18/04/2008

Bon Suisse, bon con...?

Bonjour à toutes et à tous,

il y a quelques jours, je publiais ici même, lire ?, un billet défendant à corps et à cri notre Conseillère en charge du DFAE.

Avant hier, je lisais les colonnes du Temps (ouais, je lis aussi la concurence... :o) où l'on expliquait que nous ne verrons pas une molécule de gaz iranien en Suisse...

Depuis, j'avoue avoir un peine monstre à m'asseoir :o)

Ce matin, parcourant le meilleur quotidien de Genève, La Tribune, les journalistes nous confirment que les experts sont formels, le gaz iranien en Suisse... Bah non !

Le bon Suisse, bon con... <-- Moi, je et moi même, donc, persuadé dur comme fer que notre Conseillère était partie en Iran pour défendre notre approvisionnement énergétique, faisait bloc comme un seul homme derrière elle face aux attaques venues de l'extérieur.

Ce que je ne regrette toujours pas car c'est encore et toujours une affaire interne à notre pays et nous n'avons aucune leçon à prendre de quiconque pour gérer nos affaires...

Mais lorsqu'un bon Suisse, bon con, comme moi et sûrement d'autres dans le pays, se réveillent avec la sensation d'avoir passé la nuit avec une équipe de rugby sans avoir préalablement consenti... cela me met en colère.

Mme Calmy Rey est elle allée en Iran comme porte parole d'une entreprise privée, si oui, combien ce voyage a t'il coûté aux contribuables, la société gazière à qui notre Conseillère apporte un contrat de plusieurs milliards sur un plateau contribuera t'elle à ce voyage... à qui profitera ce gaz, cet apport financier, etc...

Nombre de questions auxquelles notre Conseillère doit répondre car rappelons-le : nos Conseillers et Conseillères ne sont ni des Rois, ni des Reines, mais juste les garants exécutifs de la volonté populaire dans le serment de servir l'ensemble des citoyen(ne)s de ce pays.

En négociant ce contrat... en notre nom... pour vendre du gaz aux italiens... je me dis sincèrement : on se fout de nous.

Cet incident doit attirer notre attention sur l'action du Conseil fédéral, nos Conseillers et nos Conseillères nous doivent des comptes sur leurs actions et il est temps pour le souverain d'exiger des explications claires, parce qu'au fond leur employeur c'est qui ?

C'est nous.

Bien à toutes et à tous,

Stéphane (bon Suisse, bon con :o)

06:55 Publié dans Suisse | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : contrat gazier, iran |  Facebook |

08/04/2008

Le souverain derrière sa conseillère

Bonjour à toutes et à tous,

Si on peut déplorer que notre conseillère, en charge des affaires étrangères, ait consenti au port du voile en Iran…

En revanche notre politique énergétique ne regarde personne.

Jusqu’à preuve du contraire, nous sommes un pays souverain qui n’a aucune leçon à prendre de quelconques associations bien pensantes…

Nous accuser de soutenir le terrorisme parce – que nous achetons du gaz en Iran ?

Depuis quand, notre pays, en tant que tel, doit-il demander l’aval à quiconque pour assurer son approvisionnement énergétique ?

C’est une atteinte inacceptable à notre souveraineté.

Si sur la forme nous pourrions débattre des heures durant, sur le fond Mme Calmy-Rey a rempli sa mission en rapportant un contrat commercial entre nos deux pays.

Nous n’avons de leçon à recevoir de personne lorsqu’il s’agit de notre souveraineté nationale et c’est pourquoi, je vous invite à soutenir notre conseillère fédérale en charge des affaires étrangères.

Que personne ne se trompe, ce n’est pas Madame Calmy-Rey qui est visée dans ces attaques, mais bien notre pays et son souverain et curieusement, ces atteintes inacceptables à notre souveraineté interviennent à un moment où nos banques traversent des turbulences...

 

Curieux non ? ça ne vous rappelle rien ?

 

Moi si...

 

Rappelons que ce symbole :

1233182705.jpg

Est celui de notre souveraineté.

 

Bien à toutes et à tous,

 

Stéphane