22/09/2013

Pierre Maudet : enfin un Homme d'Etat aux affaires

Bonjour à toutes et à tous,

absent durant la tragique affaire qui a touché la famille d'Adeline et surtout son orpheline... le ciel m'est tombé sur la tête à mon retour : comment, un désaxé sexuel criminel a-t'il pu comettre pareil crime ?

En me connectant à mon Facebook, en parcourant les divers articles, j'ai pris la mesure du drame, l'ampleur médiatique de l'affaire...

Heureusement, sans doute, que j'avais le recul du "premier choc" auquel cas j'aurais sans doute réagi de manière très pulsionnelle.

pierre-maudet.jpgQuelques heures après mon retour, je lis les mesures prises par le Gouvernement et notamment par Pierre Maudet, notre actuel Conseiller d'Etat en charge de la sécurité.

Des mesures concrètes, immédiatement réalisables, une remise à l'ordre des institutions qui ont lamentablement fauté, lourdement fauté en laissant un criminel notoire sortir seul avec une femme, professionnelle soit-elle...

Une reprise en main claire. Des mesures pour assurer la sécurité de l'ensemble de la population dans l'immédiat. Pierre Maudet a utilisé les moyens légaux à sa disposition pour recadrer.

Père de trois filles, c'est dans des moments comme celui-là que je soupire de soulagement : enfin nous avons à la tête du département de la sécurité un Homme d'Etat.

J'ose à peine imaginer le terrible moment de la famille d'Adeline, la rancoeur que le laisser-aller de certains services laissera avec le temps...

Et par la même, celle du patron de la sécurité des Genevois qui ne pouvait pas imaginer une seconde ce qui se déroulait dans un autre service ne dépendant pas de son dicastère... jusqu'au drame.

Père comme nombre d'entre nous... il ne s'est pas étalé dans la presse inutilement, il a pris le recul, décider des mesures immédiates et surtout il a agi.

En traversant cet évènement dramatique pour toute une famille et surtout une enfant, en faisant ce qu'il faut, en visant juste, en gardant le cap de sa charge, il a démontré ce que j'attends d'un Conseiller d'Etat : la poigne et l'efficacité.

Enfin, nous renouons avec un Conseiller d'Etat qui, passez moi l'expression, en a.

Monsieur Maudet, faites du bien à Genève, gardez ce dicastère lorsque vous aurez été réélu, Genève a besoin d'Hommes et de Femmes d'Etat, vous en êtes un.

Bien à toutes et à tous,

Stéphane

 

05/09/2013

Un futur député : Jean-Claude Jaquet

Bonjour à toutes et à tous,

choisir parmi les candidats et les candidates à la députation ne sera pas chose facile... une profusion de profils intéressants...

Alors, j'ai choisi de faire la promotion de celles et ceux dont je connais les talents, les compétences, l'expérience pour avoir siégé à leur côté, travaillé avec.

Pour continuer cette sélection Jean-Claude Jaquet PS.

jean-claude-jaquet.jpgJean-Claude Jaquet est Conseiller municipal de la commune de Vernier. Nous avons siéger dans différentes commissions. Souvent adversaires dans l'hémicycle, mais un adversaire respectueux, capable d'entendre et d'écouter les arguments présentés, sans formatage d'écoute dogmatique.

Durant des mois, en plénière comme en commission, il a démontré son indépendance lors de votes importants que son parti aurait voulu différents.

Il est donc un représentant émérite de la population, loin des visions parfois un brin stalinienne du parti Socialistes, car il a toujours voté en son âme et conscience pour les projets qu'il a jugé opportuns, nécessaires et ce d'où que vienne l'idée...

Ce sont ce genre de représentants qu'il nous faut à la députation. Des gens capables de voter pour faire avancer les dossiers dans ce Canton en dépassant les blocages gauche - droite.

A ces qualités de politique indéniables qui le caractérisent, il connait ses dossiers et n'hésite pas lorsqu'il a un doute sur quelconque sujet à demander tous les compléments d'information. Il n'a jamais bâclé le moindre sujet, le moindre dossier.

Qui plus est, l'homme est fort sympathique et suis convaincu qu'il saura défendre l'intérêt commun quitte à parfois se mettre à dos son propre camp...

Et il l'a fait... à plusieurs reprises.. suivant la responsabilité qui lui incombait, à savoir : défendre les intérêts des citoyens et des citoyennes.

Et l'hémicycle cantonal a besoin de personnalités de sa qualité.

Donc, Genevés et Genevées, lorsque vous voterez pour vos députés, pensez à ajouter ce nom sur la liste de votre choix :

Jean-Claude Jaquet

Troisième ajout à ma liste... pour les éléctions au Grand Conseil !

Belle et douce journée à toutes et à tous

Stéphane

 

 

04/09/2013

Un futur député : Thierry Cerutti

Bonjour à toutes et à tous,

choisir parmi les candidats et les candidates à la députation ne sera pas chose facile... une profusion de profils intéressants...

Alors, j'ai choisi de faire la promotion de celles et ceux dont je connais les talents, les compétences, l'expérience pour avoir siégé à leur côté, travaillé avec.

Pour continuer cette sélection Thierry Cerutti MCG.

Thierry_Cerutti.jpgThierry Cerutti a été le Conseiller administratif en charge du dicastère des sports de la commune de Vernier  alors que j'étais l'heureux président de la commission des sports.

J'ai travaillé avec lui durant des mois sur les différents projets et motions parvenues en commission.

Pratiquement présent à toutes les commissions pour répondre aux commissaires malgré son emploi du temps accaparé par la députation, il a toujours fait preuve d'une parfaite connaissance de ses dossiers. 

Contribuant ainsi à améliorer de nombreuses installations sportives, à favoriser le sports chez les jeunes, à faciliter la vie des multiples clubs présents sur la commuen de Vernier.

Il a été efficace... et c'est bien ce que l'on attend d'un politique.

Ardant défenseur de sa commune devant le Grand Conseil, son caractère bouillonant d'énergie dérange peut-être quelques personnes, il n'en reste pas moins un homme de parole, un politicien engagé auprès de ces concitoyens.

La commune de Vernier dispose là d'un représentant parfait pour aller défendre les intérêts des verniolans et des verniolanes au Grand Conseil.

Si bien évidemment je voterai le liste de mon parti, il est certain que Thierry Cerutti y figurera. MCG soit-il, et fort d'un caractère bien trempé, il n'en reste pas moins un homme de dossier, qui sait dépasser ses convictions pour lui aussi choisir de suivre la notion qui devrait prévaloir en politique : le sens du bien commun.

Et l'hémicycle cantonal a besoin de personnalités de sa trempe, à n'en pas douter.

Donc, Genevés et Genevées, lorsque vous voterez pour vos députés, pensez à ajouter ce nom sur la liste de votre choix :

Thierry Cerutti

Deuxième ajout à ma liste... pour les éléctions au Grand Conseil !

Belle et douce journée à toutes et à tous

Stéphane

 

03/09/2013

Un futur député : Yves Magnin

Bonjour à toutes et à tous,

choisir parmi les candidats et les candidates à la députation ne sera pas chose facile... une profusion de profils intéressants...

Alors, j'ai choisi de faire la promotion de celles et ceux dont je connais les talents, les compétences, l'expérience pour avoir siégé à leur côté, travaillé avec.

Pour commencer cette sélection Yves Magnin PDC.

yves,magnin,Yves Magnin a été "mon" vice président durant ma présidence du Conseil municipal de Vernier.

J'ai appris à connaître tant le politique extrêmement brillant, que l'homme de parole et de décision qu'il est.

Il n'est pas un "dogmatique" incapable de discernement. Il a toujours défendu des projets qu'il jugeait dignes d'intérêts pour les citoyens et les citoyennes de sa commune.

Vernier.

La commune de Vernier dispose là d'un représentant parfait pour aller défendre les intérêts des verniolans et des verniolanes au Grand Conseil.

Si bien évidemment je voterai le liste de mon parti, il est certain qu'Yves Magnin y figurera. PDC soit-il, cet homme habitué à travailler ses dossiers, sera un député d'une qualité rare avec lequel il est possible de travailler au-delà des partis pris dogmatiques qui paralysent les projets prétéritant ainsi la population.

Et l'hémicycle cantonal a besoin de personnalités de sa trempe, disposant de la qualité la plus importante pour siéger à telle fonction : le sens du bien commun.

Donc, Genevés et Genevées, lorsque vous voterez pour vos députés, pensez à ajouter ce nom sur la liste de votre choix :

Yves Magnin

Premier ajout à ma liste... pour les éléctions au Grand Conseil !

Belle et douce journée à toutes et à tous

Stéphane

05/08/2013

Le GSSA : une relique...

Bonjour à toutes et à tous,

en septembre nous devrons nous prononcer sur l'initiative de ce groupement, relique de temps anciens, où notre belle et grande et fière et puissante armée comptait 650'000 hommes et femmes mobilisables en tout temps.

Reliqua d'une époque où le fait d'objecter vous menait directement à la case prison, sans passer par le start.

Forts de cette motivation, nos amis et amies du GSSA reviennent avec l'abrogation du service militaire comme Saint Graal de la liberté suprême que serait la disparition de notre armée de milice.

Paradoxalement, c'est cette même armée de milice, constituée d'hommes et de femmes issus de la population, qui garanti notre souveraineté démocratique élémentaire : le peuple décide de tout.

L'Histoire nous apprend qu'avant chaque dictature, les élites ont retiré les armes aux citoyens. C'est un fait historique qui s'est répété à plus soif au fil du temps.

De fait, tant que le peuple détient la force armée suprême : l'armée, rien ni personne ne peut s'opposer à sa volonté.

En somme l'armée de milice est la garante de notre souveraineté et donc de nos libertés.

En dépit de ces arguments purement Historiques et démocratiques, nos amis du GSSA n'ont pas la moindre analyse sur les évènements qui nous entourent... notamment, et là j'insiste sur l'importance de ce fait : Monsanto (savez les ceux qui brevètent la vie et l'imposent aux autres ?!?) s'est offert la première armée privée du monde : Blackwater.

Donc pendant que nos amis et amies du GSSA, utilise leur droit le plus élémentaire de s'exprimer, droit qui leur est accordé par notre Constitution, elle même garantie par notre armée de milice... des entreprises aux desseins quelque peu mal définis, s'offrent des armées privées...

Par conséquent, bientôt, des multinationales pourront imposer ce qu'elles veulent, à qui elles veulent, sans le moindre contrôle politique. Cette privatisation de la force armée commençant à s'étendre largement, même chez nos voisins limitrophes.

Cette dérive, cette dépossession de la force suprême, dont le peuple suisse dispose à travers son armée, obeït à une logique très claire : la disparition programmée de la démocratie telle que nous la connaissons.

Une fois dépossédé de la force armée, le peuple sera bien gentil et il fera ce qu' "on" lui dira et arrêtera de nosu dire ce qu'  "on" doit faire :)

En conséquence, le GSSA est un reliqua d'un combat politique obsolète complètement dépassé qui ne tient compte d'aucune réalité du monde qui nous entoure, des libertés qui s'amenuisent, de cette volonté délibérée de faire du bon petit peuple le gentil "con" qui paie, qui suit et surtout qui n'a rien à dire.

Personnellement, je ne serai pas ce "con" là...

Le 22 septembre je voterai en mon âme et conscience : NON à l'initiative du GSSA, et pas parce que je suis un militariste fini, mais simplement soucieux de préserver la démocratie directe telle que je l'ai connue et telle que je souhaite la transmettre à mes enfants.

Pour reprendre leur propre slogan, remixé pour l'occaZe :

L'armée :

ça tue,

ça pollue,

ça rend con,

ça me garanti le droit de le dire haut et fort :)

 

Bien à toutes et à tous,

Stéphane

 

PS. Notre armée de milice est à notre démocratie ce que le préservatif est à la vie sexuelle : mieux vaut en avoir une et ne pas en avoir besoin que d'en avoir besoin et ne pas en avoir :)

Taaaaaaaaaaaaaaalaaaaaaaaaaaaaaaaaaam ;)