22/10/2008

Le peuple a voté, le dés sont jetés ! Punkt Schluss

Bonjour à toutes et à tous,

quelle mauvaise foi...

Je rêve...

Tous là pour défendre la Constitution... des rêves, des projets, des idées... plein la tête... mon oeil.

Mais aucun respect pour la volonté souveraine exprimée.

Des blogs citant : La Constituante une EMS de plus, un autre citant un criminel de guerre nazi qui pensait que le peuple est débile... pas assez de femmes, messieurs cédez vos places... et j'en passe tellement ils sont grotesques et irrespectueux.

Lorsque l'on se targue de se présenter à une élection, lorsque l'on veut défendre un projet de Constitution, on apprend en premier lieu à respecter la voix du souverain, du seul souverain de ce pays : le peuple.

Je me pince en lisant tous ces articles... tous ou presque pleurent Soeur Emmanuelle, mais chacun des égris de cette votation crient au scandale au vu de l'age des Constituants élus !!!

Pourtant Soeur Emmanuelle avait presque 100 ans... une voix pour dire du mal de "cette vieille" ? Aller Mesdames Messieurs, un peu de courage dans vos idées... les vieux sont tous des... selon vos propres dire.

Le peuple a voté, bien ou mal, personne dans ce pays n'a le droit de remettre en cause le choix de ce dernier.

Relisez la Constitution... apprenez à la défendre avant de juger le vote du peuple !

Je n'ai pas été élu.... mais il ne me viendrait pas à l'esprit une seule seconde de remettre en cause même une voix... portée sur d'autres.

Les Genevois ne m'ont pas jugé suffisamment représentatif, je m'incline et je salue ceux qui ont voté pour moi en les remerciant.

Charge pour moi de faire ce que je dois, dans le respect de mes idées, de mes convictions, pour amener les votants à me faire confiance. La confiance n'est pas un dû, elle se mérite.

Au lieu de citer des criminels de guerre nazi, certains devraient lire Rudyard Kipling et son poème "Si".

Mais bon, j'ai compris à quel genre de personne j'avais à faire il y a quelques semaines déjà...

Apprendre à perdre demande beaucoup de travail sur soi... Les échecs sont une très bonne école...

Au lieu de jaser sur les résultats de l'élection, rappelez vous que deux de nos compatriotes sont toujours otages d'un pays qui n'a rien de démocratique...

Avec le personnel de l'Ambassade,

boycott_libya.jpgdont_forget_our_citizens.jpg93ème jour de captivité pour nos deux ressortissants

En attendant de devenir président

Des voix remontent de la cave...

-"C'est encore loin la Libye?"

-"Tais - toi et creuse !"

Bien à toutes et à tous,

Stéphane

18/10/2008

Bonne chance à toutes et à tous !

Bonjour à toutes et à tous,

urne.jpgpour la première fois de ma vie, je ne me pose pas trop de question en cette veille d'élection...

Sans doute j'ajouterai quelques noms à la liste dont j'ai le privilège de faire partie.

Quoi qu'il en soit, cela me fera quelque chose de déposer un bulletin de vote où est inscrit mon nom... dans l'urne.

Cela me fait quelque chose.

Aussi, je souhaite remercier, notamment, la Tribune de Genève, le GHI, Léman Bleu, Radio Cité, et plus particulièrement quatre journalistes, vraies "STAR" de cette campagne :

Messieurs J-F Mabut, M. P. Décaillet, M. F. Baertschi, M. C-A. AYMON

pour l'énorme effort de communication qu'ils ont fourni pour sensibiliser les Genevés et les Genevées à cette votation... même si malheureusement elle n'aura pas soulever les foules.

Election de la Constituante 64'519 votes enregistrés au 17.10.08 (participation 27,52 %)

Trop de listes ? trop de candidats ? peut - être...? ! mais en tout cas, une profusion d'idées, de projets, qu'on partage ou pas... mais les citoyens et citoyennes du Canton ne pourront pas prétexter un manque d'idées... pour une fois n'est pas coutume.

De plus, il convient de saluer la "tenue" de l'ensemble des candidats, des débats cordiaux, d'une ambiance très "citoyenne" qui a ponctué et marqué cette campagne.

C'est pourquoi, chers "candidat(e)s", de gauche ou de droite... je nous souhaite à toutes et à tous :

BONNE CHANCE

Chacun de vous, de nous, représentant une part de notre population, de ses attentes, des ses inquiétudes aussi. Espérons, que cette assemblée sera le reflet de l'ensemble de notre société de l'an de grâce 2008.

Mon voeu ce soir, n'est pas d'être élu...  mais bien que d'ici dimanche le taux de participation atteingne : 51%

Evidemment je ne suis pas à la place d'un votant non candidat et qu'il me serait difficile de faire un choix, mais si je pouvais demander aux Genevois quelque chose, ce serait simplement de VOTER.

VOTEZ

A la veille de cette votation... Pensons à nos ressortissants toujours retenus dans un pays où le droit de vote est un doux rêve,

Avec le personnel de l'Ambassade,

boycott_libya.jpgdont_forget_our_citizens.jpg90ème jour de captivité pour nos deux ressortissants

En attendant de devenir président

Des voix remontent de la cave...

-"C'est encore loin la Libye?"

-"Tais - toi et creuse !"

 

Bien à toutes et à tous,

Stéphane Valente

06/10/2008

Programme UDC pour la Constituante

Bonjour à toutes et à tous,

voici les propositions et les réflexions que la liste UDC défendra lors de la révision de la Constitution.

Des pistes de réfexion claires, simples et efficaces.

Avec pour préambule incontournable :

L’article 1er  deuxième alinéa de la Constitution de 1847 l’illustre par sa parfaite clarté. :

 

"La souveraineté réside dans le peuple ; tous les pouvoirs politiques et toutes les fonctions publiques ne sont qu’une délégation de sa suprême autorité."

 

 

 

Les élus  ne possèdent pas le pouvoir : ils l’exercent pour le compte du peuple, suprême autorité de ce canton. Ils ont trop tendance à l’oublier. La future constitution devra le leur rappeler.

 

 

Droits et devoirs civiques

  • Introduire les incompatibilités entre plusieurs fonctions (Conseiller d’Etat et parlementaire fédéral)

  • Prévoir des députés suppléants au Grand Conseil

  • Arborer les drapeaux suisse et genevois sur et dans les bâtiments officiels, en particulier dans les salles de classe


Sécurité

  • Garantir concrètement la sécurité des habitants et de leurs biens

  • Adapter les moyens de l’Etat pour respecter cette garantie, en particulier en engageant les forces de l’ordre nécessaires

  • Aménager le système carcéral aux nécessités

Finances

  • Introduire le référendum obligatoire pour tout budget déficitaire

  • Maintenir les impôts en adéquation avec une saine gestion des dépenses publiques

  • Séparer le pouvoir financier des autres départements de l’exécutif cantonal

  • Obliger l’Etat à utiliser une formule de calcul d’impôt compréhensible par tous


Organisation Canton – Communes

  • Restituer au canton les tâches d’importance cantonale assumées par certaines communes

  • Encourager la fusion des communes, mais par la volonté populaire des citoyens

  • Maintenir la Ville de Genève en une seule commune

  • Augmenter la durée du mandat de Conseiller d’Etat et de Conseiller administratif de 4 à 6 ou 7 ans non renouvelable

Logement

  • Faciliter l’accès à la propriété individuelle par des mesures fiscales incitatives

  • Veiller à ce que l’offre de logement soit en suffisance pour toutes les classes de contribuables

Transports

  • Maintenir une juste répartition entre transports privés et publics

  • Assurer une adéquation des places de stationnement privées et publiques en fonction des immatriculations

  • Développer les infrastructures pour tous les moyens de transport, y compris le réseau routier

Social – Santé

  • Promouvoir la solidarité entre les générations

  • Privilégier le rôle de l’Etat garant par rapport à celui de l’Etat gérant

  • Charger le canton de l’essentiel de l’aide sociale, à l’exception des activités sociales de proximité (crèches)

  • Pour favoriser la famille, introduction d’un revenu parental dès le deuxième enfant

  • Maintenir l’adéquation entre les capacités hospitalières et le nombre d’habitants

  • Garantir un droit à des soins hospitaliers par une sécurité et un niveau de soins de bonne qualité

Education et Enseignement

  • Rappeler le devoir fondamental des parents d’être les éducateurs

  • Introduire un chèque scolaire permettant le libre choix d’un établissement public ou privé

  • Permettre une mobilité professionnelle par une formation permanente jusqu’à l’âge de la retraite

  • Apprécier de manière égalitaire les formations intellectuelles et manuelles

  • Veiller à ce que l’Ecole soit un champ d’enseignement et non pas d’expériences

Agglomération franco-valdo-genevoise

  • Assurer un contrôle démocratique et financier sur la maîtrise du développement régional

  • Etablir la prééminence de Genève en créant un service central des affaires régionales

Environnement

  • Rappeler que tout développement de qualité suppose le respect de chacun des trois piliers de notre société (social, environnemental et économique)

 

Faites nous part de vos idées, de vos propositions sur le site www.constituons-l-avenir-ensemble.ch à l'aide de notre formulaire et participez à notre sondage : Quel sujet devra être traité prioritairement par la nouvelle Constitution ?

udc-ch-logo-f.jpgConstituons l'avenir ensemble

Liste n°15

 

 

___________________________________________________

 

Et pour finir, nous pensons à ceux qui sont toujours bloqués dans notre ambassade...

Espérons que nos deux compatriotes pourront bientôt rentrer chez eux...

Avec eux,

Avec le personnel de l'Ambassade,

boycott_libya.jpgdont_forget_our_citizens.jpg79ème jour de captivité pour nos deux ressortissants

En attendant de devenir président

Des voix remontent de la cave...

-"C'est encore loin la Libye?"

-"Tais - toi et creuse !"

 

Bien à toutes et à tous,

Stéphane Valente

20/09/2008

Le principe du revenu parental

Bonjour à toutes et à tous,

 

famille.jpgLa liste UDC veut inscrire le principe d'un revenu parental, dès le deuxième enfant, dans notre nouvelle Constitution afin de replacer la famille au centre de notre société.

Depuis des années, la cellule familiale est érodée, sous prétexte du droit de chaque parent de travailler. La multiplication des solutions de garde : crèches, jardins d'enfants, maman de jour, parascolaire, etc.., outre les coûts importants qu'elle engendre pour la collectivité, ne répond plus aux besoins grandissants de la population.

Pour toutes ces raisons, l'UDC veut offrir le choix aux parents soucieux de cheminer aux côtés de leurs enfants de pouvoir le faire.


Octroyer un revenu parental à l'un des deux parents, pour assurer l'accompagnement de ses enfants dans leur quotidien, répond aux défis que posent la société d'aujourd'hui. Le coût du versement d'un tel revenu sera toujours inférieur aux énormes dépenses de la collectivité pour financer des structures de garde.

L'UDC en est convaincue : en renforçant la famille, on renforce le pilier central de notre société.

Nos autres propositions sont disponibles à cette adresse :

http://www.constituons-l-avenir-ensemble.ch

Pour nous, candidats de l'UDC, il est temps que la famille retrouve son rôle de pilier car c'est à elle qu'incombe l'éducation des enfants.

____________________

 

Mes collègues et moi gardons à l'esprit nos deux compatriotes toujours retenus en Libye,

 Avec eux,

Avec le personnel de l'Ambassade,

boycott_libya.jpgdont_forget_our_citizens.jpg64ème jour de captivité pour nos deux ressortissants

En attendant de devenir président

Des voix remontent de la cave...

-"C'est encore loin la Libye?"

-"Tais - toi et creuse !"

 

Bien à toutes et à tous,

Stéphane