15/04/2015

Le quartier de l'Etang, M. Rochat aurait-il menti ?

Bonjour à toutes et à tous,

vous vous souviendrez de l'affirmation du Conseiller administratif sortant : M. Yvan Rochat, sur le plateau de Genève à chaud, sur Léman bleu, affirmant je cite : -"les pelleteuses sont attendues pour début 2016".

Or, hier à 18h, la population était conviée à la présentation du projet de l'Etang.

En discutant avec les protagonistes du projet, on apprend qu'aucun permis de construire n'a encore été délivré et pour cause les plans définitifs ne sont pas encore dessinés. Qu'à cela ne tienne, notre actuel magistrat en charge, nous a fait une annonce reposant sur un voeu pieux et non une réalité bien formelle.

Échéance électorale oblige, sans doute... :)

De fait, les plans ne sont pas établis, et pour cause... il manque encore quelques petits calculs et quelques détails, dont un de taille... :

Quartier_etang_mesure_protection.jpg

"DETAIL" :

Ici, sur la photo, la "mesure constructible" dite OPAM pour protéger le quartier de l'Étang des risques liés à la présence des zones de stockage d'hydrocarbures.

Interloqué par les espaces entre les bâtiments, spécialement conçus pour agir comme un mur de protection, j'ai demandé à l'architecte comment se faisait-il qu'il y ait ces espaces : -"en fait, la maquette n'est pas juste, l'ensemble est d'un bloc"

Je poursuis en lui demandant si ce sont bien des locaux pour de l'artisanat qui seront bâtis et là, la réponse me laisse à penser qu'au final... nous parlons bien d'un mur, et non d'un bâtiment.

En effet, pour entamer les plans à proprement parler, ils attendent les études d'évaluation de la rentabilité de cette construction. 

Traduction, si le calcul de rentabilité indiquait que le coût dudit bâtiment serait trop important, les Verniolans et les Verniolanes verront donc un mur de plus de 25 mètres de haut, long de près de plus de 300 mètres, en béton armé blindé.


DEUXIEME "DETAIL" :

Le même sortant, tablant sur le transfert modal de transport, traduire : vous n'avez qu'à prendre le vélo ou le bus. Seulement 1'800 places de parking sont prévues. Entre les commerces, les bureaux, et les logements, pas encore dessinés. Il suffit de prendre une calculette pour se rendre compte que ce sera, d'ores et déjà, insuffisant.


TROISIEME "DETAIL" :

Pour désengorger le flux de circulation qui ne manquera pas, en direction de la ville, il est prévu de construire une bretelle sur la route de Meyrin pour rejoindre l'avenue du Pailly. On parle donc ici de raser les arbres qui longent les villas pour en faire une troisième voie, quant à la bretelle elle-même, elle passera au dessus des maisons qui se situent à l'extrémité de Philibert de Sauvage. 

Heureux propriétaires de villas...

 

IDEE :

Notre même magistrat sortant, n'a pas eu la présence d'esprit d'entreprendre tout le nécessaire auprès des autorités compétentes, pour obtenir l'installation d'une gare. Une telle gare permettrait de connecter les futurs *9'000 à *10'000 usagers et habitants directement au réseau ferroviaire qui dessert Cornavin, Cointrin, et la ligne internationale TGV qui passe juste là...

Mais évidemment, encore fallait-il en avoir l'idée...


AU FINAL :

Un superbe projet auquel nos actuelles autorités se sont contentées de répondre avec hâte et suffisance, alors que ce "cadeau" de plus d'un milliard et demi qui nous arrive aurait mérité que ces dernières fassent preuve d'idées novatrices, d'intelligence et de bon sens, pour en faire un joyau.

Désolant.

Décidément, Vernier mérite mieux.

Le 19 avril 2015,

Votons et faisons voter les listes 5

3candidats.jpg

Thierry Cerutti  Ana Roch  Stéphane Valente

09/04/2015

Vernier est la première Ville de Suisse !

Bonjour à toutes et à tous,


Number-One.jpgune fois n'est pas coutume, je tiens à féliciter le Conseiller administratif en place à Vernier pour l'excellence de son bilan.


En effet, c'est avec brio, que la commune de Vernier est numéro 1 en Suisse.


Cet état de fait, nous place à la toute première place dans le très convoité classement des Villes de Suisse en terme de chômage, alors il me paraissait important de saluer les efforts entrepris pour arriver à ce merveilleux résultat :


15-24 ans : 139 chômeurs
25-49 ans : 718 chômeurs
50 et plus : 202 chômeurs


Total :1'059 demandeurs d'emploi à fin mars 2015.


Ce merveilleux résultat de 12 longues années de mandat, ne tient pas compte de toutes les personnes ne remplissant pas les critères de l'assurance chômage et sont donc à l'assistance publique.


A l'avenir, lorsque certains loueront l'action de M. Apothéloz, incluez donc ce merveilleux et "excellent record" que Vernier lui doit.


Le "bla bla" bien lisse de campagne, n'efface pas les chiffres qui eux... dépeignent la réalité de l'inefficience.


Belle et très pragmatique journée à toutes et à tous !

A Vernier
Votons et faisons voter les listes n° 5 le 19 avril.

Vernier, Vote, liste 5


02/04/2015

Appel aux entrepreneurs de Genève !

Bonjour à toutes et à tous,

coup_de_main_urgent.jpgen raison de la faillite de l'entreprise qui l'employait, l'un de mes anciens apprentis AFP de commerce, actuellement en cours de sa première année de CFC, ce jeune qui est bosseur et motivé risque de perdre une année de son cursus professionnel.

Si parmi mes lecteurs, l'un de vous était chef d'entreprise, responsable RH, et pouvait lui faire une place dans son entreprise au moins pour les deux mois d'écolage restant, histoire qu'il ait le temps de se retourner pour la prochaine rentrée de septembre, ce serait top de votre part.

Pour ce faire, vous pouvez me laisser les coordonnées de votre entreprise, votre nom, en laissant votre commentaire en bas de page (commentaire qui n'apparaitra pas). Ou alors, par message via facebook, ici !

C'est relativement urgent.

En vous en remerciant par avance,

Belle et entrepreneuriale journée à toutes et à tous !

Stéphane

 

25/03/2015

Vernier, bâtissons l'avenir ensemble !

Bonjour à toutes et à tous,

avec ma colistière, Ana Roch, et mon colistier Thierry Cerutti, nous n'aurons de cesse de veiller au développement urbanistique et économique de la deuxième ville du Canton : Vernier !

8 ans d'une magistrature communale en charge de l'aménagement du territoire et toujours aucune pro-activité. On attend que des promoteurs viennent, se rendent compte du potentiel de cette ville.

Nous n'attendrons pas, nous créerons l'opportunité. Le développement des zones de friche industrielle, plutôt que le déclassement de zones villas !

En voici une :

verntissa_avant.jpg

Voilà, à quoi pourrait ressembler ce carrefour dans 3 à 6 ans, si tant est que les habitantes et les habitants nous accordent leur confiance :

verntissa_apres.jpg

Vous savez pourquoi vous voterez la liste numéro 5 le 19 avril !

Ensemble bâtissons l'avenir de Vernier. 

 

Thierry Cerutti Ana Roch Stéphane Valente

3candidats.jpg

Nous vous souhaitons une belle et énergique journée à toutes et à tous !

24/03/2015

Sans Pascal Décaillet... la vie politique serait si terne... ;)

Bonjour à toutes et à tous,

pascal_decaillet.jpgLorsque certains critiquent Pascal Décaillet, d'autres, les plus nombreux d'ailleurs, pensent que sans lui, sans sa passion de la chose pulbique... Le PPM (panorama politico-médiatique) serait monocolore, d'une couleur unie bleue tellement terne... si terne...

Lorsque je regarde Genève à chaud, il me vient la nostalgie de ces moments passés en famille le dimanche matin, il y a de ça quelques années, lorsque sur la TSR, "Table ouverte" se faisait l'écho des votations, des élections de notre si beau pays. Oui, ça ne date pas d'hier... j'ai l'air jeune... je sais ;)

Qui s'en souvient ?

Fin de la petite anecdote nostalgique :)

Lorsque, infatigable, tel un limier, il relève, suit, relève et pointe l'actualité de notre Canton, de nos communes... sans cette véritable passion qu'il transmet à ses spectateurs, soulevant souvent des lièvres qui dormaient tranquillement dans des tiroirs, la vie politique genevoise n'intéresserait qu'une poignée d’initiés.

Or, Pascal Décaillet, à travers "Genève à chaud", l'émission où parfois le politique a chaud, il la rend vivante, s'en empare, la décortique, la décrypte pour nous la livrer, choisit les acteurs et les met en scène tel un feuilleton dont on ne se lasse pas...

Qu'on le veuille ou non, sans ce passionné, la vie politique n'intéresserait guère.

Mes enfants commencent à s'intéresser au fait politique et cet engouement, c'est grâce à ce travail acharné de communication.

Alors un grand merci à ce grand professionnel pour son implication et son dévouement pour rendre la vie politique trépidante :)

Le vrai gagnant des prochaines élections, ce sera lui !

Belle et médiatique journée à toutes et à tous :)

Stéphane

 

PS. Aux mauvaises langues qui imaginent que j'écris ce blog pour "être à la bonne", bah c'est trop tard, l'émission Spéciale Vernier a déjà eu lieu ! Et toK ! D'ailleurs elle est disponible ici par un simple clic !

PS2. J'ai toujours l'aspirine promise, si jamais... :)