12/08/2009

Sécurité à Genève, le chat qui se mord la queue...

Bonjour à toutes et à tous

66.jpgdepuis la diffusion du reportage traitant de l'agression de ce jeune Saoudien à Genève, c'est le tolé...

Il y eut les Pâquis, peu avant, et il y a encore d'autres quartiers, d'autres agressions, d'autres deals, mais il aura fallu l'agression d'un étranger pour que nos autorités arrêtent de parler d'un sentiment subjectif d'insécurité.

En veille de épriode électorale, tout le monde y va de sa réaction indignée : c'est scandaleux, Genève n'est plus sûre, il faut virer les responsables, etc...

Mais une analyse très pragmatique des chiffres est sans appel. Nous sommes en train de prendre le problème à l'inverse du bon sens.

De fait, sans capacité carcérale supplémentaire, toutes les gesticulations de ces derniers jours ne serviront à rien sinon à se donner bonne conscience.

Si l'on veut que la police arrête les délinquants, les malfrats, les criminels, sans qu'ils et elles ne soient libérés dans les 24 heures, il est indispensable de faire de la place dans nos prisons.

Et pour ce faire, il n'existe aucun miracle : il faut renvoyer les criminels étrangers purger leur peine chez eux.

Dans l'intervalle, nous pourrons toujours demander à notre police d'arrêter 1, 2, 3, 4, 5 fois les mêmes, pour les voir libres après 24, 48, 72, heures. La réalité est bien là.

Ce chiffre effarant de 66% provient du rapport d'activité 2008 de la prison de Champ Dollon.

Arrêtons l'angélisme et prenons les mesures qui s'imposent pour permettre à nos magistrats, nos policiers, de faire leur travail.

C'est aussi une manière de réduire la surpopulation carcérale car Champ Dollon tourne à 200% de sa capacité.

Et pendant ce temps... à Tripoli... loin de la crise financière, loin des problèmes cubains, la Libye vous offre un séjour gratuit illimité. Au programme : sable fin, plages infinies, soleil et crème solaire. Le tout dans une merveille d'économie socialiste et libre...

Pour le reste, inutile de vous dire qu'après lecture de l'article du Tages Anzeiger paru le 4 août... les chaussettes m'en tombent.
Que M. Merz et Mme Calmy Rey accordent leur violon et qu'ils nous ramènent nos deux ressortissants pour qui c'est le 390 ième jours...

REJOIGNEZ NOUS

390 jours

Avec le personnel de l'Ambassade,

boycott_libya.jpgdont_forget_our_citizens.jpg

En attendant de devenir vraiment président

Des voix remontent de la cave...

-"C'est encore loin la Libye?"

-"Tais - toi et creuse !"

 

Bien à toutes et à tous,

Stéphane

19/11/2008

Les gardes du corps suisses à l'entraînement !

Bonjour à toutes et à tous,

Les Suisses avons la réputation d'être les meilleurs gardes du corps du monde... d'ailleurs c'est historique...

Ces quelques images vous montreront le sérieux de nos gars... ces images ont été prise en Suisse il y a à peine quelques jours.

2_4_evac_client.jpg

Evidemment, nous nous trouvons sur une place d'arme de l'armée dûment équipée pour ce genre d'entraînement...

Ces hommes sont tous au bénéfice d'une autorisation de port d'arme fédérale, accrédités par le Département de Justice et Police et formés à la manipulation d'armes automatiques et semi-automatiques.

Ce métier ne s'improvise pas.

La différence entre garde du corps et gorille mérite d'être soulignée.

Ici, ce sont des gardes rapprochés de très haut niveau. Les meilleurs du mrché.

 4_evac_client.jpg

Là, on voit clairement le client se faire ceinturer, évidemment, mettez vous à la place d'un client sur lequel on tire... la première chose qui vous viendrait à l'esprit c'est de partir en courant...

Alors, le pauvre garde, non content de se faire "arroser", doit retenir son client... pas simple la vie de body...

Le feu de couverture s'ouvre et le client est évacué.

 

 

3_progress_couverture.jpgTu couvres mes arrières, je couvre les tiens...

 

 

 

6_progress_couverture.jpg

Progression...

Le pire c'est que ce genre de "conneries" me manquent grave...

Alors pour répondre à l'invitation qui m'a été faite il y a quelques jours...

Oui, je vais venir m'entrainer avec vous. Mais juste m'entrainer... Insistez pas pour me faire reprendre le flambeau...

Juste un entrainement ou deux, rien de plus hein ?!

Pas de missions, pas d'opérations à l'étranger, pas de dépannage... pas de : " Aller Stéf, qu'est ce que t'em.... avec tes ordinateurs... viens avec nous... t'es pas fait pour la vie civile..."

Voilà ce que c'est d'être influençable... :o) Et de toute manière, je n'ai plus la forme pour assurer des services de ce genre... j'adore ma paire de pantoufles, sans compter que j'aime bien mon rythme de vie bien calme et tranquille, surtout que le pire qu'il puisse m'arriver dans mon job, c'est de chopper un virus informatique... ou encore... de me couper avec une feuille de papier... ou pire encore, avaler un trombone... :o)

Ce sont des images uniques que vous ne trouverez dans aucune rédaction... et tous les droits d'utilisation sont bien évidemment réservés sans l'autorisation des ayants droits.

Pour l'information, cette équipe compte parmis les meilleurs du monde à l'heure actuelle, ils sont simplement les plus chers du monde... et facultativement, nombre d'entre eux sont simplement de vieux frères d'arme.

Chapeau bas Messieurs !

ehcapapote.jpg
Toutes ces émotions me rappellent que quelque part, ce sont le genre d'hommes parfaits pour écourter des vacances.... suivez mon regard...

TRIPOLIDAY S.A. vos vacances en méditerrannée :

OFFRE EXCEPTIONNELLE

119 jours à 0 .-

Vos réservations directement auprès du Ministère de l'Intérieur Libyen

Avec le personnel de l'Ambassade,

boycott_libya.jpgdont_forget_our_citizens.jpg119ème jour de captivité pour nos deux ressortissants

En attendant de devenir président

Des voix remontent de la cave...

-"C'est encore loin la Libye?"

-"Tais - toi et creuse !"

 

Bien à toutes et à tous,

Stéphane

24/04/2008

Savez-vous ce qu'est la LFIS ?

Bonjour à toutes et à tous,

c'est la question du jour... :

-"Savez-vous ce qu'est la LFIS ?"

La Fédération des Indisciplinés Sauveteurs...?!

Ligue Francophonoise pour l'Instinct de Sociabilité ?!

KNUUUUUUUUUUP <- Sonnerie lourde qui signifie que vous avez tout faux :o)

 

C'est la Loi Fédérale sur l'Investigation Secrète (LFIS).

Cette loi est une avancée notable pour nos services de sécurité et voilà que l'avocat, d'un criminel ayant voulu se débarrasser de l'amant de son épouse, voudrait remettre en cause cette dernière.

Ce bien heureux défenseur de la vertu, va t'il prétendre que sans la LFIS... son client n'aurait "Ô grand jamais" voulu se payer un tueur pour liquider l'amant de sa femme ?

C'est toujours la faute des flics...

Personne ne se souviendra que durant de nombreuses années, la police n'avait pas le droit d'infiltrer ses agents, grâce à la LFIS c'est désormais possible et en plus cela permet de fixer des règles claires sur l'engagement des agents infiltrés sur le théâtre d'opération.

Nous devons cette avancée à des gens tels que M. Fausto Catanéo qui, à l'époque où la LFIS n'existait pas, était un précurseur de l'infiltration. On lui doit, notamment, les plus importantes saisies de drogue et d'argent jamais opérées en Suisse.

N'en déplaise au défenseur du "commanditaire", vouloir assassiner l'amant de sa femme est une chose... payer l'exécutant après avoir vu l'exécution, heureusement factice, c'est bel et bien un crime, un assassinat de sang froid.

Il sera difficile de plaider le crime passionnel, la folie passagère ou encore ce que j'ai pu lire ce matin, ici : la légitime défense.

Cet homme doit être puni sévèrement d'une part parce qu'il a voulu assassiner quelqu'un, mais aussi pour avoir fait appel aux "services" d'une organisation criminelle.

Espèrons, en plus de cette condamnation qui devrait être exemplaire, que conformément au droit pénal en vigueur les avis d'expulsion à vie du territoire pour l'ensemble des intervenants seront prononcés, nous n'avons pas besoin de ce genre de "prestataires externes".

La LFIS est une arme indispensable dans l'arsenal législatif de notre pays, la seule à même de permettre l'infiltration d'agent(e)s dans les organisations criminelles qui gangrènent notre pays.

Remettre en cause cette loi est une atteinte inacceptable à notre sécurité nationale.

La défense des criminels a des limites.

Le sécurité des citoyen(ne)s n'est pas un droit... c'est un dû.

Bravo encore à ce policier infiltré et à toutes celles et ceux qui, aujourd'hui, demain, travaillent et continueront à le faire dans l'ombre pour veiller à notre sécurité.

Bien à toutes et à tous,

Stéphane

 

 

PS. En d'autres temps... la LFIS n'existait pas... et pourtant... ;o)