTENONS NOS RESSORTISSANTS ET LEURS FAMILLES

 

dont_forget_our_citizens.jpgSi les Libyens tenaient parole, nous fêterons dignement le retour de nos compatriotes...

Dans le cas contraire, nous rappellerons aux diplomates présents à l'ONU cette situation inadmissible.

Inutile de vous dire de faire passer le mot au plus grand nombre !

Bien à toutes et à tous,

Stéphane

20:30 Publié dans Suisse | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : otages, suisses, libye |  Facebook |

27/08/2009

Lorsqu'ils rentreront...

Bonjour à toutes et à tous,

lorsque nos ressortisants seront de retour, et jusqu'à là, serrons les rangs comme le fait le Conseil fédéral.

Les Libyens semblent tenir leur parole et les espoirs d'un retour proche ne sont plus une hypothèse lointaine.

Par conséquent, soyons tous heureux du retour de nos deux compatriotes. A l'annonce de leur retour, plaçons un drapeau à nos fenêtres, à nos voitures, Tshirt, casquettes, pins, que sais-je.

Faisons leur un accueil digne et respectons les familles en leur démontrant que nous sommes tous heureux de les voir revenir.

Pour ce qui est des questionnements politiques qui suivront, les polémiques inévitables qu'il y aura après, durant au moins 24 heures, faisons honneur à ceux qui reviennent de loin.

Une trève électorale de 24 heures en respect pour eux et leurs familles pour que ce retour soit une fête.

Si personne n'est heureux de cette situation, il en ressort que tous attendons ce retour avec impatience. Un pays tout entier attend le retour des siens.

Bien à toutes et à tous,

Stéphane

25/08/2009

Hommage à un grand Homme...

Bonjour à toutes et à tous,

ce soir mes pensées vont tout d'abord aux familles qui attendent le retour des leurs.

Aussi, à un homme clé, un homme qui aura permis à nos deux ressortissants de bénéficier de précieuses libertés qui leur auront permis de traverser cette situation au mieux. Leur permettant de maintenir les contacts téléphoniques avec leurs familles, par Internet.

Cet homme, c'est Son Excellence Monsieur von Muralt.

Ce petit hommage est un juste rappel des efforts que notre ancien Ambassadeur a fourni. Ce soir, comme beaucoup, il doit être dans l'attente.

Excellence, comme nous avions convenu, si le coeur vous en dit, maintenant que nos deux ressortissants devraient rentrer, je suis votre obligé pour partager une repas, un café, un thé menthe...

Quand toute cette affaire aura trouvé une issue heureuse, je pense que l'Histoire devra se souvenir de ce grand Homme.

Bien à toutes et à tous,

Stéphane

23:57 Publié dans Suisse | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : tripoli, ambassade, von, muralt |  Facebook |

21/08/2009

Cette honte n'est pas la nôtre...

Bonjour à toutes et à tous,

missinginaction.jpgque de réactions... toutes à chaud.

Réagir à chaud, c'est souvent prendre position sans avoir pesé l'ensemble, sous pesés les à côtés, mal comprendre l'ensemble des facteurs. L'émotif domine la raison.

La libération des otages, pardon, des deux Suisses retenus à Tripoli a toujours été et reste ma priorité jusqu'à ce qu'ils posent le pied sur sol suisse.

Durant des mois, il y a eu des hauts... mais surtout des bas. En accompagnant du mieux que je pouvais nos deux ressortissants, sans être à proprement parlé avec eux, les bas ont été très durs, difficiles à vivre pour eux et leurs familles.

L'inquiétude aussi, lorsque pendant plusieurs jours des Emails restaient sans réponse, des moments où l'on pouvait imaginer le pire. Parce que le pire aurait pu et peut encore arriver.

Raisons pour lesquelles, je reste prudent à soupirer d'un gros "OUF" de soulagement.

Optimiste sur l'idée de pouvoir enfin les rencontrer pour partager avec eux le verre de l'amitié et oublier cette affaire..., mais prudent car les hauts et les bas dans cette affaire se sotn succédés, sans résultat.

398 jours que nous nous heurtons à l'indifférence de l'ONU, à l'indifférence de l'Europe et de nos plus proches voisins, qui pendant que deux des nôtres sont retenus contre leur volonté, otages d'une situation à laquelle ils n'ont ni participé, ni voulue. L'Europe recevait en grandes pompes le chef d'Etat libyen. Tapis rouge, strass et paillettes.

A décharge pour notre président, M. Merz, qui n'est pas allé en Libye l'esprit léger, les mains dans les poches, la chemise à fleur pour profiter des superbes plages de sable fin libyennes... et fort de l'appui de nos puissants voisins et amis de toujours... il y est allé avec les pieds et les poings liés.

Et surtout face à une réalité : des excuses vs. deux vies et celles de leurs familles qui attendent depuis plus d'un an.

Dans ces circonstances, il a fait une concession, il s'est excusé.

Dès lors, la forme et le contexte prennent le pas sur le fond.

Cette honte que vous ressentez, Mesdames, Messieurs, n'est pas la nôtre.

Ceux qui devraient avoir honte se reconnaitront. Ce sont les mêmes qui ont profité de la crise diplomatique entre nos deux pays pour récupérer de juteux contrats à 8 zéro en lieu et place de nous soutenir face à l'injustice... Et il n'y a pas besoin d'aller chercher très loin.

Cette affaire nous aura appris beaucoup de choses et l'une d'elle est de savoir aujourd'hui où sont nos amis.

A leur place, oui, j'aurais honte.

Sans doute nous ne sommes pas parfaits, mais chaque fosi qu'une situation l'a demandé, nous avons offert nos bons offices... et là, dans cette affaire personne ne nous a aidé, ni même proposé de le faire.

Meilleures pensées à nos deux ressortissants et à leurs familles. Ils et elles pensent que notre Président a eu le courage de faire ce qu'il fallait.

Et sur cette question, je pense qu'ils et elles sont les mieux placés pour s'exprimer.

Avec eux encore le temps qu'ils rentrent...

REJOIGNEZ NOUS

398 jours

Avec le personnel de l'Ambassade,

boycott_libya.jpgdont_forget_our_citizens.jpg

En attendant de devenir vraiment président

Des voix remontent de la cave...

-"C'est encore loin la Libye?"

-"Tais - toi et creuse !"

 

Bien à toutes et à tous,

Stéphane

04:13 Publié dans Suisse | Lien permanent | Commentaires (15) | Tags : khadafi, otages, libye, merz |  Facebook |