28/01/2011

Armes : les chiffres !

Bonjour à toutes et à tous,

depuis le début du lancement de l'initiative "Contre la violence des armes", les initiants surfent sur les chiffres avec une aisance et un aplomb certain... sauf qu'il s'avère que les chiffres annoncés, gonflés à loisir, ne reflètent pas la réalité.

2008

259 décès par arme à feu dont 23 causés par l'arme d'ordonnance.

12'000 cas de violences enregistrés avec 2% où des armes à feu ont été utilisés dont 80% étaient illégales

2009

1'300 personnes env. se sont suicidées. Parmis ces dernières, 17% ont choisi une arme à feu pour le faire, soit 221 personnes. Sur ces 221 personnes, seuls 8% d'entre elles ont utilisé leur arme de service pistolet ou fusil, soit 17 personnes.

La réalité des chiffres le démontre, cette initiative c'est du vent. De la poudre aux yeux pour masquer le démantèlement programmé de notre armée de milice, seule garante de nos droits constitutionnels.

On ne traitera pas une problématique pareille, la violence des armes, en plaçant simplement les armes d'ordonnance à l'arsenal.

On désarme le citoyen soldat, suffisamment capable pour accomplir son armée, mais totalement irresponsable lorsqu'il rentre chez lui.

Dans un pays où tous, presque, avons été et / ou sommes des miliciens, c'est l'ensemble des soldats que l'on traite d'irresponsables patents. Ils et elles apprécieront.

Voici le message d'un soldat suisse en cette veille de votation :

Bonjour,


j'ai servi pendant presque une année comme soldat dans l'armée suisse, au sein de la Compagnie Grenadiers 3, pour vous protéger, vous, vos familles et vos droits.

Beaucoup d'autres l'ont fait, parfois plus longtemps.

Je l'ai fait parce que j'étais et je suis toujours persuadé que c'était mon devoir.

Je n'ai jamais attendu ni reconnaissance, ni remerciements de votre part.

Je vous serais maintenant reconnaissant de me montrer un minimum de respect.

Je ne suis ni un criminel, ni un détraqué.

Laissez moi le devoir de garder mon arme chez moi!

C'est aussi grâce à elle que nous défendons notre liberté et notre droit de vote!

Les armes, comme le pouvoir, doivent rester aux mains du peuple, pas d'une minorité.


Je vous demande voter NON à l'initiative sur les armes, le 13 février. Cette initiative piétine nos devoirs et droits de citoyens libres!


Je vous remercie de faire suivre ce message!


Marian Banovski

Genève

Jusqu'à preuve du contraire, nos soldats sont des gens responsables parfaitement aptes à conserver leur arme de service.

Les déséquilibrés, les suicidaires, trouveront toujours un moyen d'atteindre leur funeste dessein.

Bien à toutes et à tous,

Stéphane

 

NB. Uniquement les commentaires identifiés avec un nom, prénom, adresse Email valide, seront publiés.

13/01/2011

Initiative sur les armes : de la poudre aux yeux

Bonjour à toutes et à tous,

judc_initiative.jpg

beaucoup présentent l'initiative socialiste comme la panacée "contre la violence des armes".

Hors une arme n'est pas violente, c'est celui qui en dispose qui peut éventuellement être dangereux.

De plus, l'initiative "Contre la violence des armes" laisserait à penser dans son intitulé, dans les buts qu'elle chercherait vainement à atteindre, à réduire la violence liée aux armes :

  • suicides
  • braquages
  • tireur fou

Etc...

De plus, la tradition séculaire de l'arme de service à la maison repose sur le fondement même de l'armée de milice : le citoyen soldat.

A ce titre, si nos citoyens-soldats disposent de leur arme à la maison c'est pour répondre à deux nécessités :

  1. être mobilisable à tout moment
  2. permettre au citoyen-soldat de règler son arme

Ladite initiative ne vise que et exclusivement les armes de service. Ce n'est pas tellement la sécurité qui est visée à travers cette dernière, mais le démantèlement de l'armée de milice.

De fait, elle ne répond en rien à la thématique du suicide, les médicaments étant largement plus utilisés comme moyen d'en finir par les personnes désèspérées. Les statistiques sont formelles. Les suicides par arme d'ordonnance sont certes très médiatisées, mais ne représentent qu'une part infime des suicides.

En outre, si la thématique du suicide était une préoccupation réelle de nos amis socialistes, ils devraient se pencher sur le taux de suicide de nos jeunes. Nos ados se suicident dans des proportions ahurissantes. Et ils ne le font pas avec l'arme de papa...

Enlever l'arme d'ordonnance ne résoud rien de cette vraie problématique...

Braquages ?

Les derniers évènements intervenus dans notre belle et calme ville de Genève démontrent, si besoin étaient, que les braqueurs utilisent des AK-47 et non des Sig Sauer 90 pour comettre leur forfait.

Tireur fou ?

Un fou restera un fou, armé d'une arme d'ordonnance ou non, il trouvera le moyen de se procurer une autre arme et réalisera son funeste dessein.

Cette initiative est simplement inutile "Contre la violence des armes" et je le répète, une arme n'est pas violente. C'est celui qui la détient et qui en fait usage qui peut être violent...

Cette initiative inutile est de la poudre aux yeux... et elle ne résoudra rien.

Si le parti Socialiste souhaite vraiment trouver des solutions pour la violence liée aux armes, alors qu'il retire son initiative et se pose autour d'une table avec les principaux acteurs afin de trouver de réelles solutions.

Bien à toutes et à tous,

Stéphane

24/06/2009

Les Socialistes verniolans s'en prennent à l'UDC

Bonjour à toutes et à tous,

Vernier_social_absenteisme.jpgnos collègues Socialistes verniolans s'en prennent à l'UDC de Vernier.

De fait, dans un tout ménage qui présente leur liste au Grand Conseil de cet automne, les Socialistes attaquent l'UDC et nos conseillers municipaux en ces termes :

-"Cocotte minute : l'UDC totalise le plus d'absentéïsme d'élu ; l'UDC a eu le Conseiller municipal le plus court de l'Histoire 3 heures... Un danger pour la démocratie...."

Ils ont totalement raison, je salue leur analyse et leur pragmatisme. D'ailleurs, je les en remercie, cela ma permet de donner des explications claires.

En effet, l'une de nos élues était absente de l'hémicycle parqu'elle faisait son école d'officier à l'armée. Il s'en est suivi l'école de gendarmerie, elle était donc absente de l'hémicycle. Eh oui, l'UDC sexiste a des élues... mais il est vrai, à défaut de parité... elles sont brillantes...

Pour l'UDC, la politique de milice signifie que le travail, la famille, passent avant tout.

L'UDC Genève, sur mes recommandations et sur l'avis de différents membres, nous avons décidé de favoriser une personne naturalisée, il se trouve que cette personne a renoncé pour raisons personnelles. Eh oui, à l'UDC les étrangers d'origine ont leur place....

UDC sommes nous, nous ne lui en avons pas tenu rigueur, il est venu, a décidé en son âme et conscience de renoncer, nous l'avons remplacé par un jeune de 23 ans. Des fois que l'idée que l'UDC est un parti vieux...

Qui sont les Socialistes pour juger de nos gens, de leur vie, de leur parcours socio-professionnel de miliciens ?

Serait-ce une nouvelle forme du socialisme moderne ?

En quoi la démocratie est elle en danger ?

Parce que nous avons privilégié la vie de nos gens à nos calculs politiques ? Parce qu'à l'UDC libre à chacun de penser, de choisir, de voter ce que bon lui semble ?

Le parti Socialiste ferait il une projection ?

Pour terminer, l'UDC Vernier, depuis que je siège, n'a jamais attaqué les autres partis... nous respectons tous les partis et leurs représentants parce qu'ils sont des élus et que l'on soit d'accord avec eux ou non, ils sont nos collègues dans l'hémicycle.

Critiquer une formation politique, revient à critiquer la démocratie. Le Danger c'est bien eux.

Pour terminer, l'UDC Vernier ne polémique pas et n'attaque pas les autres partis, simplement parce que nous concentrons notre énérgie sur les dossiers importants pour nos concitoyens.

La polémique ? Nos concitoyens n'en ont rien à faire, ils ont assez de leurs problèmes...

On polémique lorsque l'on est à court d'idée.

L'UDC favorise les femmes brillantes, les jeunes qui en veulent, en somme l'UDC agit pendant que les autres parlent et polémiquent.

Le plus rigolo, c'est de constater dans ce "tout ménage" qui s'en prend à des élus d'une certaine droite, l'absence d'autres partis... de droite soit disant... :o)

Pour le reste, en Libye tout est beau... si jamais... et surtout... tout est socialiste...

Ici, vous trouverez la liste des soutiens de la manifestation celles et ceux qui ont soutenu la manifestation

Ici, vous pouvez rejoindre le groupe de soutien créé sur Facebook celles et ceux qui ont rejoints ou rejoignent le groupe de soutien créé sur Facebook

Ici, vous trouverez une liste de soutien que vous pouvez imprimer et me renvoyer au format papier pour celles et ceux qui souhaitent témoigner leur soutien à nos deux ressortissants sans s'inscrire sur Facebook.

Pensez à laisser vos Emails et / ou votre adresse afin que nous puissions vous transmettre les dernières nouvelles.

REJOIGNEZ NOUS

340 jours

Avec le personnel de l'Ambassade,

boycott_libya.jpgdont_forget_our_citizens.jpg

En attendant de devenir vraiment président

Des voix remontent de la cave...

-"C'est encore loin la Libye?"

-"Tais - toi et creuse !"

 

Bien à toutes et à tous,

Stéphane

03:49 Publié dans Humour | Lien permanent | Commentaires (21) | Tags : socialistes, vernier, udc |  Facebook |

16/05/2008

CFF Cargo... Un silence assourdissant

Bonjour à toutes et à tous,

qui n'a pas entendu les Socialistes "hurler" au scandale lorsque l'UBS, entreprise privée, déclarait ses pertes et annonçait un train de mesures pour assainir les comptes, dont le licenciement de 1'500 personnes en Suisse.

Hier nous apprenions que CFF Cargo supprimait 150 emplois...

220851560.jpg

Et rien pas un mot de ce parti redresseur de torts, pas un mot sur ce que va nous coûter la débâcle CFF Cargo.

Deux poids, deux mesures...

A ce titre, je me demande où est le "citoyensuisse" donneur de leçon de l'UBS quand il s'agit de défendre la vie de 150 employés émérites de notre régie nationale.

Aujourd'hui, il se dit très satisfait d'avoir aidé une famille de Working poor... c'est tout à son honneur... mais des 150 familles qui se retrouvent dans une situation difficile ... rien.

Faites ce que je dis, pas ce que mes copains font...

Les syndicats non plus... un silence de plomb.

150 familles frappées par le chômage et rien pas un mot alors qu'il s'agit d'une régie fédérale payée par nos impôts.

Évidemment, CFF Cargo obéit à une toute autre direction que celle de l'UBS... celle des Socialistes...

Lorsque l'incompétence des Socialistes est en cause... personne ne monte au créneau...

Curieux non ?

Le copinage des Socialistes coûte des millions aux contribuables... On nous prend légèrement pour des c*ns, et j'avoue que ça commence à me déranger.

Ce soir, je témoigne ici ma déception aux familles frappées par cette décision résultante de la mauvaise gestion d'un incompétent parachuté par le parti socialiste, à savoir M. Moritz Leuenberger qui a favorisé un "petit copain" de parti psychologue de formation, à la tête de CFF Cargo.

Ce soir je partage leur colère, ce soir je suis en colère...  Les Socialistes ce soir... me gonflent. M. M. Leuenberger devrait démissioner, c'est simplement un incompétent.

Combien va nous coûter cette débâcle ?

Je suis dégoûté... car le chômage j'ai connu... et lorsque c'est la cause d'incompétents payés par nos impôts... M. Leuenberger s'en fout... il touchera son salaire de conseiller à vie.

Bien à vous,

Stéphane

23:30 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (16) | Tags : cff, cargo, socialistes |  Facebook |