05/03/2009

Minarets ou pas, les religieux me fatiguent...

Bonjour à toutes et à tous,

dieux_de_guerre.jpgtout d'abord, les opposants à l'initiative n'ont pas du lire le texte, il concerne uniquement les minarets et non les mosquées.

Le respect du droit Constitutionnel suisse n'est donc pas en cause. N'en déplaise aux Ramadan's Brothers et à ceux qui, une fois de plus, y voient une atteinte à la liberté de culte.

A deux reprises, j'ai étudié deux versions du Saint Coran et je n'y ai trouvé aucune allusion à un lieu de prière obligatoirement coiffé par une construction architecturale quelconque. Un fidèle musulman pouvant prier où bon lui semble.

Pas plus d'ailleurs que le port du voile et autres joyeusetés qui ont été ajoutées au gré du temps et des interprétations diverses et variées qui ont été faites du texte.

Les débats que j'ai entendu ou vu depuis quelques jours me font sourire. Effectivement, il y a 300'000 musulmans dans notre pays et la grande majorité d'entre eux sont des modérés et qui invite t'on pour défendre l'ensemble de cette communauté bien discrète et intégrée ?

Les Ramadan's Brothers...

Après avoir fait l'apologie de la lapidation, porter en exergue les bienfaits de la Sharia, l'un deux fleurtait, il y a quelques temps à peine, avec l'appel au Djihad pour défendre les Palestiniens, ici même sur les blogs, je cite :

-"Devant une telle démission du monde dit civilisé, nous avons le droit d’être convaincus que seule la résistance islamique viendra à bout de la barbarie sioniste"

-"A ceux qui n’auraient pas encore compris ce que signifie le djihad. A ceux qui n’auraient pas encore compris ce que signifie la légitime défense. A ceux qui n’auraient pas encore compris ce que signifie la résistance contre la barbarie… "

Ces mêmes personnes qui aujourd'hui arrivent voilées de propos de tolérance, d'ouverture, de dialogue, de compréhension de l'autre...

Allez comprendre ?

A mon sens, à force de prendre les gens qui les écoutent pour des abrutis, ils finissent pas croire que nous le sommes :o)

Au delà, je vais me mettre à dos toutes les personnes qui croient en leur foi respective, mais Dieu selon les prophètes et les messies dont nous gave l'Histoire ont causé plus de morts, de souffrances, d'injustices, que toutes les guerres, que toutes les maladies réunies.

Eux des émissaires divins ?

L'Islam n'étant que la dernière en date... de fait, il suffit de lire les livres Saints pour se rendre compte que les fantasmes de peur divine, les interprétations de la fin du monde, la compréhension du monde, correspondent à une réalité relevant de l'avance scientifique de l'époque...

De jolis livres d'Histoire qui permettent surtout de comprendre un contexte géopolitique historique donné... quant à y trouver Dieu... il faut être sacrément motivé. Tant la Bible, que le Coran, n'ont pu m'apporter une once, un microgramme de compréhension de ce qui nous lie.

C'est pourquoi, en agnositque convaincu, je voterai OUI à l'interdiction des minarets, parce que le Dieu des livres... et ceux qui sont prêts à se faire sauter en pensant détenir la juste parole, me fatiguent. 

2000 ans de christianisme outrancié, 1400 d'Islam revendicatif, pour cultiver toujours plus des différences culturelles et cultuelles... qui favorisent surtout des guerres, ne me paraissent en rien le témoignage de l'existence divine, mais confirme année après année l'existence de la crédulité aveugle et de la bêtise humaine dans toute sa splendeur.

Nous avons déjà payé un lourd tribu à ces deux religions pour suivre aveuglément le fanatisme qui les accompagne. Cela suffit.

Les religieux me fatiguent car j'en ai marre d'entendre des pseudos porteurs de la parole divine me gaver de leur vérité. Raison pour laquelle en laïc convaincu, je n'ai pas envie de voir émerger des signes ostentatoires encore et encore, comme on affiche de la pub sur les murs, comme des panneaux lumineux au dessus des casinos.

A mon sens Dieu existe et il n'a pas besoin de lieu de culte car il est en chacun de nous, à tout instant.

Mon Dieu à moi tout seul que je vénère jour après, seconde après seconde, s'appelle "conscience" et il n'est pas collectif car lorsque la vie me quittera, je resterai seul avec elle pour l'étérnité. Et contrairement à d'autre, le mien je ne l'impose à personne.

D'ailleurs si Dieu existait... tel que représenté et vendu par les principales religions du Livre... ça se saurait... d'ailleurs il doit paraître bien absent pour nos deux compatriotes :

TRIPOLIDAY S.A. vos vacances en méditerrannée :

OFFRE EXCEPTIONNELLE

221 jours à 0 .-

Vos réservations directement auprès du Ministère de l'Intérieur Libyen

Avec le personnel de l'Ambassade,

boycott_libya.jpgdont_forget_our_citizens.jpg221ème jour de captivité pour nos deux ressortissants

En attendant de devenir président

Des voix remontent de la cave...

-"C'est encore loin la Libye?"

-"Tais - toi et creuse !"

 

Bien à toutes et à tous,

Stéphane

 

13/07/2008

Religions et démocratie...

Bonjour à toutes et à tous,

si l'initiative "contre les minarets" soulève bien un problème, il est ailleurs que dans la bâtisse de ces derniers.

104'000 de nos concitoyens pensent quant à eux, qu'il faut interdire la construction de ces derniers... c'est leur droit le plus strict d'exprimer leur idée, bonne ou mauvaise... 

A ce titre, nul individu, nul religieux, nul illuminé, n'a le droit de remettre en cause le droit de nos concitoyens à émettre leur opinion et c'est au peuple, seul maître de son destin, de décider.

Dans l'interview du 12 juillet, paru dans la Tribune, on peut lire que l'Imam de Genève juge, je cite : -"insultante et humiliante" l'initiative populaire. Et il ajoute, je cite : -"Il se refuse pourtant à donner un large écho à cette affaire dans le monde musulman, afin d'éviter une situation "à la danoise".

Lire l'article ?

En dehors de la sagesse du propos de l'Imam de la mosquée de Genève qui est un homme connu pour son intelligence et sa sagesse, le fond de la phrase me pose un problème, de quel droit le monde musulman aurait-il le moindre droit de remettre en cause notre système politique et au delà notre souveraineté ?

Surtout que la construction de minaret n'est en rien une part du Saint Coran, comme l'Imam le souligne dans ce même article... et n'exige absolument pas la construction de telle bâtisse... alors où est le problème...?

L'initiative ne veut pas interdire le culte musulman, pas plus qu'elle ne souhaite l'interdiction des mosquées...

Pour ma part, je continuerai à respecter celles et ceux qui croient en pseudos messages divins lorsqu'ils et elles lisent le livre de leur choix, Coran, Bible, Thora... tant que les férus de religion respecteront les droits démocratiques de tous nos concitoyens.

Il n'existe aucun droit supérieur à celui d'un peuple souverain et nous, Suisses, sommes maîtres de notre destin.

Le respect de nos concitoyens, dont les idées peuvent être fausses, mauvaises, voir complètement en décalage avec nos attentes, est une condition sinequanone à l'exercice démocratique. (Souvenons-nous que nous sommes le seul peuple du monde à avoir voter pour la TVA :o)

Quant aux menaces sous jacentes contenues dans le même article, je cite : -"Nous irions expliquer aux autres musulmans comment fonctionne le système politique suisse. Malheureusement, il y a plein de fous incontrôlables."

Imaginons ce qui se passerait dans notre pays, si des : -"fous incontrôlables" semaient un vent de terreur dans nos frontières...?

Là, c'est à la communauté musulmane de notre pays de prendre ses responsabilités en prenant la mesure des conséquences qu'engendreraient des actes incontrôlés.

Pour terminer, cette affaire démontre une fois de plus, que les religions divisent bien plus qu'elles unissent... que les prophètes et autres messies ont véhiculé des textes qui étaient les témoins d'une situation donnée, mais qu'aujourd'hui leurs textes sont complètement dérisoires et antagonistes aux buts qu'ils étaient sensés atteindre.

Avant les trois grandes religions, il y avait des guerres... depuis l'avènement des religions, il y a des génocides... En voilà une avancée divine....

Allez comprendre.

Dieu n'est nulle part ailleurs que dans le coeur des hommes... et à ce titre, tous les religieux me fatiguent en véhiculant leur pseudo message divin... car le divin se trouve sous nos yeux et en nous à chaque instant...

Bien à toutes et à tous,

Stéphane

 

PS. Avant d'interdire l'eau en bouteille, je suggère qu'on interdise Dieu... car  il est le plus grand facteur de guerre que la Terre connaisse... et la Guerre... Dieu sait que ça pollue...