11/09/2009

Otages, à quoi joue la Tribune de Genève

Bonjour à toutes et à tous,

Parole de Libyen J+11

Depuis venderdi passé, avec la publication de la photo judiciaire de M. Hannibal Khadafi, je me demande à quoi joue la rédaction de la Tribune de Genève.

Les articles se succèdent et soi ils attaquent la dignité d'un prévenu, ce qu'ils ne feraient même pas pour le pire des pédophiles, en publiant sa photo... soi ils minimisent la situation vécue par nos deux otages et c'est bien d'otages dont nous parlons.

419 jours retenus par un pays pour obtenir des contreparties politiques, financières...

ce sont bien des otages...

N'en déplaise à quiconque.

La classe politique suisse parle désormais d'otages...

Sur le coup, j'avoue ne plus comprendre la démarche de la Tribune de Genève, qui dans son sillage, emmène 24heures... tous deux appartenant au groupe Edipresse.

Ces derniers auraient ils des actionnaires Libyens pour qui il est important de manipuler l'info avant la session de l'ONU qui s'ouvre ces prochains jours, histoire que l'image de marque soit sauve avant cet évènement international...?

Pour qui roule la rotative d'Edipresse ?

La question reste ouverte, d'autant plus, que la Tribune de Genève, n'a jamais vraiment démontré d'intérêt pour nos otages et cette affaire avant qu'elle ne soit reprise par l'ensemble des quotidiens, hebdomadaires, radios et télévisions.

De fait, lorsque l'on lit les articles de la Tribune ou de 24heures sur le sujet : "des sources proches du dossier, des parlementaires auraient dit..." jamais de fait circonstanciés, un travail journalistique un peu léger basé sur des rumeurs de couloir.

Manque de sources fiables ? surcharge de travail dans les rédactions ? mauvaise conscience pour n'avoir pas pris le train en marche avant ?

Alors Mesdames, Messieurs, les journalistes de la Tribune, soit vous travaillez indirectement pour redorer l'image de la Libye, soit vous oeuvrez pour expliquer la situation telle qu'elle est : deux citoyens suisses sont retenus par une dictature pour obtenir de nous des contreparties.

C'est la définition même du mot otage :

"Un otage est une personne retenue prisonnière par un preneur d'otage, et dont la vie sauve et la libération dépendent d'une exigence à remplir par une tierce partie." Wikipedia

Pire lorsque la Tribune de Genève publie des grossiertés journalistiques comme le voyage présumé de l'un de nos deux compatriotes, passant de somptueuses vacances en Tunisie, le démenti formel venant de la part de l'épouse, passe au second plan...

Ma question est simple : pour qui roule la Tribune de Genève ?

Heureusement, il y a d'autres quotidiens où l'information est vérifiée et je les en remercie ici.

dont_forget_our_citizens.jpg

Ainsi que toutes celles et ceux qui soutiennent sur Facebook ici ou  de même que les autres que j'ai oublié et qui auront la gentillesse de me laisser un commentaire pour que je corrige cette liste non exhaustive.

Encore un grand merci à toutes celles et ceux qui ont pu se rendre à la manifestation, malgré la pluie, le vent, et les fontaines... et aussi aux autres qui m'ont envoyé un Email pour s'excuser tout en soutenant la démarche...

419 jours sans pouvoir quitter un pays retenu contre son gré,

prévenus pour des faits mineurs rocambolesques supposés

Ils sont en vacances d'après vous ?

Nous sommes avec vous

REJOIGNEZ NOUS

419 jours

Avec le personnel de l'Ambassade,

En attendant de devenir vraiment président

Des voix remontent de la cave...

-"C'est encore loin la Libye?"

-"Tais - toi et creuse !"

 

Stéphane

07:57 Publié dans Suisse | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : otages, tribune, libyens |  Facebook |

16/07/2009

America's Cup, un jouet pour enfants gâtés

Bonjour à toutes et à tous,

bloup_bloup.jpgce matin je postais un commentaire sur l'article ici concernant le différend qui oppose Alinghi et Oracle.

Si vous le trouvez, vous me faites signe.

En italien on dit : sparito, en français on dit : disparu.

Pourtant, il était courtois et précis. En résumé il remettait l'église au milieu... pardon.. le voilier et leur marins à leur place, dans le lac.

Parce que, l'America Cup est aux sports marins ce que la randonnée en famille est au Marathon.

De fait, les manches de l'America's cup se déroulent à proximité des côtes et uniquement par mer d'huile, sans trop de vent, ni trop peu. Qu'elles commencent le matin, pour se finir le soir, afin que les marins puissent dormir à terre.

En fait, cette grande course internationale n'est qu'un jouet pour enfants gâtés.

Sportivement, on peut comparer l'America's Cup aux courses de laser que nous avons sur le lac.

Mon ami, décédé cette année sur la route de Drize, faisait régulièrement la traversée de l'Atlantique seul et lorsqu'il me parlait de l'America's cup, il se marrait... en me disant qu'Alignhi pouvait organiser cette course sur le lac, c'est moins couteux, et c'est tout aussi sportif :o)

Un de mes cousins, marin connu, lui traverse aussi l'Atlantique en solitaire, fait des courses en solitaire... mais par une vraie mer, avec des contraites réelles sur le matériel... les hommes...

Alors les gesticulations de Oracle, d'Alinghi, me font juste bien marrer... et j'apprécie moyennement que le chargé de modération de la TDG ait fait sauter mon commentaire parce qu'évidemment parler de ces marins d'eau douce pendant quelques semaines leur fera vendre des articles.

Quant à moi, il est hors de question que je dépense le moindre franc pour suivre ces équipes, qui, vous me passerez l'expression, rentabilisent leurs vacances balnéaires... en faisant de ceci un évènement sportif :o)

Un poisson rouge dans son aquarium fait plus de sport que ces derniers... :o)

Ici, vous trouverez la liste des soutiens de la manifestation celles et ceux qui ont soutenu la manifestation

Ici, vous pouvez rejoindre le groupe de soutien créé sur Facebook celles et ceux qui ont rejoints ou rejoignent le groupe de soutien créé sur Facebook

Ici, vous trouverez une liste de soutien que vous pouvez imprimer et me renvoyer au format papier pour celles et ceux qui souhaitent témoigner leur soutien à nos deux ressortissants sans s'inscrire sur Facebook.

Pensez à laisser vos Emails et / ou votre adresse afin que nous puissions vous transmettre les dernières nouvelles.

REJOIGNEZ NOUS

364 jours

Avec le personnel de l'Ambassade,

boycott_libya.jpgdont_forget_our_citizens.jpg

En attendant de devenir vraiment président

Des voix remontent de la cave...

-"C'est encore loin la Libye?"

-"Tais - toi et creuse !"

 

Bien à toutes et à tous,

Stéphane

   

17:22 Publié dans Monde | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : censure, alinghi, oracle, tribune |  Facebook |

29/07/2008

Mais où est passé l'article de la Tribune

Bonjour à toutes et à tous,

ce matin en parcourant la Tribune, je m'apperçois que l'article paru hier ici a disparu.

Article qui avait enflammé ma plume... pardon mon clavier...

En effet, un professeur de droit, mandaté par nos sages, expliquait comment notre gouvernement pouvait sortir de la crise en utilisant quelques finesses du droit international pour s'excuser de la bourde que nous avons commise. Que les plaignants devaient retirer leur plainte, que l'on accorderait le statut diplomatique à Hannibal... etc...

Et là ce matin... Pchuiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiit plus rien. Sparito.... Disparu...

il reste juste un commentaire posté avant que l'article ne soit retiré :

Et pis quoi encore ! | veyrier01 | 28.07.08 | 23H29
Voilà, le CF vont de déculotter devant ce despote.
La plainte ne doit pas être retirée car les faits sont là attesté par une crtificat médical.
Les plaignant se font fait taper dessus et doivent par la suite retiré leur plainte au motis des intérêts supérieurs de l'état, Et la souveraineté cantonale le CF en fait quoi. M Couchepin doit assumer ses responsabilités et allez discuter avec ce triste sire, il doit camper sur la fermeté de la Suisse à ne pas s'abaisser devant Kadhafi, d'ailleurs ce dernier adore les rapports de force, il est impressionné par les homme grand et carré.Si vous ne vous sentez pas à la hauteur M Couchepin demandez l'aide de l'ONU ou de pays amis, comme la France. Kadhafi à tout à perdre en jouant à ce jeu là car il veut revenir sur la scène internationale, il commene bien mal son retour.

 

Donc, je vous le résume, par discussion bilatérale, nous entendons : nous coucher devant les demandes unilatérales libyennes, Hannibal sera de facto blanchi des accusations dont il fait l'objet... et le pétrole libyen coulera à flot dans la rafinerie Tamoil... ici en Suisse donc.

Mais une chose me chiffonne... pourquoi cet article a t'il disparu ?

Quoi qu'il en soit, ne nous y trompons pas... si nous nous couchons devant les demandes libyennes... nous devrons en faire de même avec toute autre demande dans le futur.

Les Suisses deviendront donc des proies faciles et intéressantes pour toute organisation, tout pays, peu soucieux du droit international.

Nous jouons dans cette affaire bien plus que quelques barrils de pétrole libyens.

Est-ce que nos sages en ont conscience ?

De plus, la disparition de l'article de la Tribune n'augure rien de bon... car depuis quand censure t'on un article de la presse libre en Suisse ?

Décidément, l'affaire Khadafi commence à dépasser largement du simple cadre d'une crise diplomatique et démontre que nos autorités s'arrogent le droit de nous informer ou de retirer une information au gré du vent...

Intéressant, je pensais vivre en démocratie... et que je vivais sous les bons hospices bien veillant de Sages....

Aller la rafinerie est sauve... nos compatriotes seront bientôt libres... même si nous ne serons jamais informés de ce que nous aura coûté cette affaire en terme de renoncement et d'applaventrisme...

11ème jour de captivité pour nos compatriotes

Bien à toutes et à tous,

Stéphane

boycott_libya.jpg

 

 

 

 

 

PS. Préparons nous à voir nos citoyens pris pour cible prochainement... ailleurs... car nous envoyons un signal clair en négociant notre souveraineté. A réfléchir.