20/09/2008

Le principe du revenu parental

Bonjour à toutes et à tous,

 

famille.jpgLa liste UDC veut inscrire le principe d'un revenu parental, dès le deuxième enfant, dans notre nouvelle Constitution afin de replacer la famille au centre de notre société.

Depuis des années, la cellule familiale est érodée, sous prétexte du droit de chaque parent de travailler. La multiplication des solutions de garde : crèches, jardins d'enfants, maman de jour, parascolaire, etc.., outre les coûts importants qu'elle engendre pour la collectivité, ne répond plus aux besoins grandissants de la population.

Pour toutes ces raisons, l'UDC veut offrir le choix aux parents soucieux de cheminer aux côtés de leurs enfants de pouvoir le faire.


Octroyer un revenu parental à l'un des deux parents, pour assurer l'accompagnement de ses enfants dans leur quotidien, répond aux défis que posent la société d'aujourd'hui. Le coût du versement d'un tel revenu sera toujours inférieur aux énormes dépenses de la collectivité pour financer des structures de garde.

L'UDC en est convaincue : en renforçant la famille, on renforce le pilier central de notre société.

Nos autres propositions sont disponibles à cette adresse :

http://www.constituons-l-avenir-ensemble.ch

Pour nous, candidats de l'UDC, il est temps que la famille retrouve son rôle de pilier car c'est à elle qu'incombe l'éducation des enfants.

____________________

 

Mes collègues et moi gardons à l'esprit nos deux compatriotes toujours retenus en Libye,

 Avec eux,

Avec le personnel de l'Ambassade,

boycott_libya.jpgdont_forget_our_citizens.jpg64ème jour de captivité pour nos deux ressortissants

En attendant de devenir président

Des voix remontent de la cave...

-"C'est encore loin la Libye?"

-"Tais - toi et creuse !"

 

Bien à toutes et à tous,

Stéphane

01/06/2008

L'UDC boit la tasse... Sûr ?

Bonjour à toutes et à tous,

L'UDC boit la tasse... ai - je pu lire...

Une fois de plus on se tapote dans le dos, on se félicite, dans le camp adverse... il est l'UDC n'a pas su amener son initiative au succès.

Les chiffres eux démontrent une tout autre réalité.

En automne dernier l'UDC recueillait 29 % de votants...

Avec les votations d'aujourd'hui, l'UDC, seul contre tous..., totalise 36,3 %

Euh ??? Sais-je compter ?

De 29 à 36 en huit mois... + 7 %... l'UDC boit la tasse ?

L'UDC peut savourer le Champagne dans une tasse effectivement.

Santé :o)

1397359789.jpg

Bien à tous,

Stéphane

23:23 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : udc |  Facebook |

28/05/2008

Mme Widmer Schlumpf et les Grisons...

Bonjour à toutes et à tous,

depuis l'affaire Widmer Schlumpf, je me demande pourquoi les membres de l'UDC des Grisons défendent cette dame alors qu'elle est diamétralement opposée aux grande lignes de son parti...

  1. Elle est favorable à une hausse de la TVA.
  2. Elle veut conserver les criminels étrangers en Suisse.
  3. Elle est favorable à l'adhésion de la Suisse à l'UE.

En dehors de ces considérations politiques, ce canton au combien magnifique que je vous invite tous à visiter, La Suisse des cartes postales est là...

Eh bien, peut être que notre faute réside dans le fait que nous, Suisses, avons abandonné ce canton pauvre.

Bien évidemment, notre système confédéral offre toutes les subventions, toutes les garanties à nos amis et compatriotes grisons, mais nous avons oublié trop souvent ce canton.

Un sentiment de culpabilité s'insinue, à défaut d'avoir aidé et favorisé ce canton, en temps et en heure... alors on se récupère dans un éaln de bonne conscience en soutenant une "figure" de ce canton dont nous ne nous préoccupons que peu, voir pas.

Nous n'aiderons pas les Grisons en soutenant à outrance l'une de ses figures...

Peut-être qu'au lieu d'aller en vacances à Tahiti, Floride, Ile Maurice, Bora Bora, etc..., peut être devrions-nous nous intéresser à ce petit morceau de Suisse si mal connu... si financièrement pauvre... si reculé de notre pays.

Pourquoi ne pas apprendre ce canton merveilleux, d'une beauté sauvage encore préservée des ravages urbains, prendre le temps de  ses parcourir ses vallées, découvrir ses monts, ses lacs, ses gens...

2122050207.jpg1209540448.jpg

On oublie dans nos grandes villes, nos grands Cantons si prospères, les Grisons... qui se sentent isolés d'une Suisse qu'ils ne perçoivent qu'à travers Zürich, Genève, Bâle... les donneurs de leçons.

Soyons humbles et regardons l'Histoire, il n'y a pas si longtemps que notre pays est prospère, les Grisons sont l'un de nos cantons et nous leur devons respect, écoute, et surtout nous nous devons de leur dire haut et fort : nous sommes à vos côtés.

J'aime ce canton et j'ai eu de nombreuses occasions de le dire et de l'écrire ici...

Et je continuerai à le faire,

Bien à toutes et à tous,

Stéphane