29/06/2012

Blandonnet, les pétroliers sont prêts à partir...

Bonjour à toutes et à tous,

hier soir, à l'école des Ranches sise à Vernier, se tenait une table ronde entre la commune de Vernier, représentée par son Maire, les représentants des organisations faitières des pétroliers présents sur la commune et les responsables de différents services de l'Etat.

Enfin, après des années d'attente, nous arrivons à tous nous retrouver pour poser la problématique des dépôts d'hyrocarbures.

Au fil du débat, lorsque le moment des questions arrive, je pose la question qui me tient à coeur et au ventre à savoir le déplacement du centre de stockage et de distribution de Blandonnet.

Les pétroliers, en dehors du détail de qui paie, sont prêts à déplacer ce centre de stockage ailleurs, du moment que la capacité de 115'000 mètres cubes sera mise à disposition ailleurs.

Les pétroliers sont donc prêts à jouer le jeu rapidement.

Mais pensez donc... c'est l'Etat qui traine des pieds... alors que l'étude Urbaplan propose la solution noir sur blanc pour le transfert de cette capacité sur d'autres sites équipés pour, que les pétroliers sont prêts à déménager les infrastructures, mais NON.

L'Etat ne peut plus faire l'autruche et se réfugier derrière des semblant d'excuses du genre : ce n'est pas aussi simple, il faut étudier encore...

Lorsque, avec la moindre des volontés, nous pourrions transférer rapidement 50% de la capacité de Blandonnet loin de la population, soit 65'000 mètres cubes sur la parcelle Holcim équipée pour... rien n'est fait... il suffira ensuite de trouver la surface pour accueillir les 50'000 mètres cubes restant...

A un certain point, il faut commencer... et arrêter d'attendre une probabilité de catastrophe qui mathématiquement, avec le temps qui passe, augmente chaque jour.

M. Longchamp, homme de décision, s'il en est, doit empoigner le sujet... avant que, sans même une catastrophe annoncée, nous perdions simplement les sièges de :

L'Oréal

World Found

HSBC

Transocean

Merck Serono, en comparaison purement économique, sera juste une pacotille...

L'attentisme dans ce dossier est dangereux pour une population de 5'000 personnes directement exposées et aussi économique de voir partir pareils contribuable sous d'autres longitudes plus sûres.

Un brin de bonne volonté, un peu de courage, et ce site pourrait enfin être déplacé...

C'est donc bien à l'Etat d'agir... et à l'Etat seul de faire montre d'efficience dans un dossier qui dort depuis 10 ans.

Bien à toutes et à tous,

Stéphane

30/08/2008

Ikéa Vernier...? OUI !

Bonjour à toutes et à tous,

aujourd'hui aux alentours des 10h 11h j'ai reçu par téléphone la confirmation que mon remplacement de l'excellent Antoine Bertschy avait été accepté par le Conseil d'Etat et que dans les limites d'un recours référendaire, je siégerais bientôt à la municipalité de Vernier.

Je remercie ici au passage toutes les personnes qui ont signé pour ma candidature... à défaut d'avoir été élu, vous m'avez témoigné votre confiance et je vous en remercie... maintenant, il ne me reste qu'à remplir la mission que vous m'avez confiée. Vous ne serez pas déçus.

Alors mon billet s'inscrit dans une démarche pour défendre les intérêts des habitants de ma commune... et loin de toute démarche éléctorale vu que...

Aussi, en réponse à un dénommer pseudonyme "Boris" qui tient des théories qui ne tiennent pas debout sur l'excellent billet de M. J-F. Mabut sur Vernier...

Lire l'article ? c'est effarant...

La circulation... l'argument choc... dans une commune survolée par des dizaines d'avions quotidiennement, traversées par des autouroutes, des trains... surtout en plein travaux sur la route de Meyrin... circulation que Vernier se coltine de toute manière... Chômeurs Verniolans incapables de satisfaire aux besoins d'Ikéa... Entreprises à forte valeur ajoutée (là contrairement à Ikéa les chômeurs Verniolans seraient à la hauteur, aller comprendre la cohérence du propos...) comme si toutes n'attendaient qu'une chose.. qu'Ikéa aille voir ailleurs pour s'implanter...

Allô la terre ?...

Ses propos sont tellement nuls (vides de sens), son argumentaire tellement light et dénigrant à l'encontre des habitants de la commune qu'il faut juste rappeler ici qu'Ikéa Vernier c'est :

- 220 emplois garantis directement aux habitants de la commune

- 800'000 CHF de recettes fiscales supplémentaires

- un service à la population de tout le canton

- un pôle d'attraction supplémentaire

Et que facultativement depuis 10 ans que le rpojet est bloqué, personne (aucune entreprise) n'a manifesté le moindre intérêt pour construire sur la parcelle de terrain en question...

10 ans x 800'000 CHF = 8 millions de recettes fiscales supplémentaires... en MOINS.

Dans l'une des communes les plus riches, mais malgré cela avec les centimes additionnels les plus élevés du canton... Cher Boris...  lorsque vous défendrez des positions comme la vôtre, prenez soin de sortir de votre anonymat... parce que vous me faites simplement rire.

Simplement indéfendable.

Aller... bien à vous Boris,

Et j'ai encore à l'esprit nos deux compatriotes retenus en Libye,

Espérons que nos deux compatriotes pourront bientôt rentrer chez eux...

Avec eux,

Avec le personnel de l'Ambassade,

boycott_libya.jpgdont_forget_our_citizens.jpg45ème jour de captivité pour nos deux ressortissants

En attendant de devenir président

Des voix remontent de la cave...

-"C'est encore loin la Libye?"

-"Tais - toi et creuse !"

 

Bien à toutes et à tous,

Stéphane

00:10 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (24) | Tags : vernier, ikéa, commune |  Facebook |