03/10/2009

M. Christophe Blocher à Genève

Bonjour à toutes et à tous,

Parole de Libyen J+32

Photo703.jpgce soir, parti pour manger une simple raclette avec les candidats à l'élection du 11 octobre, nous nous rendons avec femme et enfants à Meyrin. Une soirée simple entre UDC et d'autres, une soirée comme on les aime.

Là arrive M. Christophe Blocher, ancien Conseiller fédéral, pour partager cette raclette avec les candidats et les gens présents. En toute simplicité, il a serré les mains, pris l'apéro, et manger cette raclette succulente.

Pas de strass, pas de paillettes, une prise de parole simple, des mots justes pour soutenir nos candidats, des paroles appropriées pour défendre le pays...

Un homme d'une simplicité renversante.

Au delà, nos candidats se sont sentis soutenus.

En échangeant quelques mots avec lui, je sais qu'il suit de près l'affaire des otages retenus en Libye et qu'il soutient les familles de nos deux ressortissants dans ces moments plus que difficiles.

Un Suisse parmis d'autres qui aime son pays et ses gens.

Cette rencontre inattendue m'aura permis de comprendre qu'au-delà du blabla, une personne de l'envergure de M. Blocher, est avant tout un citoyen qui se préoccupe des siens.

Il soutient la manifestation et regrette qu'il n'y ait pas plus de personnes pour défendre nos otages :

Le samedi 10 octobre 2009

entre 12h et 14h

Entrée du Parc des Bastions

côté  Place Neuve

 

440 jours à francs Zéro :o)

Vos vacances autrement, c'est Trip Holy Day évidemment !

dont_forget_our_citizens.jpg

Ainsi que toutes celles et ceux qui soutiennent sur Facebook ici ou de même que les autres que j'ai oublié et qui auront la gentillesse de me laisser un commentaire pour que je corrige cette liste non exhaustive.

Encore un grand merci à toutes celles et ceux qui ont pu se rendre à la manifestation du 4 septembre, malgré la pluie, le vent, et les fontaines... et aussi aux autres qui m'ont envoyé un Email pour s'excuser tout en soutenant la démarche...

440 jours sans pouvoir quitter un pays retenus contre leur gré, prévenus pour des faits mineurs rocambolesques supposés...

 

Ils sont en vacances d'après vous ?

Nous sommes avec vous

REJOIGNEZ NOUS

440 jours

Avec le personnel de l'Ambassade,

En attendant de devenir vraiment président

Des voix remontent de la cave...

-"C'est encore loin la Libye?"

-"Tais - toi et creuse !"

 

Stéphane