09/03/2012

Non, les citernes ne valent pas nos vies, jour 24

‎Bonjour à toutes et à tous,

Hier, aucune publication sur le blog, jour de deuil et de recueillement pour dire un dernier aurevoir à mon ami Soli.

Pour le reste, toujours aucune réponse des autorités. Sauf un accusé de réception... ça réconforte :o)

24 ième jour
Today's balance 92.3 kg (stable)
Détermination : 227%
Sérènité : 282%
Humour en stock : 25 %
Etat général : accuse le coup à 63%
Etat de veille sanitaire : active
 
Phrase du jour :

-"Toute vérité franchit trois étapes. D'abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis, elle est considérée comme ayant été une évidence."
Arthur Schopenhauer

La vérité : en dix sept minutes, il sera impossible de protéger les vies de centaines de personnes directement exposées

 

17 minutes... dans le meilleur des scénarios. Ces images proviennent d'une caméra de l'installation de stockage de Buncefield UK, décembre 2005, un dimanche matin. Réputée sûre.

Muhleberg, centrale nucléaire vient de recevoir sa notification d'arrêt d'exploitation. Muhleberg est un million de fois plus sûre que Blandonnet.

Mais à Genève... tout est possible... et je me demande, si nous les Genevois, histoire de rentabiliser notre sens inné du non sens, de la bourde, du truc que personne, notre spécialité locale à nous : Les Genevoiseries peuvent être exportées. Il y aurait là un marché économiquement porteur, car nous sommes bien les seuls à avoir pareille marque de fabrication.

Le site de stockage et de distribution de Blandonnet en est une typique qui démontre à plus soif ( à plus faim mdr :o) notre culture de la Genevoiserie de luxe :

115 millions de litres de produits volatiles hautement inflammables à 40 mètres d'une zone urbaine qui compte 5'000 usagers, habitants, résidents... <-- N'y a t'il pas à ce simple énoncé... un quelque chose qui choque... ?

Une belel Genevoiserie comme on les aime... sauf qu'elle met en danger... des vies humaines. Et là, c'est moins drôle.

Bonne journée

Stéphane Valente

 

PS. A ceux qui ne manqueront pas de souligner que la perte de poids est stable, la raison est facile à comprendre : les eaux et graisses ont été consommées, désormais le corps se nourrit sur le capital protéïnes. Moins spéctaculaire, mais d'autant plus dangereux car les problémes hépatiques vont suivre.

NB. Je ne publierai aucun commentaire anonyme sur ce sujet. Oser assumer vos propos, vos positions, comme j'assume les miens.

06:29 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

07/03/2012

Non, les citernes ne valent pas nos vies, jour 22

Bonjour à toutes et à tous,

22 ième jour
Today's balance 92.4 kg...
Détermination : 217%
Sérènité : 271%
Humour en stock : 39 %
Etat général : accuse le coup à 53%
Etat de veille sanitaire : active

Phrase du jour :

-"Toute vérité franchit trois étapes. D'abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis, elle est considérée comme ayant été une évidence."
Arthur Schopenhauer

La vérité : en dix sept minutes, il sera impossible de progéger les vies de centaines de personnes directement exposées :

17 minutes... dans le meilleur des scénarios.

Bonne journée

Stéphane Valente

 

PS. A ceux qui ne manqueront pas de souligner que la perte de poids est stable, la raison est facile à comprendre : les eaux et graisses ont été consommées, désormais le corps se nourrit sur le capital protéïnes. Moins spéctaculaire, mais d'autant plus dangereux car les problémes hépatiques vont suivre.

NB. Je ne publierai aucun commentaire anonyme sur ce sujet. Oser assumer vos propos, vos positions, comme j'assume les miens.

03:25 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

06/03/2012

Non, les citernes ne valent pas nos vies, jour 21

Bonjour à toutes et à tous,

je n'ai plus envie de rire... le Conseil d'Etat se paie ouvertement ma poire, et au de là, c'est de 5'000 personnes et de 5 multinationales qui paient leurs impôts à notre beau et merveilleux Canton, aussi.

Nous sommes donc tous des rigolos, bons à servir de barbecue géant...

Nous verrons si HSBC, L'Oréal, IKEA, World Fund, Transocean, présents à moins de 40 mètres de l'installation de Blandonnet, apprécient l'en-têtement absurde et irresponsable de nos édiles désormais parfaitement informées de l'ensemble des documents relatifs à l'installation de stockage et de distribution de Blandonnet, à savoir :

- Etude Urbaplan

- Rapport du SEN

- Avis du Tribunal fédéral

Désormais, si un incident arrivait dans l'intervalle, ils ne pourront pas se défendre de ne pas en avoir été dûment informés.

Quant à moi, à celles et ceux qui pensaient que j'allais très vite abandonner... ma réponse est ici bas :

21 ième jour
Today's balance 92.5 kg...
Détermination : 211%
Sérènité : 267%
Humour en stock : 43 %
Etat général : accuse le coup à 51%
Etat de veille sanitaire : active

Phrase du jour :

-"Toute vérité franchit trois étapes. D'abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis, elle est considérée comme ayant été une évidence."
Arthur Schopenhauer
 
Bonne journée

Stéphane Valente

NB. Je ne publierai aucun commentaire anonyme sur ce sujet. Oser assumer vos propos, vos positions, comme j'assume les miens.

05/03/2012

A mon ami Soli Pardo, à sa famille

Bonjour à toutes et à tous,

par ce blog, je souhaite présenter mes sincères condoléances à la famille de Soli.

Il était mon ami. Il l'est et le restera.

Nous avons mené bien des campagnes, bien des combats, et avons toujours cheminé côte à côte.

Le connaître, partager son amitié, servir à ces côtés a été un honneur.

Il me manquera, mais il manquera à la vie politique car il était véritablement animé par le besoin de servir ses concitoyens.

Un grand Homme nous a quitté, l'ami lui restera à jamais ancré.

En ces termes j'ai pu lui dire aurevoir :

Shalom mon ami, merci pour ton amitié, pour ce bout de chemin. Bon voyage... mon ami...

אלוהים נותן אלוהים לוקח את ... לך לשלום

Bon voyage Soli.

Stéphane

 

 

09:50 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : soli pardo |  Facebook |

04/03/2012

Non, les citernes ne valent pas nos vies, jour 19 (video et fin)


Bonjour à toutes et à tous,

Ce combat était aussi le sien, car si je peux aujourd'hui dénoncer ce scandale, c'est grâce à lui

Maintenant que l'annonce de son départ est officielle...

A toi Soli Pardo merci pour ton amitié, pour ce bout de chemin. Bon voyage... mon ami... :

אלוהים נותן אלוהים לוקח את ... לך לשלום

comme vous l'avez lu, c'est la fin du "régime Blandonnet" depuis hier soir.

En effet, depuis hier soir, je n'ai plus d'appétit, l'odeur des aliments me donnent la nausée. Ces nausées signifient que le corps s'attaque désormais aux protéïnes, se faisant le corps libère de l'acétone provoquant la perte d'appétit.

En résumé, les graisses sont pour tout ou partie brûlées. 92,5kg n'étant pas du surpoids, mais mon poids de forme.

Mon humour aussi en a pris pour son grade. Je ne plaisante plus, la phase "grève de la faim" prend le relais.

Ma détermination quant à elle, augmente d'heure en heure.

La plaisanterie Mesdames, Messieurs, les Conseillers d'Etat cède le pas à une réalité claire : ma démarche n'est plus annodine, vous avez la responsabilité de 5'000 vies + 1, la mienne.

Moins de 17 minutes, Mesdames, Messieurs les Conseillers d'Etat, en moins de 17 minutes, si pareil incident survenait à une heure de pointe, vous aurez des centaines de morts, des centaines de grands brûlés, sur la conscience.

Prenez votre plus belle plume et prononcez cette interdiction d'exploitation avant que cela n'arrive ici :

 

 

 

C'est pourquoi, dans l'intervalle, je continue et mènerai ce combat à son terme, les citernes de Blandonnet qui doivent cesser d'être exploitées car les solutions existent, ou la vie humaine, il vous faudra trancher.‎

Courage Mesdames, Messieurs les Conseillers d'Etat, Genève vous attend désormais.

19 ième jour :o)
Today's balance 92.6 kg...
Détermination : 201%
Sérènité : 252%
Humour en stock : 63 %
Etat général : accuse le coup à 41%
Etat de veille sanitaire : active
 
Phrase du jour :

-"Toute vérité franchit trois étapes. D'abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis, elle est considérée comme ayant été une évidence."
Arthur Schopenhauer
 
Pour ceux qui ne savent pas encore pourquoi je refuse de m'alimenter... la réponse est ici... :

Le pourquoi du comment, un citoyen en arrive là ?

Bonne journée

Stéphane Valente

NB. Je ne publierai aucun commentaire anonyme sur ce sujet. Oser assumer vos propos, vos positions, comme j'assume les miens.

 

09:56 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |