21/10/2009

Le refus incompréhensible de la TSR

Bonjour à toutes et à tous,

Parole de Libyen J+51

Le refus de la TSR d'incruster un décompte des jours de rétention de nos deux ressortissants est incompréhensible.

Le rédacteur de l'actualité, M. Bernard Rappaz, s'en justifiant ainsi :

-"Sur le dossier libyen, notre ligne de base est de nous en tenir aux faits, à l'actualité", a-t-il expliqué. "Notre travail n'est pas de faire campagne et de sortir de notre devoir d'information"

C'est un fait, deux Suisses sont retenus contre leur gré, privés depuis plus de 30 jours de tout contact avec leur famille, placé dans un lieu secret.

30 jours, Monsieur Rappaz, que personne ne sait où sont nos otages. 30 jours que les familles n'ont aucune nouvelle des leurs... Réveillez - vous, c'est de l'actu pure...

Depuis hier, aucun accord n'a été respecté par les Libyens, personne n'a de nouvelle des deux Suisses, personne ne sait où ils sont et dans quelles conditions ils sont retenus... et selon vous : ce n'est pas de l'actu ?

Mais je me pince... que vous faut-il ?

Raison pour laquelle, j'appelle les Conseillers nationaux à demander l'incrustation de ce décompte sur nos chaînes nationales lors des téléjournaux : SF, TSR, RSI. SSR idée Suisse étant encore une chaine nationale financée par les deniers publics.

TJ_Otages.jpg459 jours de rétention administrative pour avoir "violé les lois sur l'immigration"... venant d'un pays qui exporte ces immigrés illégaux par bateaux entiers, on peut en sourire :o)

Chaque jour qui passe pour ces deux Suisses et leurs familles est une actualité quotidienne.

Faire campagne ? informer au quotidien l'ensemble de la population suisse c'est "faire campagne" ?

Rappeler une réalité au quotidien, et pas seulement lorsque l'audimat s'y prête, est le rôle d'une rédaction pour une télévision nationale.

Adopter un logo pose problème, ce serait à double tranchant ? M. Rappaz ne suit pas l'actualité, nous sommes arrivés à échéance des délais prévus par les accords que les Libyens n'ont pas honoré. Depuis hier, officiellement, deux citoyens Suisses sont retenus contre toute base légale.

Ne serait - ce pas le temps de porter cette affaire, via TV5 monde, sur le plan international dans l'opinion publique ? Diffusée en Afrique, en France, au Canada et dans les principaux pays francophones, cela donnerait une toute autre ampleur à l'affaire.

Suggérant au passage un boycott de Tamoil au niveau européen...? Pourquoi pas ?...

Décidément, lorsque je lis les commentaires "va t'en guerre" sur les articles de presse et que, force est de constater, nous sommes 50 pour manifester... je nous imagine bien "hausser le ton"... les mêmes "commentateurs" qui font le plein dans les stations Tamoil... Pathétiques...  lorsque je vois la fin de non recevoir de notre chaine nationale sur une proposition qui n'est ni politique, ni quoi que ce soit, refuser pour X-Y raisons un témoignage de soutien au quotiden... je me demande si les gens comprennent la situation que vivent les deux Suisses et leurs familles ?

Après les médias s'étonnent que les familles ne souhaitent pas plus se manifester ?

Chers lecteurs de ce blog, si vous aussi vous souhaitez que M. Rappaz réétudie la possibilité d'insérer une incrustation rappelant au quotidien cette situation, je vous invite à lui écrire :

bernard.rappaz@tsr.ch

459 jours à francs Zéro :o)

Vos vacances autrement, c'est Trip Holy Day évidemment !

dont_forget_our_citizens.jpg

 Mes remerciements aux SEEP et au Département des Institutions pour avoir accordé l'autorisation de manifester dans des délais très courts.

Merci !

Mes remerciements aussi à NashaGazeta qui en a fait une pleine page pour nos amis russes. A lire absolument pour nos amis russophones, c'est à se plier : le lire ?

459 jours sans pouvoir quitter un pays retenus contre leur gré, prévenus pour des faits mineurs rocambolesques supposés... et désormais coupés du monde... Super...

 

Ils sont en vacances d'après vous ?

Nous sommes avec vous

REJOIGNEZ NOUS

459 jours

Avec le personnel de l'Ambassade,

En attendant de devenir vraiment président

Des voix remontent de la cave...

-"C'est encore loin la Libye?"

-"Tais - toi et creuse !"

 

Stéphane 

 

26/09/2009

Alors ? Otages... donc

Bonjour à toutes et à tous,

the_wall_embassy.jpgParole de Libyen J+26.

Et dire que certains pensaient que nos deux ressortissants étaient tranquillement en vacances, jouaient au tennis, prenaient des vacances en Tunisie et qu'au fond... ils n'étaient pas otages.

Définition :

"Personne dont on s'empare et qu'on utilise comme moyen de pression contre qqn, pour l'amener à céder à des exigences"

Donc, nos deux compatriotes servent d'otages.

Les évènements récents démontrent, au - delà de ce constat, la question de savoir si M. Khadafi est encore le patron chez lui.

De fait, son Premier ministre s'était engagé formellement à libérer nos deux ressortissants, depuis mercredi, le guide en personne s'est proposé de suivre personnellement le dossier... et rien.

La lutte des clans dépasserait-elle le pouvoir réel de M. Khadafi ?

Nos otages ont été transférés en lieu sûr... mais pourquoi donc ? Alors que M. Khadafi se prononce pour une prompte libération ?

Et rien...

La question du jour : M. Khadfafi est-il encore le patron chez lui ?

J'avoue avoir les plus grands doutes sur cette question. Il semble qu'une frange clanique utilise cette situation pour discréditer le guide et surtout démontrer au monde que M. Khadafi n'est simplement plus maître à bord.

Si j'étais Monsieur Khadafi, je reprendrai l'affaire en main très vite, à défaut, il démontrera son incapacité à faire respecter sa voix.

Pour le surplus, la classe politique suisse a démontré son incapacité à faire preuve de sang froid, du moins face au monde... en annonçant l'hypothèse d'une action militaire, nous nous sommes placés dans l'impossibilité de mettre en place telle action.

Pas très malin... et dire que cette personne est devenue Conseiller fédéral... souhaitons lui, à l'avenir, d'éviter ce genre de bourde magistrale susceptible de compromettre la sécurité de ses concitoyens.

Eh bah, eh bah... à quand l'annonce d'une ex-filtration par les services secrets extérieurs ?...

Décidément, nous aurons beaucoup à apprendre de cette affaire, des leçons à tirer, car il est fini le temps où nous pouvions nous contenter de quelques serrages de mains pour résoudre des problèmes diplomatiques de plus en plus complexes.

Mais ça c'est musique d'avenir, j'attends donc avec impatience le retour de nos deux compatriotes, ensuite, viendra l'heure des comptes, et l'addition des manquements et des bourdes qui ont accompagné cette affaire dès ses débuts...est juste démentielle.

Pour le reste, n'oubliez pas de réserver vos vacances sur www.tripolidays.com vacances gratuites en Libye pour tout Suisse porteur d'un passeport.

434 jours à francs Zéro :o)

Vos vacances autrement, c'est Trip Holy Day évidemment !

dont_forget_our_citizens.jpg

Ainsi que toutes celles et ceux qui soutiennent sur Facebook ici ou de même que les autres que j'ai oublié et qui auront la gentillesse de me laisser un commentaire pour que je corrige cette liste non exhaustive.

Encore un grand merci à toutes celles et ceux qui ont pu se rendre à la manifestation, malgré la pluie, le vent, et les fontaines... et aussi aux autres qui m'ont envoyé un Email pour s'excuser tout en soutenant la démarche...

434 jours sans pouvoir quitter un pays retenus contre leur gré, prévenus pour des faits mineurs rocambolesques supposés...

 

Ils sont en vacances d'après vous ?

Nous sommes avec vous

REJOIGNEZ NOUS

434 jours

Avec le personnel de l'Ambassade,

En attendant de devenir vraiment président

Des voix remontent de la cave...

-"C'est encore loin la Libye?"

-"Tais - toi et creuse !"

 

Stéphane