prof

  • Vous pensez connaître Tariq Ramadan ?

    Bonjour à toutes et à tous,

    comme M. Philippe Souaille, j'ai eu le plaisir d'être convié, par un ami, à la rencontre francophone de philosophie sur le thème de la peur qui se tenait à Genève. J'ai d'ailleurs eu le plaisir d'y rencontrer (entre autres) M. Guy Mettan que je salue au passage.

    En revanche, je me suis épargné la prèche de l'intellectuel, du moins targué comme tel, M. Tariq Ramadan.

    De fait, ce Monsieur officiait comme professeur remplaçant dans les années 1983-1984 au Cycle des Coudriers à Genève, c'est d'ailleurs là que je l'ai rencontré car il remplaçait l'un de nos profs titulaires...

    Alors si vous croyez connaître ce Monsieur à travers une prèche bien huilée, bien arrondie dans les angles, en revanche, sa part de naturel étant ce qu'elle est, lors de l'un de ses remplacements, l'une de mes charmantes camarades de classe lui pose une question :

    -"Monsieur, j'aimerai vous demander..."

     

    Sa réponse :

     

    -"De là où je viens les filles n'ont pas le droit à la parole... mais ici je dois t'écouter..."

     

    Cet échange entre cette élève et notre prof remplaçant ayant pris toute sa valeur lorsque j'ai vu réapparaître le nom de Ramadan dans les journaux.

    Voilà le vrai visage de celui qui se fait inviter partout sous le prétexte d'être un intellectuel.

    Eh oui Tariq... tu vois des années après, l'un de tes élèves se souvient à merveille de toi et surtout du genre d'idées qui t'habitaient déjà. Malgré que ton discours se soit quelque peu arrondi pour plaire au plus grand nombre, tu n'as pas changé en 24 ans...

    Moi oui.

    Désolé, mais ton frère et toi vous vous trompez de siècle et de continent avec vos prèches. La lapidation, la Sharia, les bûchers, etc... les lois religieuses et les dérives qu'elles engendrent nous les avons déjà vécues... car la chrétienté ne vous a pas attendue pour commettre les pires crimes. Croyez vous que nous voulons en retour en arrière et surtout que nous vous laisserons faire ?

    A titre d'information, ici, j'expliquais la Suisse aux pseudos intellectuels... ça te permettra de t'instruire... clique dessus... 

    Chacun son tour d'apprendre à l'autre, mais cette fois, tu t'assois sur les bancs, tu lis... tu comprends... et je te dis : "afouane habibi".

    L'Islam que vous défendez n'est pas celui de la majorité des musulmans qui vivent leur culte en toute harmonie et j'avoue que c'est tant mieux car vous n'êtes en rien représentatifs de ce culte, sinon de sa minorité.

    Bien à toi,

    Marsalama Tariq,

    Ton vieil élève,

    ________________________________________________________________

    Avec ceux qu'on oublie pas,

    Avec le personnel de l'Ambassade,

    boycott_libya.jpgdont_forget_our_citizens.jpg72ème jour de captivité pour nos deux ressortissants

    En attendant de devenir président

    Des voix remontent de la cave...

    -"C'est encore loin la Libye?"

    -"Tais - toi et creuse !"

     

    Bien à toutes et à tous,


    Stéphane Valente