03/11/2011

Le plus grand four micro-onde de Suisse ouvre ses portes !

Bonjour à toutes et à tous,

je suis très heureux de vous l'annoncer et c'est en primeur avant même que la presse n'en parle :

Le plus grand four micro-onde de Suisse ouvre ses portes aujourd'hui !

En effet, vous pourrez le lire demain dans vos journaux préférés, les pétroliers présents à Vernier invitent cordialement toute la presse à visiter leurs superbes désuètes et ultra sûres installations de Vernier... suivie, excusez du peu, d'un petit "BRUNCH" entre amis... et cela se passe aujourd'hui... jeudi 3 octobre entre 10h et 14h... Bon appétit à tous... :o)

Y compris le fameux site Petrostock de Blandonnet...

D'autant plus curieux que la classe politique verniolane dans sa majorité demande depuis des mois que l'Etat organise une rencontre avec nos partenaires pétroliers... sans succès... Comme quoi, il vaut mieux être journaliste, que politique soucieux du bien être de nos concitoyens...

Le site de Blandonnet est connu par nombre de Genevois car il est exactement en face d'IKEA Vernier.

Ce que la majorité des Genevois qui font leurs courses à IKEA ignorent, c'est qu'ils se trouvent dans le périmètre de létalité...

Eh oui, on s'obstine tant chez les pétroliers, qu'au Conseil d'Etat, pour minimiser le risque que représente la présence de 115'000'000 de litres d'hydrocarbures divers dans un périmètre de moins de 200 mètres...

Pourtant, Mesdames, Messieurs, il faut savoir qu'en cas d'incident, d'un simple incident dit de type Buncefield, la température atteindrait :

entre 24 KW jusqu'à 5 KW pendant une durée de 30 secondes sur un périmètre de 125'600 ¨m2

En résumé un four micro-onde 24 fois la puissance du vôtre...

Faites le test, placez un steack dans votre micro-onde et faites le cuire 30 secondes à la plus haute puissance...

Donc, il en est ainsi, alors même qu'un rapport officiel des services de Madame Rochat, notre Conseillère d'Etat en charge de la sécurité, conclue à l'incapacité du site de Petrostock à fournir suffisamment d'eau, que seul le risque de type Buncefield a été retenu pour l'équation de calcul du risque...

C'est sciemment, consciemment j'en doute, que le Conseil d'Etat laisse l'opportunité à une entreprise de mettre en danger de mort immédiate plus de 450 personnes... d'après le savant calcul du SEN.

Hors, paix à leurs âmes, ceux qui mourront n'auront rien à envier à celles et ceux qui survivront à l'onde de choc, aux temépratures extrêmes, aux brûlures et autres...

Pourtant, appuyé par une large coalition politique, les politiques de Vernier n'ont de cesse de clamer que ce site est désormais trop proche de la population et contrevient de fait à toutes les prescritpions OPAM, au jugement du Tribunal fédéral, et plus simplement au bon sens qui devrait prévaloir en altitude...

En résumé, les pétroliers profitent de l'intertie totale de nos autorités en charge et j'appelle donc les Verniolans à se souvenir en 2013 de qui est en charge du Département de Justice et Police en charge de la sécurité mais aussi du qui est en charge de l'Aménagement du territoire...

Pour information voilà la pléiade de documents et de démarches accomplies pour obtenir des réponses... resté lettres mortes...

interpellation_citerne_8_mars.pdf

Interpellation_28_juin_Citernes.pdf

En les lisant, vous comprendrez à quel point... même si vous êtes un politique soucieux de vos concitoyens... on se fout ouvertement de votre poire... et encore je suis gentil...

Bien à toutes et à tous,

Stéphane

17/07/2011

Crash d'un avion sur une maison...

Bonjour à toutes et à tous,

dans sa dernière étude de risque concernant les citernes présentes, notamment à Blandonnet, le SEN a écarté tout risque autre que celui d'un incident de type Buncefield. Qualifiant donc le risque encouru par la population verniolane d'ACCEPTABLE.

Ecartant, tous les autres types d'accidents ou d'incidents...

Or, hier, un petit avion s'écrase sur une maison à Schaffouse... Lire l'article

Evidemment, lorsque des citernes présentes à moins de 300 mètres d'un aéroport intenational comme Genève Cointrin, il n'y a vraiment AUCUN risque que ce genre d'accident n'intervienne.

115'000 mètres cubes de produits volatiles, extrêmement inflammables, à moins de 40 mètres de 4'500 Êtres humains... au fond, c'est normal...

On croit rêver...

Prions que nos Conseillers d'Etat n'aient jamais à porter la responsabilité de leur irresponsabilité.

Bien à toutes et à tous,

Stéphane

 

20/04/2011

Vernier, l'inutilité du siège...

Bonjour à toutes et à tous,

beaucoup se sont réjouis de l'éviction du Magistrat Cerutti de l'Executif de la commune de Vernier.

Sans doute les Verniolans et les Verniolanes, n'ont pas réalisé la portée de leur vote car depuis dimanche, le Conseil administratif est de gauche aussi.

Le Conseil municipal étant lui aussi composé d'une majorité d'élus de gauche, soit 22 élus sur 37, le déséquilibre des forces en présence est relativement simple à comprendre...

Le Conseil administratif proposera ses projets à sa majorité législative qui les enterrinera...

15 sièges seront uniquement là pour servir de caisse enregistreuse de décisions décidées et votées quasi automatiquement...

Cool non ?

La petite polémique stérile sur les propos du Magistrat Cerutti à quelques jours de l'élection aura eu le mérite de cacher une réalité très simple à comprendre :

Vernier va vivre 4 années de totalitarisme

Totalitarisme de gauche... c'est aussi une insulte ça ? Aller Monsieur Grosjean, faites nous le plaisir d'une pleine page pour attaquer ma position qui consiste à dire... à quoi sert la démocratie et le respect de l'ensemble des courants de pensées représentés à Vernier... ? Vu que nous ne pourrons en rien représenter les milliers d'électeurs qui nous ont accordé leur confiance, proposer peut-être, mais faire passer des projets... sera simplement impossible. En refuser non plus.

! IMPORTANT ! A ce propos, je cherche une game boy d'occasion pour passer le temps en commission, et pendant les plénières du municipale, ça m'évitera de trop réfléchir au fait que mon siège... ne sert à rien... sinon à donner bonne conscience... et participer à un simulacre de démocratie représentative.

Une légère et imperceptible sensation d'inutilité me parcourt...

Bien à toutes et à tous,

Stéphane

02/04/2011

Vernier : je voterai Cerutti-Meissner-Ambrosio

Bonjour à toutes et à tous,

aaa_campagne_ca_2011.jpgVernier a besoin d'un changement, pas de sempiternelles études voulues par les Verts sur l'extrême nécessité d'avoir des trottoirs en gravillons, des espaces verts "biotop" et autres inutilités dont ils sont friands; pas non plus d'un parti Libéral, mené à sa perte par un dinosaure qui se fait une fixette anti-Cerutti..., qui vote comme un seul homme derrière les Socialistes...

A choisir autant voter directement Socialistes... préfèrons l'original à la pâle copie libéralo-sociale.

Le déni de démocratie que vit Vernier depuis plusieurs années, situation qui a conduit à nombre de blocages, à une situation qui prétérite l'ambiance générale alors que le magistrat Cerutti a été élu deux fois... confirmé par deux fois à sa charge.

Qu'on l'aime ou pas Thierry Cerutti, magistrat en charge des sports, de la Culture et des Finances, démocratiquement élu par deux fois, a fait avancer tous ses dossiers.

Ici, parlons factuel : les vues de l'esprit anti-Cerutti sont des fantasmes qui ne résistent pas aux faits...

Dans les faits, grâce à la volonté du Magistrat Cerutti, la commission des sports a pu :

  • traiter l'ensemble des textes soumis par le CM
  • traiter l'ensemble des délibérations administratives
  • augmenter les subventions aux sportifs d'élite de notre commune
  • augmenter les subventions ordinaires aux différents clubs sportifs présents sur Vernier
  • aménager de nouvelles infrastructures
  • aménager de nouvelles plages horaires pour nos installations sportives
  • rénover et améliorer plusieurs infrastructures sportives vieillissantes

Je ne parlerai ici que des sports pour en avoir présidé la commission durant une année et demie maintenant.

De fait, nous avons traité l'ensemble des dossiers qui étaient en latence avant la fin de législature. Efficacité et volonté déterminée de faire avancer notre commune !

Et là, ce sont des faits... incontournables. Pas des vues de l'esprit de certains qui vivent encore dans leur cuisante défaite de 2007 doublée de la gifle de 2009...

Thierry Cerutti

une volonté, une détermination et un bilan !

Aussi, au moment où nous devons choisir notre CA, il fait absolument élire une personne compétente. 4 ans que l'aménagement du territoire verniolan est laissé en friche... qu'au lieu de connaître un développement fulgurant, nous en sommes encore dans l'immobilisme face au Conseil d'Etat sur des points tels que :

  • les citernes qui nous empêchent tout développement harmonieux et que nos amis les Verts défendent becs et ongles... pour des raisons qui leur sont propres...
  • l'arrivée prévue et attendue des industries polluantes du PAV pour faire place net au projet de construction au lieu de favoriser le développement de notre commune par l'attrait naturel qu'elle suscite de par sa proximité des infrastructures utlra modernes dont elles dispose : aéroport, autoroute, rail, routes principales... nous avons tout...

Les Verts continuent à financer toutes sortes d'études diverses au lieu de simplement avoir une vision pour la commune disposant du plus fort potentiel de développement du Canton.

Et là, il n'y a qu'un nom qui me vienne :

Christina Meissner

Compétences, connaissances, expériences !

Cette femme éminemment brillante, connait sur le bout des doigts le dossier de l'agglomération, maitrise parfaitement le dossier des différents modes de transport. Notre députée, qui défend Vernier depuis son élection au Grand Conseil, dispose des connaissances pour contrer les manoeuvres cantonales qui entraineront la poursuite de la "poubellisation" de Vernier.

AVEC CHRISTINA, VERNIER NE DEVIENDRA PAS UNE POUBELLE

De même, lorsque j'ai demandé aux Radicaux de Vernier si ils souhaitaient soutenir notre initiative contre les citernes, immédiatement ces derniers ont répondu OUI.

L'intérêt général des Verniolans ayant primé sur les considérations de clocher, les querelles de basse cour, l'intérêt général des Verniolans aura été un leight motiv pour nos amis Radicaux.

François Ambrosio, tête de liste radicale à Vernier a pris un risque, il l'a assumé jusqu'au bout pour les Verniolans, et ça démontre si besoin était, qu'avec des personnes capables de prender pareilles décisions envers et contre l'avis de son propre parti cantonal... que pour administrer une commune comme Vernier, il nous faudra faire front commun et ce bien au delà des clivages.

François Ambrosio

Courage, volonté, et souci de se battre pour Vernier

A mon grand regret, l'absence d'Yves Magnin et de Christophe Dulex, deux grands personnages de la politique verniolane qui ont toujours eu le souci de faire de Vernier une commune où il fait bon vivre en y investissant leur temps, leur volonté...

Dommage qu'ils n'aient pas su tenter le ticket gagnant... et partent seuls affronter la volonté des électeurs.

J'en proofite pour les remercier eux aussi de leur  soutien inconditionnel à l'initiative contre les citernes !

Je leur souhaite ici bonne chance et espère sincèrement que les voix libérales qui refuseront de soutenir le méchant diable UDC, plébisciteront le duo... à défaut d'être élus, ils auront au moins la reconnaissance qui leur revient.

Pour le surplus, bonne chance à tous les candidats... même si mon choix est fait.

Bien à toutes et à tous,

Stéphane

29/03/2011

Fukushima c'est vendeur, Vernier attend son sauveur :o)

Bonjour à toutes et à tous,

depuis des jours, on parle de Fukushima. La catastrophe y est largement consommée, médiatisée, commercialisée, emballée et intrumentalisée par les activistes de tout bord.

Interdire le nucléaire, sortir du nucléaire, on va tous mourrir, que sais-je... les pauvres Japonais, mon Dieu agissons pour eux, collectons, manifestons...

Evidemment, il est assez difficile de ne pas être sensible à la souffrance de ces milliers d'Êtres humains touchés par une catastrophe naturelle et maintenant nucléaire...

Néanmoins, les activistes appelant à tout faire pour que "plus jamais" cela ne se produise... se mobilisent pour le Japon.

Alors, je les invite à se renseigner sur le site pétrolier de Blandonnet, où 115'000 mètres cubes de produits explosifs hautement inflammables cotoient 4'500 personnes au quotidien et ce à moins de 40 mètres des premiers Êtres vivants humanoïdes.

Donc pendant qu'on continue à s'occuper de Fukushima et de pester conter le nucléaire, on en oublie que, selon le plus optimiste des scénarii, ici à Genève, canton "nucléaire" l'inertie de l'Etat, l'immobilisme ambiant, exposent 450 personnes à une mort certaine.

Un brin de cynisme, les 450 morts ne seront rien... ils seront morts. En revanche, imaginons un instant celles et ceux qui survivront aux brûlures de 2 et 3 ième degré.

Sans parler des retombées de particules d'hydrocarbures divers qui contamineront les sols et qui sont tout le moins aussi cancerigènes que les particules radioactives qui nous arrivent du Japon.

La seule vraie différence entre Vernier et Fukushima, c'est que Fukushima la catastrophe est consommée... Blandonnet peut donc attendre, car nous pourrions agir avant une catastrophe mais pensez donc... si l'Humain était intelligent, si l'Etat s'occupait de protéger la vie d'autrui, ça se saurait.

A mes humbles yeux de Genevois vivant très loin, mais très loin du Japon, la surmédiatisation de Fukushima devient ridicule face aux risques encourus par les usagers de la commune de Vernier.

Mais évidemment, le risque est acceptable... malgré que depuis le 8 mars, le Conseil administratif de Vernier aurait du ou est intervenu auprès de l'Etat de Genève pour obtenir la cessation de l'exploitation de ce site...

Blandonnet en cas de catastrophe de type Buncefield c'est :

une explosion de :

200mbars sur un rayon de 90 mètres autour de l'épicentre

une chaleur de :  

24Kw sur un rayon de 200 mètres autour du site durant 30 secondes.

Soit 24 fois la température de votre micro onde sur un périmètre de 125'600 mètres carrés.

Faites le test avec un steak dans votre micro onde... :o)

profil_facebook.jpg

Mais allons, si l'Etat nous dit que le risque est infime, comme à Fukushima, c'est sans doute que nous sommes de gros débiles bien incapables de discernement.

Quant à moi, dans la mesure du possible, je vous avoue, j'évite les abords de ce site depuis que, malheureusement, je suis bien trop informé sur les risques et les conséquences d'un éventuel mais tellement improbable accident.

C'est marrant avant chaque catastrophe, on pense tout savoir mieux que les autres et qu'au fond les catastrophes arrivent ailleurs... et lorsque nous pourrions agir pour nos populations, on préfère regarder la paille dans l'oeil du voisin, au lieu de voir LA CITERNE dans le nôtre !

Nous aurons tout fait pour informer notre population, tout fait pour avertir l'Etat du danger inacceptable que ce site fait courrir à notre population, tout fait pour demander qu'on réduise ce risque, tout fait pour offrir des solutions susceptibles de protéger les usagers de la commune de Vernier...

Désormais, il sera difficile de faire plus : le site de Blandonnet est un non sens, un site dangereux qui ne dispose pas des arrivées d'eau requises en cas d'incendie, un site sans surveillance permanente où n'importe qui peut entrer... de l'inconscience politique dans toute sa splendeur.

Il ne reste qu'à prier pour que le jour où se produira un incident, car statistiquement il se produira, espérons que ce sera un dimanche... parce qu'un jour de semaine, ce sera un drame humain comme jamais Genève n'en a connu.

Bien à tous,

Stéphane