26/01/2009

Marins d'eau douce...

Bonjour à toutes et à tous,

bateau_eau_douce.jpgsurfant, comme d'hab, sur l'actualité, une partie du CF insiste pour envoyer nos soldats pour protéger des navires de la marine marchande battant pavillon suisse dans le Golfe d'Aden... motif invoqué : le risque de piraterie.

Soit, certains navires risquent bel et bien un acte de piraterie. Actes méconnus sur le lac Léman.

Baguette magique : l'Armée Suisse.

Nous parlons donc de l'Armée Suisse, de nos soldats en rappelant le contexte : des actes de piraterie navale menés par quelques bandes de pirates... et non par un Etat envers le nôtre.

A ma connaissance, la Somalie n'a pas, pas encore du moins, déclaré la guerre à notre pays. L'envoi de soldats pour défendre les navires battant pavillon helvétique dans le Golfe d'Aden n'obéït donc à aucune réalité, pas plus qu'au mandat constitutionnel confié à notre armée.

De plus, depuis quand - non mais là franchement on va où ?...,-  l'armée a t'elle pour mandat de protéger les intérêts économiques privés suisses à l'étranger ?

Parce qu'à ce rythme, nous allons être bons pour envoyer nos soldats aux quatre coins du monde car nous avons des intérêts économiques privés dans différents pays qui sont la cible de quelques groupuscules qui ne manquent pas...

A ce rythme, nous ne pourrons pas protéger l'ensemble des intérêts économiques privés suisses dans les pays étrangers.

Le Conseil Fédéral devrait mesurer le précédent qu'ils, et surtout elle, proposent... la suite est facile à comprendre, les entreprises privées ayant des intérêts à l'étranger pourraient invoquer ce précédent pour demander l'intervention de l'élite de l'Armée au bon vouloir.

L'Armé n'a pas pour mission d'envoyer sa fine fleur, l'élite de nos troupes, pour protéger des intérêts privés, navals soient ils.

Nous parlons ici de l'engagement de l'Armée suisse pour armer des navires privés.

Nos troupes d'élite étant spécialement entrainées à l'extraction de nos ressortissants retenus à l'étranger, la protection de nos Ambassades... seuls cas de figure envisagé pour leur intervention à l'étranger.

En attendant, au lieu de brasser du vent, de se mettre à dos des pays souverains par des déclarations fracassantes, d'interférer avec le DDPS... la Cheffe du  DFAE ne ferait - elle pas mieux de se recentrer sur une affaire qui relève de ses prérogatives !?

TRIPOLIDAY S.A. vos vacances en méditerrannée :

OFFRE EXCEPTIONNELLE

186 jours à 0 .-

Vos réservations directement auprès du Ministère de l'Intérieur Libyen

Avec le personnel de l'Ambassade,

boycott_libya.jpgdont_forget_our_citizens.jpg186ème jour de captivité pour nos deux ressortissants

En attendant de devenir président

Des voix remontent de la cave...

-"C'est encore loin la Libye?"

-"Tais - toi et creuse !"

 

Bien à toutes et à tous,

Stéphane 

 

 

18/01/2009

La Neutralité n'est pas négociable !

Bonjour à toutes et à tous,

drapeau_suisse.jpgsi il y a bien une chose qui ressort du conflit israélo-palestinien, ou palestino-israélien, pour convenir à chacune des parties, c'est leur immense capacité à exporter ce conflit à travers le monde.

Ajouter à cela la dernière prise de position de Madame la Cheffe du DFAE condamnant unilatéralement, au nom de tous les Suisses, les agissements d'un Etat souverain tier, Israël, dans un conflit où la Suisse, en tant que pays, n'est pas concernée.

Rappelons au passage que depuis l'arrivée de la Cheffe de tous les Suisses à la tête de ce département, le drapeau suisse brûle dans différents pays du globe.

Du jamais vu.

Prendre parti pour l'un ou pour l'autre belligérant revient à cautionner les exactions commises par l'autre.

La condamnation, en terme diplomatique, est une position claire d'un Etat envers un autre.

Dans le cas de figure qui nous intéresse, en exprimant son sentiment et sa position personnelle, La Cheffe de tous les Suisses exprime donc l'avis de tous les Suisses et du pays unilatéralement envers un autre pays souverain.

C'est une violation de la neutralité, une prise de position qui nous engage tous car elle n'est pas issue d'un quelconque "quidam" mais d'une représentante du peuple souverain de notre pays.

Sauf erreur de ma part, tous les Suisses ne condamnent pas Israël, pas plus qu'ils ne soutiennent le HAMAS, ou autre.

La neutralité c'est n'avoir aucun parti pris pour une partie ou l'autre car si je réprouve l'usage de la force envers des civils innocents à Gaza, je ne cautionne pas non plus les attentats terroristes, les tirs de roquettes et autres...

Dans un conflit, quel qu'il soit, il n'y a pas des gentils et des méchants, il y a seulement des victimes.

En outre, il semble clair que notre Cheffe du DFAE dépasse largement des prérogatives qui sont les siennes, il est lieu de rappeler que les élus, quels qu'ils soient, communaux, cantonaux, fédéraux ne sont que les représentants de l'autorité suprême du peuple souverain.

C'est écrit noir sur blanc dans notre Constitution.

Dans le cas qui nous intéresse, elle n' a donc reçu, en l'espèce, aucun mandat du peuple souverain pour s'exprimer en son nom et condamner un pays souverain tier.

Facultativement, la condamnation émise ne résoudra rien, ne ramènera pas les morts et en dehors de s'attirer les sympathies d'une partie de la population, elle dresse nos concitoyens les uns contre les autres donnant raison à l'une des parties.

Sacrifiant au passage la diplomatie sur l'autel de l'affect et de l'émotionnel.

La neutralité n'est pas négociable.

A l'avenir, Chère Madame, ne vous exprimez plus en mon nom... vous serez gentille. 

Cautionner de facto les crimes et les exactions des uns ou des autres me pose un vrai problème de conscience.

La neutralité "active" a démontré sa totale inocuïté, son inefficacité, et il est temps de revenir à notre neutralité qui nous a permis, par le passé, de proposer nos bons auspices afin d'offrir aux belligérants dans différents conflits un lieu de discussion et de là aboutir à des paix durables.

La Suisse doit retrouver son rôle de médiateur dans le monde et le seul moyen d'y arriver, c'est de rester neutre.

Les victimes nous dirons merci.

Et puis, nous avons un vrai problème... bien suisse celui là, et là les déclarations de Mme la Cheffe de tous les Suisses... sont brillantes d'une éloquence curieusement silencieuse.

TRIPOLIDAY S.A. vos vacances en méditerrannée :

OFFRE EXCEPTIONNELLE

178 jours à 0 .-

Vos réservations directement auprès du Ministère de l'Intérieur Libyen

Avec le personnel de l'Ambassade,

boycott_libya.jpgdont_forget_our_citizens.jpg178ème jour de captivité pour nos deux ressortissants

En attendant de devenir président

Des voix remontent de la cave...

-"C'est encore loin la Libye?"

-"Tais - toi et creuse !"

 

Bien à toutes et à tous,

Stéphane

 

 

23/10/2008

Les Maltais au bord de la guerre civile

Bonjour à toutes et à tous,

pendant que nous nous demandions ce que peut bien faire le DFAE (département des affaires étrangères pour ceux qui suivent pas :o) dans l'affaire des otages Suisses en Libye... maintenant on peut, grâce aux informations qui nous parviennent, imaginer et déduire que la Cheffe du DFAE est en fait occupée à régler un début de guerre civile à Malte.

L'Europe n'arrivant plus à gérer la crise internationnale qui se prépare... Notre diplomatie, avec sa "neutralité active", va pouvoir démontrer l'étendue de nos bons offices avant que toute cette tragique affaire ne tourne à la guerre civile.

Le lire ? franchement c'est pathétique...

Et dire que certains doutaient de l'efficacité de notre neutralité active !

Adora_ZUG.jpg

Avec ADORA de ZUG S.A. évitez les guerres civiles !

Donc, les mauvaise langues qui pensaient que notre neutralité active n'est qu'une belle illusion politicienne, voilà que grâce à ADORA de ZUG S.A. notre pays reprend la main des bons offices en matière diplomatique.

La Cheffe du DFAE serait sur le départ pour Malte, un ADORA de ZUG S.A. dans sa hotte.

Décidément, nous les Suisses pouvons être fiers de notre technologie car elle véhicule la PAIX all around ZeWorld !

:o)

Conjuguer les bons offices, la neutralité active et l'économie suisse c'est possible...

L'Europe peut donc compter sur nous !

L'inverse est moins certain... mais bon...

Quand je vous disais que je postulais pour le DFAE, voyez... j'ai plein de bonne idées !

Un sèche linge pour les Khadafi ?

Avec le personnel de l'Ambassade,

boycott_libya.jpgdont_forget_our_citizens.jpg94ème jour de captivité pour nos deux ressortissants

En attendant de devenir président

Des voix remontent de la cave...

-"C'est encore loin la Libye?"

-"Tais - toi et creuse !"

 

Bien à toutes et à tous,

Stéphane

 

PS. Non, non, non, je ne suis pas un commercial de ZUG S.A. mais faut reconnaître que leurs produits sont super bons !

PS1. Si le patron de ZUG tombait sur cet article... et qu'il veuille faire un geste, je serais fortement intéressé par un lave vaisselle :o)

PS2. Le PS1 est au conditionnel présent si jamais.

PS3. Ce billet est publié dans la rubrique HUMOUR si jamais.... Il n'y a pas de guerre civile à Malte... Rassurez vous, n'annulez pas vos vacances...

11/10/2008

Lorsqu'un parti lâche sa Conseillère...

Bonjour à toutes et à tous,

de bon matin, lisant ma Julie... je tombe inévitablement sur cet article, à lire absolument avant de poursuivre la lecture au combien intellectuelle de ce billet qui ne l'est pas moins...

plante_carnivore_09.jpg:o)

Les fleurs sont gratuites aujourd'hui...

Ce ne sont pas des roses et pour cause... le parti de Madame la Cheffe du Département Fédéral des Affaires Etrangères s'apprête à lui offrir un nouveau département.

Semble t'il, que pour nos amis Socialistes, le DFAE n'est pas un département important, au fond...

Réfléchissons, quelle importance peut avoir un département pareil ?...

Il est vrai que depuis quelques temps, en dehors du fait que notre neutralité active, (je me demande bien qui a pu trouver une appellation pareille) entraîne de jolis feux avec notre drapeau around Ze World, que nous avons des otages retenus par un clan familial, que nous nous sommes mis à dos La Colombie, qu'Israël ne nous invite plus, que nous sommes tellement intelligents que nous envoyons une femme Ambassadrice en Iran pour favoriser le dialogue sans doute... que nous avons été capables de donner un milliard à un pays détenteur de la bombe atomique sous prétexte de "l'Aide au développement"... Sans doute ce qu'on appelle un "micro crédit" ?

On se dit que franchement, nos amis Socialistes ont bien raison, ce département n'est pas vraiment important.

Bien heureux sera celui qui devra, comme pour les finances à Genève, reprendre le département de Madame la Cheffe du DFAE.

Mais revenons à l'article en question... quel parti politique oserait dire que les Affaires Etrangères sont en fait un département de seconde zone pour justifier d'un "larguage propre en ordre" d'une Conseillère Fédérale ?

Décidément l'introspection, la remise en cause, chez Les Socialistes entraîne des considérations particulières assez surprenantes.

Vous le saurez, désormais, le DFAE est un département de seconde zone qui n'intéresse pas les Socialistes !

Dès lors... on comprend mieux la GABEGIE.

stef_fosse_reflux_.jpg

 Partant du principe évident que je porte le "voile" à merveille... Avouez qu'il me sied à ravir ?...

Mesdames, Messieurs, Chers Conseillers Fédéraux, Chers Conseillers Nationaux, je suis à votre disposition pour reprendre ce département de seconde zone qu'est le DFAE.

Mes qualifications en matière de relations diplomatiques étant ce qu'elles sont, je pense sérieusement pouvoir répondre à vos attentes en terme de diplomatie active.

De toute manière, il me sera difficile de faire pire... :o)

Suis dans l'annuaire si besoin ou bien adressez vos demandes directement à l'UDC - Genève.

Libre de suite ou à convenir...

 

Avec ceux qu'on oublie pas,

Avec le personnel de l'Ambassade,

boycott_libya.jpgdont_forget_our_citizens.jpg83ème jour de captivité pour nos deux ressortissants

En attendant de devenir président

Des voix remontent de la cave...

-"C'est encore loin la Libye?"

-"Tais - toi et creuse !"

 

Bien à toutes et à tous,

Stéphane

 

 

09/10/2008

La Libye se fout de qui ?

Bonjour à toutes et à tous,

A lire l'article de l'ATS disponible ici je me demande si cette fois, notre Conseil Fédéral va prendre la mesure de son inaction et de son applaventrisme face à la dictature libyenne et prendre les mesures qui s'imposent ?

Aussi, nos chers amis européens, toujours là pour tendre la main, la paume vers le haut, vont - ils enfin refermer le poing pour heurter la table ?

On croit rêver lorsqu'on constate la mollitude et l'inconséquence avec laquelle le Conseil Fédéral gère l'affaire des Khadafi.

Il y a des moments, comme celui - ci, où j'aimerais m'être trompé, que quelque part, il était indispensable de négocier avec le régime libyen, mais malheureusement, je le savais dès le départ, on ne traite pas avec un individu dont le jeu préféré était de faire sauter des avions de ligne.

Après la question : "mais que fait la police ?"

Nous sommes en droit de nous demander : -"mais que fait le Conseil Fédéral ?"

Le fils d'un dictateur viole nos lois, un régime dictatorial retient deux de nos compatriotes, ce même régime nous fait du chantage au pétrole et nous ?

Nous on courbe l'échine.

A ma question :  la Libye se fout de qui ?

Eh bien ils se foutent ouvertement de nous.

Maintenant, il est temps que le Conseil Fédéral prenne ses responsabilités et se bouge...

Avec eux,

Avec le personnel de l'Ambassade,

boycott_libya.jpgdont_forget_our_citizens.jpg82ème jour de captivité pour nos deux ressortissants

En attendant de devenir président

Des voix remontent de la cave...

-"C'est encore loin la Libye?"

-"Tais - toi et creuse !"

 

Bien à toutes et à tous,

Stéphane

 

08:16 Publié dans Suisse | Lien permanent | Commentaires (17) | Tags : dfae, libye, otages, suisses, tamoil |  Facebook |