22/08/2009

Un bon Ramadan à celles et ceux qui le suivront

Bonjour à toutes et à tous,
L'actualité mouvementée de ces jours pourrait nous faire oublier qu'aujourd'hui débute le mois du Ramadan pour de nombreux concitoyens.

Par ces quelques lignes, je souhaite un bon Ramadan à toutes les familles de confession musulmane présentes sur la commune Vernier.

Ce mois de jeûne arrivant en plein été, il en sera d'autant plus difficile pour celles et ceux qui le respecteront.

Il n'en reste pas moins, un mois où chacun se retrouvera le soir venu pour célébrer la fin du jeune en se retrouvant entre amis et parents.

En ce début du mois de Ramadan, je me joins de tout coeur aux habitants et aux habitantes de Vernier de confession musulmane pour leur souhaiter un :

ramadan2009.jpg

Que ce mois vous apporte le réconfort, le plaisir des longues soirées en famille, entre amis, la paix dans vos foyers.

Avec vous et vos familles,

 

Stéphane Valente

Président du Conseil municipal de Vernier

13:28 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (24) | Tags : vernier, ramadan |  Facebook |

28/09/2008

Vous pensez connaître Tariq Ramadan ?

Bonjour à toutes et à tous,

comme M. Philippe Souaille, j'ai eu le plaisir d'être convié, par un ami, à la rencontre francophone de philosophie sur le thème de la peur qui se tenait à Genève. J'ai d'ailleurs eu le plaisir d'y rencontrer (entre autres) M. Guy Mettan que je salue au passage.

En revanche, je me suis épargné la prèche de l'intellectuel, du moins targué comme tel, M. Tariq Ramadan.

De fait, ce Monsieur officiait comme professeur remplaçant dans les années 1983-1984 au Cycle des Coudriers à Genève, c'est d'ailleurs là que je l'ai rencontré car il remplaçait l'un de nos profs titulaires...

Alors si vous croyez connaître ce Monsieur à travers une prèche bien huilée, bien arrondie dans les angles, en revanche, sa part de naturel étant ce qu'elle est, lors de l'un de ses remplacements, l'une de mes charmantes camarades de classe lui pose une question :

-"Monsieur, j'aimerai vous demander..."

 

Sa réponse :

 

-"De là où je viens les filles n'ont pas le droit à la parole... mais ici je dois t'écouter..."

 

Cet échange entre cette élève et notre prof remplaçant ayant pris toute sa valeur lorsque j'ai vu réapparaître le nom de Ramadan dans les journaux.

Voilà le vrai visage de celui qui se fait inviter partout sous le prétexte d'être un intellectuel.

Eh oui Tariq... tu vois des années après, l'un de tes élèves se souvient à merveille de toi et surtout du genre d'idées qui t'habitaient déjà. Malgré que ton discours se soit quelque peu arrondi pour plaire au plus grand nombre, tu n'as pas changé en 24 ans...

Moi oui.

Désolé, mais ton frère et toi vous vous trompez de siècle et de continent avec vos prèches. La lapidation, la Sharia, les bûchers, etc... les lois religieuses et les dérives qu'elles engendrent nous les avons déjà vécues... car la chrétienté ne vous a pas attendue pour commettre les pires crimes. Croyez vous que nous voulons en retour en arrière et surtout que nous vous laisserons faire ?

A titre d'information, ici, j'expliquais la Suisse aux pseudos intellectuels... ça te permettra de t'instruire... clique dessus... 

Chacun son tour d'apprendre à l'autre, mais cette fois, tu t'assois sur les bancs, tu lis... tu comprends... et je te dis : "afouane habibi".

L'Islam que vous défendez n'est pas celui de la majorité des musulmans qui vivent leur culte en toute harmonie et j'avoue que c'est tant mieux car vous n'êtes en rien représentatifs de ce culte, sinon de sa minorité.

Bien à toi,

Marsalama Tariq,

Ton vieil élève,

________________________________________________________________

Avec ceux qu'on oublie pas,

Avec le personnel de l'Ambassade,

boycott_libya.jpgdont_forget_our_citizens.jpg72ème jour de captivité pour nos deux ressortissants

En attendant de devenir président

Des voix remontent de la cave...

-"C'est encore loin la Libye?"

-"Tais - toi et creuse !"

 

Bien à toutes et à tous,


Stéphane Valente

15/06/2008

La lapidation n'est pas un mot vide de sens...

Bonjour à toutes et à tous,

pour nous, gentils petits suisses bien cool et tout... la lapidation n'est qu'un mot.

Nous sommes tellement pitoyables dans notre approche de ce mot... que nous avons indémnisé une personne prônant cet acte.

Le même qui nous parle de droit de l'Homme, de tolérance, de dialogue intereligieux...

Désolé, mais pour ma part, tant que des indivdus de ce genre oseront défendre des pratiques d'un autre siècle...

Nous devons prendre conscience dans notre conception de la tolérance que celle - ci doit avoir des limites, la religion quelle qu'elle soit doit être respectée... mais dans la limite où la religion respecte les droits fondamentaux HUMAINS.

Pour vous en convaincre, il vous suffira de regarder ces images, réservées à un public averti et majeur.

ATTENTION la scène représentée est choquante

J'insiste, cette scène est difficilement supportable

 FA_-_lapidation-stoning.wmv

Ensuite la vraie question, réside dans le comment a-t'on pu indémniser un individu prônant ce genre de pratique, au lieu de l'envoyer en prison pour incitation à la violence ?

Que Monsieur Ramadan nous explique sa vision de l'Islam de tolérance et de droit l'Homme et sa position après de telles images.

Comment avons nous encore le courage de nous dire tolérant envers ce personnage et ce qu'il véhicule d'idéologie intégriste religieuse.

Heureusement que ce triste Sieur n'est pas représentatif de la communauté musulmane de notre pays. A ce propos, la communauté modérée vivant un Islam religieux conscient et respectueux des lois de notre pays, ne pourrait - elle pas faire comprendre aux radicaux qu'ils n'ont pas leur place dans un pays dépositaire des droits de l'Homme et des Conventions de Genève...?

Bien à toutes et à tous,

Stéphane